Selon le moment du cycle menstruel dans lequel se trouve une femme, il est possible que le flux qu’elle présente ait un aspect différent du flux habituel : beaucoup plus épais et blanchâtre que dans les autres moments du mois. Cependant, si cette pathologie se prolonge pendant les jours, il est possible que la cause ne soit pas physiologique mais qu’il puisse y avoir une autre raison de santé qui affecte le corps et cause la muqueuse vaginale à être altérée.

Dans cet article, nous allons vous donner les causes de l’écoulement blanc et épais afin que vous sachiez comment reconnaître certaines des raisons qui peuvent produire ce changement. Gardez à l’esprit que l’écoulement est quelque chose de tout à fait normal et, surtout, dans les jours précédant l’ovulation, cela peut vous présenter en plus grande quantité ; cependant, si la situation se prolonge de plusieurs jours, la chose la plus recommandée est d’aller chez un gynécologue pour qu’il réalise un examen de la muqueuse et détecte ce qui peut arriver.

À quoi servent les pertes vaginales ?

Toutes les femmes ont des pertes vaginales, car il s’agit d’une sécrétion qui provient des glandes qui sont installées dans le col de l’utérus. Il s’agit d’une substance transparente qui, selon le temps, peut devenir plus blanche ou jaunâtre et qui, en règle générale, n’a pas d’odeur. Les changements hormonaux subis par les femmes pendant le cycle menstruel font varier le débit :

  • Quantité de muqueuse
  • Couleur
  • Texture

De plus, l’apparition d’un écoulement n’est pas seulement causée par des changements hormonaux, mais il y a aussi d’autres moments où la sécrétion peut augmenter, comme pendant les périodes de stress, lorsque vous êtes dans un état ou lorsqu’une femme est excitée sexuellement ; toutes ces pathologies peuvent entraîner une sécrétion accrue de mucus vaginal.

Selon la période du mois, le débit sera probablement plus épais, ce qui est en partie normal. Cependant, si vous observez que cette pathologie persiste dans le temps, il est recommandé de consulter un gynécologue, car il est probable que quelque chose modifie sa nature et, par conséquent, est différent de ce qu’il est réellement. Il est important que vous soyez attentif à votre corps, que vous connaissiez vos fonctions sexuelles et, ainsi, au signe minimum, vous réaliserez qu’il y a quelque chose qui ne fonctionne pas normalement.

Causes de l’écoulement blanc et épais

Lorsque nous détectons une anomalie dans la production du flux, il est possible qu’en plus de l’apparence, il y ait aussi d’autres signes qui nous aident à détecter qu’il y a quelque chose qui ne fonctionne pas correctement. Par exemple, cette muqueuse, en plus d’apparaître plus épaisse et plus blanche, peut aussi s’accompagner d’une sensation de douleur ou de démangeaison à l’intérieur du cou vaginal ; si c’est le cas, il est fort probable qu’il s’agisse d’une infection ou d’une MTS.

Ensuite, nous allons détailler les causes de l’écoulement blanc et épais qui ont tendance à être plus fréquents chez les femmes :

Pendant les premiers mois de gestation, il est courant que l’utérus sécrète une plus grande quantité de flux, c’est pourquoi vous le voyez beaucoup plus abondant, plus épais et blanchâtre. N’oubliez pas qu’au début de la grossesse, notre corps augmente la production de cette muqueuse afin de protéger l’utérus et le fœtus des agents infectieux externes.

L’une des causes les plus courantes de pertes altérées est le champignon dans le vagin. Ce type d’infection est très répandu ; en fait, 75 % des femmes en souffrent au moins une fois dans leur vie. Le champignon qui produit cette pathologie est Candida Albicans, une levure qui fait partie de notre corps (dans le système digestif, dans la bouche, sur les organes génitaux, etc.) sans causer aucune maladie ou symptôme, notre système immunitaire est responsable de maintenir des niveaux équilibrés de ce champignon sans nous nuire.

Mais quand il y a un déséquilibre dans notre organisme, Candida peut se multiplier et proliférer dans les différentes zones du corps où il réside en arrivant, de cette façon, à apparaître l’infection de champignons dont les symptômes sont généralement un écoulement épais, mauvaise odeur dans les organes génitaux, démangeaisons, inconfort, brûlure, etcetera. Sur Detective-Sante.com, nous vous disons tout sur cette infection, nous vous invitons donc à lire notre article sur la candidose vaginale.

Il est également probable que notre épais écoulement blanc apparaîtra parce que nous avons contracté une MST lors de nos rapports sexuels. Lorsque nous avons des rapports sexuels sans condom, nous sommes exposés à différentes maladies comme l’herpès génital, la syphilis, la chlamydia, le VPH ou même le VIH.

Ces pathologies attaquent également notre système génital et, par conséquent, il est fréquent que la production de flux soit modifiée et apparaisse avec une apparence différente. Pour cette raison, dans le cas où vous voyez une altération est essentiel de voir un médecin pour vous examiner, pensez qu’il est important d’obtenir ces MST à temps pour mettre en œuvre le traitement requis.

Écoulement blanc et épais de la grossesse

Comme nous l’avons déjà dit, l’une des réponses possibles à la question « pourquoi j’obtiens un flux blanc épais » est la grossesse, et c’est que c’est peut-être l’un des premiers symptômes de la gestation.

L’écoulement vaginal subit quelques changements pendant la grossesse et dans les premiers mois, il est normal qu’il soit plus abondant, blanchâtre et épais. C’est parce que le corps augmente la production de ce liquide pour protéger l’utérus et le fœtus contre les agents externes qui peuvent les endommager ou causer un certain type d’infection.

MST les plus courantes

Nous venons de vous dire que les maladies sexuellement transmissibles sont l’une des causes des flux blancs et épais, alors nous allons vous parler des maladies les plus courantes pour que vous les connaissiez. Toutes ont lieu pour ne pas pratiquer le sexe sans risque, c’est-à-dire faire l’amour sans utiliser de préservatif, ce qui est actuellement la seule méthode pour prévenir la propagation de ces MST. La meilleure façon de prévenir leur infection est donc d’utiliser un préservatif lors de nos rapports sexuels, et si vous voulez commencer une nouvelle relation, vous devrez passer un test avant de quitter le traitement prophylactique.

C’est l’un des virus les plus fréquents dans la société sexuellement active puisqu’il a de nombreuses souches qui peuvent produire cette pathologie ; en fait, plus de 100 infections sont données par ce virus et, de toutes, 40 ont été transmises sexuellement (vaginale et orale et anale).

Les signes les plus marquants de ce virus sont la présence de verrues génitales qui, dans le cas des femmes, peuvent conduire au développement d’un cancer de l’utérus. Il peut également s’agir d’un virus asymptomatique qui peut être éliminé naturellement par la personne atteinte sans endommager son corps. Dans tous les cas, afin d’avoir une bonne santé sexuelle, il est important que le gynécologue et l’urologue effectuent des examens annuels.

C’est l’une des maladies les plus contagieuses et elle est causée par le virus de l’herpès simplex de type 1. Il peut s’agir d’une maladie qui ne présente aucun symptôme, ce qui facilite grandement la propagation à d’autres partenaires sexuels si les rapports sexuels sont toujours pratiqués sans condom.

L’herpès peut se transmettre à la fois par voie vaginale et orale et par voie anale, il est donc recommandé de se protéger en tout temps. De plus, n’oubliez pas que si une personne a l’herpès vulgaire de la bouche, elle peut le transmettre aux organes génitaux par le sexe oral.

Il s’agit d’une affection dont le traitement actuel est très simple et efficace, mais qui, s’il n’est pas détecté à temps, peut entraîner des complications telles que l’infertilité des femmes ou l’épididymite chez les hommes. Si vous voulez plus d’informations sur cette MST, nous vous invitons à lire notre article sur la gonorrhée.

Tout comme la gonorrhée, le traitement de cette affection est très efficace et simple, à pathologie qu’elle soit prise à temps et que la maladie ne fasse pas de bosse dans notre corps. S’ils ne sont pas traités correctement, des organes tels que le cœur ou le cerveau peuvent ne pas fonctionner correctement et, par conséquent, la vie du patient peut être en danger.

C’est la MST la plus dangereuse de toutes parce qu’elle affecte directement le système immunitaire des gens, les rendant beaucoup plus faibles et donc plus à risque que n’importe quelle pathologie simple puisse devenir mortelle pour ce patient.

Écoulement blanc, épais, démangeaisons à la suite d’une candidose vaginale

Un autre facteur qui peut rendre vos pertes plus épaisses et plus claires est, comme mentionné ci-dessus, la candidose vaginale. Cette infection survient lorsqu’il y a une croissance excessive du champignon Candida et peut produire d’autres signes tels que démangeaisons, irritation, picotements à l’h

Bibliographie

  • Maladies Et Infections Sexuellement Transmissibles (voir)
  • Quel pansement pour quelle plaie – Accueil – SPILF (voir)
  • Physiopathologie et prévention des plaies infectées du (voir)
  • Les infections ostéo-articulaires à germes anaérobies. Cas (voir)
  • AMIBES ET AMŒBOSE OU AMIBIASE – التعليم الجامعي (voir)
  • Tumeur maligne, affection maligne du tissu lymphatique ou (voir)
  • Avoir un corps – Institut Français (voir)
  • Les cancers de l’endomètre (147a) (voir)

A propos de l'auteur

Elsa

J'entame ma deuxième année d'internat avec enthousiasme. La médecine, ma vocation depuis toujours.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.