Les végétations sont connues sous le nom de végétations, une pathologie courante chez les enfants qui a pour première caractéristique une inflammation des amygdales pharyngées, également connues sous le nom d’adénoïdes, de sorte que l’altération peut aussi s’appeler adénoïdite, c’est-à-dire des adénoïdes enflammés. La fonction principale de ces organes affectés est de protéger l’organisme des divers microorganismes présents dans l’environnement inhalé par la respiration, de sorte qu’ils sont considérés comme faisant partie du système immunitaire et il est important qu’ils fonctionnent correctement.

Ces végétations peuvent être très fréquentes chez les enfants de quatre à six ans parce qu’ils sont plus sujets au rhume et à divers troubles respiratoires qui peuvent causer une inflammation des amygdales, connue sous le nom d’hypertrophie. Si vous voulez en savoir plus sur cette altération, nous détaillons dans l’article suivant les symptômes de la végétation chez les enfants.

Changements dans la respiration, signe d’adénoïdite

Les symptômes de la croissance végétative chez les enfants commencent lorsque la taille des adénoïdes devient si grande qu’elle couvre le nez de l’enfant, qui peut être total ou partiel, mais dans les deux cas est tout à fait perceptible et ennuyeux pour le patient, de sorte que cet événement dérive la symptomatologie la plus caractéristique de la pathologie.

Lorsque le nez est bouché et incapable de respirer normalement, l’enfant commence à respirer par la bouche. Ceci se produit indépendamment du fait que la tamponnade soit totale ou partielle, car l’enfant se sentira mal à l’aise de respirer normalement et utilisera la cavité buccale pour le faire.

La sécheresse de la bouche, conséquence de l’inflammation des amygdales pharyngées.

Un autre des principaux symptômes de la végétation chez les enfants est la sécheresse buccale, qui est étroitement liée à la congestion nasale et à la respiration constante avec la bouche. Le petit aura la bouche sèche et un grand besoin de boire des liquides plus souvent que d’habitude.

De ce symptôme peut dériver un facteur très commun chez ceux qui souffrent de sécheresse de la bouche et de mauvaise haleine ou halitose. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un symptôme direct de la végétation chez les enfants, il peut aussi apparaître comme un petit enfant avec la bouche sèche en permanence.

Difficultés de déglutition, autres malaises dus à l’inflammation des adénoïdes.

Un autre symptôme très fréquent chez les enfants souffrant de végétations est l’apparition de difficultés de déglutition, surtout lorsqu’ils sont nourris. Ceci est dû, en particulier, à la sécheresse de la bouche qui peut causer une irritation de la gorge parce qu’elle n’est pas bien hydratée, même si la consommation de liquides augmente considérablement, ceci et divers points de la symptomatologie ne peuvent pas être contrecarrés.

Respirer constamment par la bouche causera toujours de la sécheresse, causant de l’irritation et d’autres malaises, il est donc important de consulter un médecin afin d’obtenir le bon traitement. Au-delà du traitement prescrit par le médecin, il est conseillé de donner aux petits enfants des aliments de consistance molle qu’ils n’auront pas de difficulté à avaler.

Apnée du sommeil due à la végétation chez les enfants.

Le trouble connu sous le nom d’apnée du sommeil est très courant et se caractérise par une respiration interrompue ou superficielle pendant le repos. Bien qu’il s’agisse d’interruptions qui peuvent durer quelques secondes ou quelques minutes, elles peuvent se produire environ 30 fois par heure.

Les jeunes enfants qui souffrent de végétations et, en raison de cet état, de changements dans la respiration ou de congestion nasale peuvent également souffrir d’apnée du sommeil. Lorsque l’enfant dort mais qu’il est incapable de respirer normalement, ces interruptions respiratoires peuvent survenir, ce qui empêche l’enfant de se reposer correctement la nuit, ce qui peut entraîner une baisse de son rendement quotidien.

Autres symptômes de l’adénoïdite chez l’enfant

Tous les symptômes végétatifs chez les enfants sont liés à l’inflammation des amygdales. C’est pourquoi la plupart de vos symptômes apparaissent dans la partie supérieure de la gorge et des voies respiratoires supérieures :

  • Il ronfle dans son sommeil.
  • Congestion nasale, augmentant la congestion nasale.
  • Ils augmentent le nombre d’infections subies, car les amygdales pharyngées sont considérées comme une barrière aux agents pathogènes et, comme l’organisme ne fonctionne pas correctement, il ne peut pas protéger le patient contre de nombreuses menaces, de sorte qu’il sera plus courant pour le patient de souffrir d’altérations telles que l’otite.
  • Toux nocturne sèche et irritante qui peut aggraver d’autres symptômes.
  • Le rhume, puisqu’ils ne jouissent pas du bon fonctionnement de tous les organes du système respiratoire, les enfants avec des végétations auront des rhumes sur une base régulière.

Bibliographie

  • Q OBSERVATION DES INTERACTIONS SOCIALES ENTRE ENFANTS (voir)
  • Le guide nutrition des enfants et ados pour tous les (voir)
  • le Droit De Parole Des Enfants Dans Les Procdures En Divorce (voir)
  • Maladieséruptivesdel’enfant – bichat-larib (voir)
  • LE DEVELOPPEMENT DE L’ENFANT – ac-grenoble (voir)
  • LES STADES DU DEVELOPPEMENT DE L’ENFANT (voir)
  • le Sommeil De Votre Enfant – One (voir)
  • AU QUOTIDIEN P. SANTÉ P. 5-8 – one (voir)
  • Nous brossons Sourire à l’école… (voir)

A propos de l'auteur

Vanessa

Je termine bientôt mon externat, et essai sobrement de ralentir la cadence des soirées étudiantes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.