Il y a des détails ou des anomalies qui peuvent survenir au cours de la croissance de l’être humain et qui doivent être traités, mais tous ne doivent pas causer une inquiétude excessive. Un souffle cardiaque est un signe sonore qui se produit fréquemment chez les enfants et certains adolescents, conséquence naturelle de leur croissance. Cependant, dans certains cas mineurs, le souffle est causé par des anomalies congénitales qui doivent être traitées et surveillées périodiquement. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur le souffle cardiaque chez les enfants : symptômes et traitement.

Causes du souffle cardiaque chez les enfants

C’est un signe qui génère rarement des complications liées à la peur. Le cœur a une tâche partagée entre l’envoi du sang aux parties les plus centrales du corps ainsi qu’à la périphérie du corps et la réception du sang de ces parties pour être pompé en retour. Ce processus implique à la fois les muscles cardiaques et les diverses valves et artères.

Certains défauts dans certaines de ces structures génèrent ce son, mais ces défauts chez les enfants se produisent souvent simplement parce que le cœur croît plus vite que les artères ou vice versa. Dans la plupart des cas, ces différences sont réduites et corrigées au fur et à mesure que l’enfant se développe.

Ces murmures cardiaques chez les enfants sont appelés murmures fonctionnels ou bénins, qui se produisent à l’occasion ou lorsque l’enfant est placé dans des positions spécifiques. Il peut être visualisé comme le son qui peut occasionnellement être produit par un grand courant d’eau passant à travers un tuyau. Cependant, d’autres sont causées par des maladies cardiaques congénitales comme le syndrome de Down ou la trisomie par 21. L’apparition de ces malformations congénitales chez le bébé peut également être la cause de maladies et de mauvaises habitudes de vie chez la mère avant et pendant la grossesse et, dans certains cas, chez le père. Par exemple :

  • Rubéole
  • Fumer
  • Alcoolisme
  • Utilisation de médicaments et de médicaments
  • Prédisposition héréditaire aux murmures cardiaques

Symptômes de souffle cardiaque chez les enfants

Comme nous l’avons mentionné, dans la grande majorité des cas, ces murmures vont et viennent sans causer de symptômes inquiétants mais, dans certaines circonstances, le murmure cardiaque chez les enfants devient l’un des signes d’une maladie ou d’un syndrome plus complexe, avec des symptômes dus à divers facteurs confluents. Selon le patient et la cause, les symptômes peuvent varier d’un patient à l’autre :

  • Cyanose (coloration bleue des lèvres)
  • Difficultés respiratoires
  • Arythmie respiratoire
  • Problèmes de déglutition
  • Croissance retardée
  • Fatigue rapide
  • Fatigue constante
  • Douleur thoracique

Diagnostic d’un souffle cardiaque chez l’enfant

La grande majorité de ces murmures sont diagnostiqués au cours d’une évaluation pédiatrique de routine à l’aide d’un stéthoscope, plutôt que d’être diagnostiqués en raison des symptômes qui y sont associés.

Un souffle cardiaque est classé en fonction de l’intensité du son’murmure’ produit, allant du grade I (son plus léger à peine perceptible avec un stéthoscope dans certaines positions) au grade VI (son fort perceptible sans stéthoscope). Selon le moment où le son est émis, le murmure peut être décrit comme un murmure systolique, diastolique ou systolique (continu).

Traitement d’un souffle cardiaque chez l’enfant

Pour les souffles cardiaques légers, qui surviennent de façon intermittente ou sans symptômes, le mieux que l’on puisse faire pour des raisons de sécurité est de consulter un cardiologue pour enfants afin d’écarter toute anomalie. Cependant, il n’y a pas d’autre traitement que le temps pour les murmures bénins, car ils ne sont pas un problème. Vous devez également faire comprendre à votre enfant que c’est une chose normale dont il ne devrait pas s’inquiéter s’il le ressent.

Lorsque le souffle est dû à une cardiopathie congénitale ou que d’autres symptômes sont identifiés, la bonne chose à faire est d’aller voir un cardiologue pédiatrique pour procéder au traitement et au suivi appropriés pour chaque cas. Selon la maladie cardiaque et sa gravité, une ou plusieurs des ressources suivantes peuvent être disponibles :

  • Administration de médicaments tels que les prostaglandines.
  • Une attention particulière dans l’alimentation et le mode de vie de l’enfant (et même dans le cas des parents, par exemple, qui fument parce que cela affecte l’environnement de l’enfant et, par conséquent, l’enfant).
  • Effectuer un cathétérisme thérapeutique.
  • Chirurgie par une opération de souffle cardiaque chez l’enfant.

Dans les cas de maladies cardiaques plus graves ou irréversibles, la transplantation cardiaque peut être envisagée. Il est également nécessaire de savoir que certaines cardiopathies congénitales peuvent être identifiées chez le fœtus (avant la naissance) et à partir de ce moment il est possible de prévenir et de faire des corrections afin d’éviter que la gravité de la même s’aggrave et mérite les traitements les plus complexes une fois qu’il est né. Si l’enfant en question est atteint du syndrome de Down ou de l’un de ces cas, la bonne chose à faire est de maintenir une surveillance régulière de sa santé cardiaque.

Bibliographie

  • Item 331 souffle cardiaque – medecine.ups-tlse (voir)
  • SOUFFLE CARDIAQUE CHEZ L ENFANT – pifo.uvsq (voir)
  • Item : Souffle cardiaque chez l’enfant (voir)
  • Chapitre 12 Item 236 – UE 8 – Souffle cardiaque chez l’enfant (voir)

A propos de l'auteur

Loic

Pour faire simple, la santé c'est mon métier ! L'orthographe (surtout sur un clavier d'ordinateur) un peu moins, n'hésitez pas à me tirer les oreilles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.