Les maladies cardiovasculaires sont l’une des principales causes de décès dans le monde, causant plus de décès chaque année qu’aucune autre cause. Selon les données de l’Organisation mondiale de la santé, 17,5 millions de personnes sont mortes de cette cause en 2012, ce qui représente 31% de tous les décès dans le monde. Il s’agit sans aucun doute d’un fait alarmant qui met en évidence un problème de santé directement lié à la santé cardiovasculaire. Ces types de maladies sont des altérations du cœur et des vaisseaux sanguins qui impliquent un problème de fonctionnement. Les mauvaises habitudes de vie sont responsables, dans la plupart des cas, du fait que les gens souffrent de problèmes cardiaques tels que l’athérosclérose, l’hypertension artérielle, etc… Dans cet article, nous expliquons les facteurs de risque cardiovasculaire qui sont souvent responsables des maladies cardiaques.

Régime alimentaire inadéquat

L’alimentation a une influence directe sur notre santé, de sorte qu’une alimentation inadéquate est l’un des facteurs de risque cardiovasculaire. Une alimentation riche en matières grasses, avec des aliments frits et riches en sel et en boissons gazeuses, aide à augmenter la graisse dans les parois des artères. Cela cause des problèmes tels que l’hypertension artérielle et le cholestérol, ce qui, à long terme, peut entraîner de graves problèmes tels que l’infarctus du myocarde.

Les personnes souffrant d’hypertension artérielle sont plus susceptibles de souffrir d’une maladie cardiovasculaire. Pour cette raison, il s’agit d’un facteur de risque souvent associé à une mauvaise alimentation, ainsi que d’autres facteurs que nous expliquerons plus loin dans cet article.
Le cholestérol est l’un des troubles dont on a le plus parlé ces dernières années. C’est une substance grasse qui s’accumule dans les parois des artères. L’alimentation joue également un rôle décisif. Ce sont certains des aliments qui augmentent le mauvais cholestérol.

Inactivité physique

Les modes de vie sédentaires font partie de notre mode de vie. Nous nous déplaçons de moins en moins seuls, car nous nous déplaçons en transports en commun, en voiture ou en moto. Beaucoup d’emplois impliquent de rester assis pendant de longues heures, donc beaucoup de gens font souvent peu d’exercice tout au long de la semaine. Le manque d’exercice physique est l’un des principaux facteurs de risque cardiovasculaire et a été associé à un mode de vie sédentaire et à une mortalité cardiovasculaire accrue.

La solution au mode de vie sédentaire réside dans l’éducation des enfants pour qu’ils s’habituent au sport dès leur plus jeune âge. En outre, les adultes et les enfants devraient faire de l’activité physique, bien qu’il ne soit pas nécessaire de faire de grands exercices, mais marcher régulièrement, faire de longues marches, faire du vélo, etc.

Consommation de tabac et/ou d’alcool

Des études ont montré que les fumeurs sont trois fois plus à risque de maladies cardiovasculaires que les non-fumeurs. Le tabac contient des substances nocives qui endommagent les parois internes des artères, augmentent le taux de cholestérol et affectent la coagulation. Il réduit également les niveaux d’oxygène dans le cœur et favorise la thrombose.

Une consommation excessive d’alcool fait augmenter la pression artérielle, ce qui provoque l’hypertension et augmente le taux de graisse dans le sang. Il est donc important de consommer de l’alcool avec modération. De plus, une personne qui fume et boit fréquemment de l’alcool combinera deux facteurs de risque, ce qui augmentera la probabilité de maladies cardiovasculaires.

Obésité

L’obésité ou le surpoids sont souvent associés à une mauvaise nutrition et à l’inactivité physique. Par conséquent, les personnes obèses ou en surpoids sont également plus susceptibles d’avoir des problèmes d’hypercholestérolémie et d’hypertension artérielle. L’accumulation excessive de graisse dans l’organisme cause un déséquilibre énergétique entre les calories consommées et les calories dépensées et constitue un facteur de risque cardiovasculaire majeur. Il est donc important d’essayer de lutter contre l’obésité dès l’enfance en adoptant de bonnes habitudes alimentaires et en faisant de l’exercice.

Diabète

Le diabète est une maladie dans laquelle le pancréas cesse de produire ou ne produit pas assez d’insuline et constitue un autre facteur de risque de maladie cardiovasculaire. Avec le diabète, le glucose s’accumule dans le sang et endommage les vaisseaux sanguins, ce qui augmente le risque de développer l’artériosclérose, ce qui peut augmenter considérablement le risque de crise cardiaque. Chez les personnes atteintes de diabète âgées de plus de 50 ans, le taux de mortalité est deux fois plus élevé que chez les autres personnes. De plus, le diabète augmente les risques de développer une maladie vasculaire cérébrale.

Bibliographie

  • Diabète et risque cardio-vasculaire (voir)
  • Calcul du score de risque cardiovasculaire en prévention (voir)
  • Les nouvelles recommandations européennes sur la (voir)
  • Le diabète et les autres facteurs de risque cardiovasculaire (voir)
  • 129 III DIABETE FDR Poly05 – medecine.ups-tlse (voir)
  • Item 129 : Facteurs de risque cardiovasculaire et prévention (voir)
  • Les facteurs de risque cardiovasculaire Repères diabète La (voir)
  • Diabète en 2011 une vision cardiologique. (voir)
  • Risque cardio-vasculaire et diabète (233d) (voir)
  • MÉTHODES D’ÉVALUATION DU RISQUE CARDIO- VASCULAIRE GLOBAL (voir)

A propos de l'auteur

Chloé

Plus qu'une poignée d'année avant de pouvoir enfin exercer. J'ai choisi la médecine généraliste pour pouvoir aider le plus grand nombre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.