Les saignements de nez sont très fréquents, surtout chez les enfants. Qu’il s’agisse de coups, de frottement, d’irritation ou pour des raisons apparemment inexpliquées, les saignements de nez surviennent habituellement sur une base régulière et ne constituent généralement pas un symptôme grave.

Mais ce n’est pas la même chose d’avoir un saignement ponctuel que lorsqu’il se produit régulièrement, ce qui peut vous faire penser qu’il pourrait y avoir un autre problème derrière le saignement – pourquoi est-ce que j’ai beaucoup de saignements de nez, est-ce une question que vous vous vous posez ? Continuez à lire l’article suivant et nous vous expliquerons les raisons de ce saignement.

Saignements de nez : causes possibles

Dans les saignements de nez, connus sous le nom médical d’épistaxis, c’est une pathologie qui peut être due à différentes raisons. Rhinite ou problèmes de sécheresse, d’hypertension ou de composition sanguine. Cependant, si vous saignez trop souvent du nez, c’est quelque chose dont il faut être conscient.

Dans la grande majorité des cas, le sang provient des vaisseaux sanguins de la muqueuse nasale, qui peuvent se rompre pour diverses raisons. Nous expliquons ci-dessous les principales causes des saignements de nez fréquents :

  • Rhinite allergique — peut assécher le nez et causer un léger saignement à l’avant du septum.
  • Sécheresse environnementale : provoque des symptômes identiques à ceux de la rhinite.
  • Blessure : de toucher votre nez ou de vous moucher trop souvent.
  • Hypertension artérielle : Si cette pathologie n’est pas contrôlée ou est très élevée, la pression sur les vaisseaux sanguins du nez peut entraîner leur rupture et, par conséquent, des saignements.

Cependant, il y a aussi des maladies plus graves qui ont aussi des saignements de nez parmi leurs symptômes. Certaines de ces pathologies peuvent l’être :

  • Maladie du foie.
  • Tumeurs, malignes ou bénignes.
  • Leucémie.
C’est pourquoi, si vous perdez régulièrement du sang, il est préférable de consulter un médecin pour qu’il puisse vous diagnostiquer et, si nécessaire, commencer le traitement.

Comment arrêter un saignement de nez

Nous avons tous vu l’image classique de quelqu’un avec un saignement de nez qui se couvre le nez et tire la tête en arrière pour arrêter le saignement. C’est l’une des choses que nous ne devrions pas faire quand il s’agit d’arrêter un saignement de nez. Voici comment arrêter les saignements de nez :

  • Asseyez-vous ou demandez à la personne de s’asseoir et appuyez doucement sur la partie molle du nez avec votre index et votre pouce. Gardez-le comme ça, avec les fosses fermées, pendant au moins 10 minutes.
  • Inclinez votre corps vers l’avant, jamais vers l’arrière, afin d’éviter d’avaler le sang et de savoir si le saignement s’arrête.
  • Après 10 minutes, vérifiez si le saignement s’est arrêté.
  • Ne pas boucher le nez avec de la gaze, vous pouvez utiliser des compresses ou de la glace sur l’arête du nez.
  • Ne vous allongez pas pendant que vous saignez du nez.
  • Ne te mouche pas, ne suce pas fort.

Une fois que le saignement s’est arrêté et pour les prochaines heures, nous ne devrions pas faire de grands efforts ou prendre des antiagrégants ou des médicaments anticoagulants, par exemple, l’aspirine populaire. Si le saignement ne s’arrête pas, nous devrions aller chez le médecin et même si c’est le cas, nous devrions quand même aller en fonction des autres symptômes que nous pouvons avoir ou de la cause du saignement.

Comment prévenir les saignements de nez

Nous avons déjà expliqué que les narines sèches, soit pour des raisons environnementales, soit en raison d’une pathologie physique, peuvent causer des saignements de nez fréquents et des saignements. Certains des remèdes pour l’empêcher sont :

  • Utilisez un vaporisateur pour humidifier la maison.
  • N’utilisez pas de climatiseurs.
  • Humidifier le nez avec un spray hydrosoluble ou de la gélatine.

Une chose que beaucoup de gens ne savent pas, c’est qu’un manque de vitamine C peut causer des saignements de nez. La consommation d’aliments riches en cette vitamine peut renforcer les capillaires en prévenant ces saignements. Certains des aliments riches en vitamine C le sont :

  • Agrumes.
  • Persil.
  • Goyave.
  • Baies rouges.
  • Pepper.
  • Kiwi.
  • Fraise.
  • Brocoli.

La cause principale des saignements de nez est l’irritation directe du septum, la paroi qui sépare les narines et qui est remplie de capillaires. Ces vaisseaux sont très sensibles et s’ils se brisent, ils peuvent saigner abondamment. Parmi les mesures que vous pouvez prendre pour prévenir l’irritation et les saignements, mentionnons les suivantes :

  • Ne te cure pas le nez.
  • Gardez votre chambre au-dessus de 18 degrés.
  • Obtenez suffisamment d’hydratation.
  • Quand vous sonnez, faites-le doucement.
  • Ne prenez pas d’aspirine.
  • Ne pas utiliser de drogues par voie nasale. Dans cet article, nous vous parlons de la dépendance aux vaporisateurs nasaux.

Quand faut-il aller chez le médecin pour du sang dans le nez ?

Les saignements de nez ne doivent pas toujours être une cause d’inquiétude, mais vous devriez consulter votre médecin au moment opportun :

  • Le saignement ne s’est pas arrêté après 20 minutes.
  • Le saignement apparaît dans le nez après un coup à la tête, ceci pourrait être causé par une fracture du crâne.
  • Si le nez est gonflé ou tordu après un coup, l’os peut s’être brisé.
  • Si un enfant a des saignements de nez très fréquents.
  • Saignements de nez chez les enfants sans raison comme le rhume, l’inflammation ou les coupures.

Bibliographie

  • COUMADINE – omedit-hautenormandie (voir)
  • Fiche KARDEGIC® patients Version janvier 2014 KARDEGIC (voir)
  • CRPP – maladies-plaquettes (voir)
  • f i c h e i n f o r m a t i o n p a t i e n t (voir)
  • les Anticoagulants – Amvf.asso (voir)
  • Du sang dans les urines, quel diagnostic (voir)
  • PROCEDURE DE REALISATION D’UNE BIOPSIE OSTEO-MEDULLAIRE (voir)
  • journées d’échange ETP & Anticoagulation (voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.