Les bébés montrent souvent leur anxiété par des pleurs ou des plaintes verbales, qui peuvent être des cris forts ou des cris. Souvent, c’est simplement trop de nouveauté et de déviation de leur routine de jeu qui fait que l’enfant devient incontrôlable. Vous pouvez partir en week-end et laisser votre enfant aux soins d’un membre de la famille qui ne connaît pas parfaitement toutes ses routines. Puis le petit se met en colère et crie sa particularité « assez c’est assez ».

Dans cet article, nous allons découvrir comment calmer un bébé anxieux avec des astuces et des techniques parfaites pour qu’il soit plus détendu et que vous aussi vous puissiez être plus calme, sans crier ni bruit excessif.

Traitement de l’anxiété chez les enfants

Pour calmer l’anxiété d’un bébé, la première chose à faire est d’exclure d’autres raisons possibles de ses pleurs et de son irritabilité, telles que : changer les couches, la faim, trop de froid ou de chaleur, l’inconfort dans le lieu où il se trouve…..

Si l’une de ces raisons a déjà été écartée et que vous semblez toujours anxieux, essayez de le calmer en le tenant dans vos bras et en parlant doucement. Peut-être qu’il n’a qu’à entendre la voix de quelqu’un qu’il connaît. Le mouvement du corps est très rassurant.

Gardez à l’esprit que l’anxiété des bébés ne peut pas être traitée avec des médicaments ou un traitement formel, mais essentiellement, ce dont votre enfant aura besoin, c’est de soins spécifiques pour l’aider à se détendre et à se sentir calme, protégé et en sécurité. Essayez donc de créer un espace agréable où vous pourrez retrouver votre tranquillité d’esprit et, petit à petit, vous calmer.

Conseils pour calmer l’anxiété d’un bébé

Il y a quelques trucs qui vous aideront à calmer un bébé anxieux rapidement et efficacement. Ils sont les suivants :

  • Sucette : Les bébés utilisent la sucette comme méthode pour apaiser l’anxiété et, en même temps, pour combattre la douleur causée par la poussée des dents. Donc, si vous voyez votre petit pleurer tout le temps, une bonne option est de lui donner une sucette pour que vous puissiez voir si c’est ce qu’on vous demande.
  • Hygiène : Personne n’aime être sale ou se sentir sale, pas plus que les bébés. Pour cette raison, si vous n’avez pas changé sa couche ou si vous ne l’avez pas douché, nous vous recommandons de le faire pour que l’enfant se sente plus à l’aise et sans démangeaisons ou irritation du corps.
  • Bain relaxant : en plus des raisons hygiéniques, vous pouvez calmer un bébé anxieux en préparant un bain chaud et relaxant pour que le bébé puisse se détendre et profiter d’un moment de plaisir.
  • Caresses : il faut penser qu’un bébé peut avoir peur quand il est loin de sa mère, donc, s’il n’arrête pas de pleurer, une bonne option est d’avoir un contact physique avec lui, c’est-à-dire que vous faites des caresses, vous le tenez dans vos bras, vous le bercez dans le berceau, etc. Ce lien et cette proximité permettront à l’enfant de se sentir détendu, protégé et plus calme.
  • Se promener : il n’y a rien de plus relaxant pour un bébé que de faire un tour en poussette. L’air ouvert vous aidera à vous sentir mieux et la promenade en voiture vous détendra et vous fera vous endormir. Par-dessus tout, évitez la lumière directe du soleil ou le vent pour éviter la propagation de toute maladie.
Et ce sont les meilleurs trucs pour calmer un bébé anxieux. Essayez-les et vous verrez comment le petit s’arrête de pleurer et se détend.

Conseil de base pour la détente d’un bébé

Mais il n’y a rien de mieux pour calmer l’anxiété de votre enfant que de rester calme. Souvent, les parents ont tendance à devenir nerveux lorsqu’ils constatent qu’ils ne sont pas capables de calmer l’enfant et, par conséquent, que l’énergie est ce que les enfants reçoivent, ce qui les rend plus inconfortables et agités.

C’est pour cette raison qu’il est essentiel que vous preniez la situation calmement et calmement : il est normal pour un enfant de pleurer, donc, ce que nous devons essayer de trouver est la cause de leurs pleurs, afin que nous puissions les calmer et les faire se sentir beaucoup mieux. Si le petit te voit nerveux, il sera encore plus nerveux et nous entrerons dans un cercle vicieux compliqué.

Si vous êtes dépassé par la situation, il est préférable que l’enfant change de bras et c’est votre partenaire ou un membre de votre famille qui vous aidera à calmer le petit. La délégation est l’une des meilleures options que vous avez à faire pour vous calmer et retrouver la tranquillité d’esprit.

Bibliographie

  • SIGNES D ALERTE ET PRISES EN CHARGE DES TROUBLES PRECOCES (voir)
  • le Sommeil De Votre Enfant – One (voir)
  • Le sommeil durant la deuxième et troisième année de vie (voir)
  • Couverture : © conradov/Shutterstock ISBN (voir)
  • INATTENDU (Tome 1) – ekladata (voir)

A propos de l'auteur

Bertrand

Interne, passionné par les urgences et la traumatologie. Jeune papa comblé j'espère que mes publications sur detective-sante.com pourront vous servir.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.