L‘apparition de lésions cutanées peut être une source de préoccupation pour les personnes qui en souffrent lorsqu’elles ne savent pas de quoi elles sont causées. Parmi les types de lésions cutanées évidentes qui peuvent affecter n’importe qui, il y a la cellulite infectieuse. Bien que par le nom de nombreuses personnes peuvent relier cette pathologie à l’accumulation de graisse dans la peau, ils ne sont pas vraiment liés les uns aux autres, étant la cellulite infectieuse une pathologie qui peut avoir des conséquences assez importantes sur la santé de la personne affectée et qui nécessitera une évaluation par un médecin, de sorte que dans l’article suivant nous allons expliquer en détail ce que le vrai sens de la cellulite infectieuse, ses symptômes et son traitement.

Qu’est-ce que la cellulite infectieuse ?

La peau est une couche de tissu qui recouvre le corps humain, dont la fonction principale est de le protéger des bactéries, de la température et de toute substance pouvant être nocive, et se compose de trois couches. Bien qu’il y ait une certaine quantité de bactéries dans la peau dans des pathologies normales, lorsque cette quantité de bactéries dépasse la capacité de réponse du système immunitaire, un certain nombre de problèmes peuvent survenir, y compris la cellulite infectieuse.

La cellulite infectieuse est une inflammation des tissus cutanés résultant d’une prolifération de bactéries, qui non seulement affecte la partie la plus superficielle de la peau, mais peut atteindre les couches les plus profondes de la peau et même les tissus immédiatement en dessous, et qui a la capacité de produire toutes les réactions et d’être aussi dangereux que n’importe quel autre processus infectieux.

Causes de la cellulite infectieuse

La cellulite infectieuse est causée par une infection bactérienne, les bactéries les plus communes étant Streptococcus et Staphylococcus.

La peau a normalement ces bactéries, mais l’infiltration cutanée se produit lorsqu’il y a une brèche dans la couche cutanée. Cette rupture peut être causée par des blessures cutanées traumatiques, des ulcères chez les diabétiques, des plaies qui n’ont pas été désinfectées ou qui ont été mal désinfectées, des piqûres d’insectes ou des morsures d’animaux. Une autre situation qui peut mener à ces infections est une réponse immunitaire altérée causée par des maladies ou des médicaments.

En plus de ces causes, il y a aussi un certain nombre de facteurs de risque qui peuvent favoriser votre pathologie :

  • L’âge plus avancé.
  • Ayant souffert de brûlures.
  • Avoir subi des interventions chirurgicales récentes.
  • Souffrant de maladies de la peau qui causent des blessures à la peau, comme la varicelle ou l’herpès.

Symptômes de cellulite infectieuse

Comme il s’agit d’une infection, il a son propre tableau clinique de la même pathologie et les symptômes habituels de la cellulite infectieuse sont les suivants :

  • Des photos de fébrilité.
  • Malaise général dû à la même infection.
  • Douleur ou sensibilité dans la région pendant la palpation.
  • Présence d’une rougeur et d’un gonflement caractéristique d’une lésion soudaine, qui se développe dans les premières 24 heures, bien que ce gonflement puisse durer des jours pour se propager.
  • Chaleur dans la zone.
  • La peau se resserre.
  • Perte de pilosité autour de la lésion.
  • De plus, la personne atteinte peut avoir des frissons, des nausées, des vomissements, de la fatigue et de la transpiration.

Diagnostic de la cellulite infectieuse

Le diagnostic est généralement clinique, le médecin généraliste peut d’abord observer la présence de la lésion rougeâtre, en plus de la chaleur et de l’enflure de la peau. Il ou elle fera un examen diagnostique des ganglions lymphatiques pour voir s’ils sont enflés et s’il y a un écoulement de liquide de la plaie, qui peut provenir d’une collection de pus. Relier ces signes et symptômes à une situation qui a entraîné une perte de continuité cutanée, comme une coupure ou une brûlure, peut orienter le diagnostic vers la cellulite infectieuse.

Les tests sanguins sont très utiles pour détecter une altération des cellules de défense qui peut indiquer la présence d’une infection bactérienne. De plus, dans les cas où les plaies suintent leur contenu, une culture bactérienne peut orienter le plan de traitement vers un type d’antibiotique plus efficace contre les bactéries de la plaie, ce qui fait des études en laboratoire un outil précieux.

Traitement de la cellulite infectieuse

Le traitement de la cellulite infectieuse commence par une consultation avec le médecin généraliste, qui sera chargé de diagnostiquer et d’indiquer le type d’antibiotique et la dose à prendre, qui sont généralement dérivés des pénicillines, mais cela dépend de la gravité et des caractéristiques de la plaie, du type de bactérie présente dans l’infection et de la présence de facteurs de conditionnement, par exemple pour les personnes allergiques à la pénicilline, il faut envisager davantage d’options pour les antibiotiques.

Des analgésiques peuvent également être nécessaires pour soulager la douleur dans la région. L’automédication doit être évitée ; si l’on soupçonne une cellulite infectieuse, consulter immédiatement un médecin.

D’autres options possibles pour le traitement de la cellulite infectieuse sont l’utilisation de remèdes maison, cependant, il n’est pas conseillé de laisser de côté l’utilisation d’antibiotiques. Un exemple de ceci est l’ail, qui est recommandé pour ces cas, puisque l’ingestion de trois gousses d’ail aide à combattre la maladie, car il a une action antibactérienne. Il est également recommandé de boire de grandes quantités d’eau et de yogourt car cela augmente la capacité du système immunitaire.

Prévention de la cellulite infectieuse

Pour prévenir l’apparition de cet état, il est préférable de maintenir une bonne hygiène cutanée ; si des blessures surviennent, traitez-les immédiatement et gardez la zone propre afin d’empêcher l’infiltration de bactéries.

L’alimentation joue un rôle important dans le renforcement de la peau, c’est pourquoi une alimentation saine est vitale pour réduire les risques d’apparition de cellulite infectieuse.

L’hydratation constante est recommandée, qui peut être avec l’aide de crèmes hydratantes et ainsi éviter la sécheresse de la même, il est également nécessaire de maintenir la peau propre tous les jours et d’éviter l’accumulation de saleté, qui produit seulement l’augmentation de bactéries dans la peau. Il faut prendre soin d’éviter les coupures inutiles, comme les égratignures causées par une piqûre d’insecte ou une mauvaise coupe d’ongle.

Bibliographie

  • Recommandations pour la pratique clinique Prise en charge (voir)
  • A propos de l érythème noueux chez lenfant – Startseite (voir)
  • Les conjonctivites infectieuses – bbarthelemy (voir)
  • Ce livret a été rédigé par : Dr. B. Delaere, Maladies (voir)

A propos de l'auteur

Vanessa

Je termine bientôt mon externat, et essai sobrement de ralentir la cadence des soirées étudiantes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.