Beaucoup d’hommes souffrent de champignons dans les testicules, bien qu’à proprement parler ce ne soit pas dans les testicules mais dans la peau rugueuse qui les entoure appelé scrotum, une pathologie qui peut avoir des causes différentes. Cette altération est généralement connu sous le nom de candidose en raison de l’infection qui est causée par le champignon appelé Candida, cependant, il existe d’autres troubles similaires tels que la teigne crurale, ou aussi connu sous le nom d’eczéma marginalisé des mèches, qui produit également des champignons ou des levures dans cette partie du corps de l’homme. Il est donc essentiel de faire une consultation médicale en présence de toute altération pour obtenir un diagnostic et un traitement indiqué pour chaque personne.

Les champignons apparaissent généralement dans diverses membranes, même si le patient a un excellent système immunitaire. Comme il existe différents troubles, nous vous proposons dans l’article suivant toutes les informations sur le champignon dans les testicules : causes et traitement.

Fongus génital masculin : Causes

Une des causes les plus communes de levure dans les testicules est la candidose, qui a son origine dans une infection par le champignon Candida albicans. Bien que beaucoup de gens considèrent qu’il s’agit de la pathologie d’une femme, ce n’est pas correct parce que beaucoup d’hommes peuvent en souffrir, et le champignon se trouve normalement dans le corps, mais en petites quantités. Cette pathologie peut être contractée par transmission sexuelle, par contact avec un vagin ou un anus infecté par le champignon Candida, par une augmentation des niveaux de levure dans l’organisme, par un excès de glucides et de sucres dans l’organisme, ou par une faiblesse du système immunitaire.

L’infection connue sous le nom de tinea cruris peut également être une cause d’infections fongiques des testicules, bien que le terme professionnel pour ce trouble est tinea cruris ou teigne de l’aine. Cette altération est présente lorsqu’un champignon ou une levure prolifère, principalement par Trichophyton rubrum, puis commence à se répandre dans la région de l’aine, ce qui est très fréquent chez les hommes adultes et les adolescents, surtout s’ils souffrent du pied d’athlète ou d’un autre type de teigne, puisque ces champignons peuvent se propager à d’autres parties du corps qui sont humides et chaudes pour se reproduire ; cependant, ils peuvent aussi se propager par contact avec la peau directement ou par les sous-vêtements non lavés d’une personne infectée.

Symptômes du champignon génital masculin

Si le champignon dans les testicules correspond à une candidose masculine, le patient peut souffrir de symptômes tels que :

  • Rougeur dans la zone
  • Gonflement
  • Démangeaisons
  • Brûler

Bref, il est important d’éliminer ces inconvénients le plus rapidement possible. Les plaques blanches, semblables à celles observées dans la candidose orale, peuvent aussi être fréquentes et des démangeaisons ou des brûlures après les rapports sexuels peuvent également indiquer la présence de ce champignon chez les hommes. Les patients peuvent également faire des expériences :

  • Blessures
  • Ulcères
  • Blisters
  • Sécrétions
  • Peeling de la peau affectée

D’autre part, si la cause du champignon dans les organes génitaux masculins est causée par la teigne dans l’aine, l’homme peut éprouver des symptômes de démangeaisons et d’inconfort dans la zone affectée. Vous pouvez également voir des taches rouges qui peuvent causer des cloques et des suintements, et la peau peut devenir plus foncée ou plus claire avec la possibilité que ce changement de couleur puisse être permanent. Ces symptômes peuvent s’étendre à la région anale, mais n’affectent généralement pas le pénis.

Champignon dans le scrotum : traitement

Pour la candidose génitale masculine, un choix de traitements peut être fait en fonction de l’individu et des symptômes que le patient éprouve. Le médecin peut choisir de prescrire :

  • Médicaments oraux
  • Crèmes pour application topique
  • Utilisation d’agents antifongiques pour soulager les démangeaisons tout en aidant à éliminer les champignons de la zone.
D’autre part, l’homme atteint de candidose devra bien nettoyer la zone endommagée et la garder au sec, bien que dans les situations graves, le professionnel préfèrera probablement un traitement intraveineux.

Pour les patients qui ont un champignon testiculaire causé par des cruris de tinea, le traitement sera principalement autosoins pendant quelques semaines. C’est-à-dire que l’homme doit garder la peau dans la zone de l’aine sèche et propre, ne pas porter de sous-vêtements irritants ou assez serrés pour frotter la zone infectée et appliquer des poudres antifongiques ou des séchoirs pour améliorer les symptômes et calmer l’infection, mais si les symptômes durent plus de deux semaines, le médecin peut recommander de prendre des antifongiques ou des antibiotiques pour traiter l’infection causée par le champignon.

Mesures de prévention des champignons scrotum

En raison des symptômes et de la sensibilité des testicules en raison de leur emplacement, avoir une infection à levures dans cette région est un état douloureux et même embarrassant, car de nombreux hommes n’admettent pas facilement qu’ils ont des problèmes avec leurs organes génitaux et ne cherchent généralement pas à obtenir des soins médicaux. Cependant, il est possible d’éviter ou de réduire le risque d’avoir une infection à levures dans les testicules avec un certain soin, y compris

  • Gardez les testicules et la région de l’aine propres et sèches. Il est important de bien sécher la zone avec une serviette propre après le bain ou si vous pratiquez régulièrement des sports nautiques.
  • Porter des vêtements appropriés, qui ne doivent pas être serrés ou rugueux, permettre le mouvement et éviter le frottement contre la peau. Les sous-vêtements doivent être en coton.
  • Éviter l’exposition prolongée aux vêtements mouillés dans la région génitale masculine, comme les maillots de bain.
  • N’utilisez pas les vêtements ou les serviettes d’autres personnes, surtout si elles n’ont pas été correctement lavées.
  • Contrôler la transpiration excessive, car elle fournit les pathologies propices à la reproduction du champignon.
  • Laver et sécher fréquemment les vêtements ou accessoires utilisés dans les activités sportives s’ils sont portés régulièrement, comme les jockstraps.
  • Utilisez du talc ou d’autres produits antifongiques si vous avez une prédisposition aux maladies fongiques dans votre corps.

Bibliographie

  • 1 – Symptômes et dégâts – agriculture.gouv (voir)
  • Les maladies du sapin dans les plantations d’arbres de Noël (voir)
  • UN PROBLÈME FRÉQUENT – urinaire (voir)
  • LA POURRITURE DES ARBRES OCCASIONNÉE PAR LE POLYPORE (voir)
  • ZONE NON AGRICOLE – draaf.corse.agriculture.gouv (voir)
  • Symptômes et dégâts – blog-ecophytohautsdefrance (voir)
  • La Chalarose du Frêne :que sait-on – nord-nature (voir)

A propos de l'auteur

Elsa

J'entame ma deuxième année d'internat avec enthousiasme. La médecine, ma vocation depuis toujours.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.