Généralement, la sensation d’un cou-de-pied perforé est causée par une inflammation de cette zone, causée par une compression excessive et une surcharge du métatarsien. Ces pathologies des pieds sont habituellement traitées avec des thérapies et des médicaments, rarement des chirurgies sont effectuées parce qu’elles sont considérées comme invasives. Elles peuvent survenir à tout âge et sont plus fréquentes chez les femmes que chez les hommes. Chez Detective-Sante.com, nous expliquons les causes des piqûres de cou-de-pieds sévères.

Tendinite

La tendinite fait référence à l’inflammation des tendons, non seulement des orteils, mais aussi du talon, du poignet, du coude et de l’épaule. Certaines des causes de cette pathologie sont la surutilisation du tendon, les changements dans les surfaces sur lesquelles vous vous entraînez, comme la course à pied sur des pentes raides, les maladies systémiques comme la polyarthrite rhumatoïde et le diabète, l’âge, car les tendons perdent leur élasticité et les chaussures serrées dans la zone supérieure.

Dans le traitement de cette maladie l’idée est de soulager la douleur, pour cette raison il sera recommandé d’appliquer de la glace sur la zone affectée et d’alterner le type de chaussures qu’il utilise. L’utilisation d’inserts en silicone est fortement recommandée pour éviter la pression et votre médecin peut vous prescrire des médicaments anti-inflammatoires. La chirurgie n’est pas habituelle dans la tendinite et si la douleur devient chronique, des injections de stéroïdes sont généralement une option, tout comme la thérapie physique pour renforcer le tendon.

Insuffisance veineuse

Cette pathologie se produit lorsque les veines dans les jambes échouent dans le processus de circulation du sang vers le cœur, causant la perte d’élasticité des parois des veines, causant des crampes, de la fatigue et des picotements, ainsi que l’apparition de varices et même d’ulcères.

L’apparition de l’insuffisance veineuse peut être causée par des antécédents familiaux, une position assise ou debout prolongée, une surcharge pondérale et une grossesse. Bien que les femmes soient plus susceptibles de développer cette condition, elle peut aussi survenir chez les hommes.

Dans ce cas, le traitement recommandé est le suivant :

  • La prévention est un élément important de la prévention, alors portez attention à votre alimentation, faites de l’exercice régulièrement et évitez l’usage excessif d’alcool et de tabac.
  • Portez des bas de compression pour soulager l’enflure et faciliter la circulation sanguine.
  • Si vous travaillez debout, essayez de bouger vos jambes de temps en temps pour permettre au sang de circuler, si vous travaillez devant l’ordinateur, il est conseillé d’utiliser le repose-pieds et de lever les jambes pendant la journée pendant un certain temps.
  • En cas de maladies graves, il existe des traitements tels que la sclérothérapie, fortement recommandée dans le cas des veines araignées, cette thérapie consiste à injecter une solution saline dans la veine, qui durcit et disparaît.

Le névrome de Morton

L’inflammation du nerf métatarsien est une inflammation due à la pression ou à un traumatisme du nerf métatarsien, qui peut éventuellement entraîner des dommages permanents. Les symptômes de cette maladie commencent dans les moments où une chaussure étroite est portée, avec le temps cette sensation de picotement et de douleur peut devenir permanente.

Les personnes qui ont les pieds plats, les orteils en marteau, les oignons et celles qui ont une grande souplesse sont plus susceptibles d’avoir un neurinome. Aussi, en pratiquant des sports où vous exercez beaucoup de pression sur le métatarsien et l’irriter, comme la course à pied.

Le traitement non chirurgical fonctionnera en fonction de la gravité du neurinome et sera déterminé par votre médecin. Pour les cas légers, il existe différentes options :

  • La glace peut aider l’inflammation.
  • Votre médecin peut recommander un appareil orthétique pour réduire la pression.
  • Les infiltrations de stéroïdes aident à réduire la pression et l’inflammation, mais ne constituent pas un traitement définitif s’il n’y a pas de prévention, comme le port des bonnes chaussures ou le changement d’activités génératrices de pression.
  • Votre médecin peut vous donner des anti-inflammatoires.
  • En utilisant des gabarits personnalisés qui peuvent corriger le pied, ceci peut être combiné avec des infiltrations et générer de bons résultats.

Quand voir le médecin ?

Si les varices font souvent mal et que vous avez d’autres symptômes comme des ulcères, des rougeurs ou de la fièvre. Allez chez le podologue, où ils peuvent effectuer une étude de la plante de votre pied pour savoir s’il y a des zones plus surchargées que d’habitude et fournir le traitement approprié pour votre affection.

Bibliographie

  • HYPERTENSION ARTÉRIELLE – fedecardio (voir)
  • Mesure de la Pression Arterielle – cemv.vascular-e (voir)
  • Un soutien au médecin traitant dans le traitement de l (voir)
  • BON USAGE DES TECHNOLOGIES DE SANTÉ Comment prescrire les (voir)
  • HYPERTENSION ARTÉRIELLE – fedecardio (voir)
  • Les problèmes ophtalmiques après 50 ans Le glaucome aigu (voir)
  • Hypertension artérielle et acupuncture : à propos d’une (voir)
  • RECOMMANDATION TEMPORAIRE D’UTILISATION (RTU) (voir)
  • QUAND LA PRESSION MONTE – fmoq-mdq.s3.amazonaws (voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.