Les causes de piqûres dans le ventre peuvent être multiples et, dans certains cas, elles génèrent des confusions. Ainsi, par exemple, le même type de douleur, c’est-à-dire la sensation de pincement, peut se produire dans différentes parties du système digestif. Les piqûres dans le ventre sont très gênantes, et parfois nous pouvons ignorer la raison qui les cause, il est donc important de détecter s’il y a d’autres symptômes qui les accompagnent. Certaines personnes sont sujettes à ce type de mal de ventre, tandis que d’autres peuvent en souffrir pour la première fois. Dans cet article, nous expliquerons les causes des perforations du ventre, afin que vous puissiez savoir d’où elles viennent et pourquoi.

Gaz

L’une des principales causes de piqûres dans l’estomac est l’accumulation de gaz dans l’estomac et/ou l’intestin. Il peut être une douleur fréquente chez les personnes sujettes à cet épisode, et dans certains cas même supposer un réel problème lors de l’incapacité de la personne par l’intensité des perforations. Nous devons garder à l’esprit que la production de gaz dans notre corps est un processus naturel et nécessaire pour l’élimination des substances nocives dans le corps. Cette accumulation se produit par l’air que nous respirons et après la digestion des aliments dans notre système digestif. Dans ces cas, les piqûres dans le ventre peuvent s’accompagner d’une sensation d’enflure dans la région, et la douleur peut être accrue lorsque nous appuyons dessus. Une marche après le déjeuner peut être vraiment efficace pour éviter cette accumulation. Cependant, si la douleur est fréquente et intense, aller chez le médecin sera la meilleure option pour résoudre les piqûres.

Dans cet article, nous expliquons plus en détail les causes et le traitement des gaz.

Syndrome du côlon irritable

Dans ce cas, les piqûres dans le ventre sont déclenchées par des changements dans le rythme intestinal, entraînant des changements dans les habitudes intestinales. Aussi connu sous le nom de côlon irritable, aucune cause justifiable n’a été trouvée, bien que la douleur ait été liée à la sensibilité de l’intestin. Elle peut s’accompagner d’autres symptômes comme la diarrhée ou la constipation, surtout lorsque les contractions sont très rapides ou lentes. Malgré le manque de connaissance de la cause, dans certains cas, une relation a été établie entre les patients atteints de gastro-entérite et la présence de côlon irritable par la suite. Certains changements alimentaires aident à combattre la couleur irritable et contribuent à diminuer la douleur, ainsi que l’administration d’un médicament qui agit comme un relaxant musculaire.

Dans cet article, nous expliquons le régime alimentaire pour le côlon irritable.

Gastro-entérite

Cet état de l’estomac se caractérise par une inflammation de la muqueuse tapissant la paroi de l’estomac, générant de la diarrhée comme principal symptôme. D’autres symptômes qui peuvent accompagner la gastro-entérite comprennent des perforations dans le ventre, des nausées, des vomissements et une perte d’appétit. C’est l’une des affections de l’estomac avec plus de cas dans le monde entier, et la cause principale est une infection par des micro-organismes trouvés dans l’eau ou les aliments contaminés. Le traitement principal consiste à remplacer les liquides qui combattent la déshydratation, en plus d’une alimentation à base de liquides et de l’incorporation d’aliments mous après la réduction des symptômes.

C’est le régime de la gastro-entérite.

Intoxication alimentaire

Une autre cause de piqûres au ventre peut être une intoxication alimentaire causée par une mauvaise alimentation. Elle survient lorsque de l’eau ou des aliments contenant des virus, des bactéries ou des parasites sont ingérés et causent une contamination. Les piqûres dans l’estomac peuvent s’accompagner de diarrhée, de fièvre, de maux de tête, de nausées, de vomissements et d’une sensation de faiblesse. Bien qu’elle puisse sembler un peu encombrante, l’intoxication alimentaire se guérit habituellement en quelques jours, en gardant à l’esprit qu’un régime alimentaire approprié doit être maintenu pour soulager la diarrhée, ainsi que de maintenir le corps hydraté. Cependant, certaines intoxications alimentaires peuvent être graves et, selon l’état et les symptômes du patient, vous devriez consulter un médecin immédiatement.

Pancréatite

Le pancréas a pour fonction de créer des jus qui contribuent à la digestion des aliments. La pancréatite survient lorsque cet organe s’enflamme en raison de la digestion par les enzymes du pancréas lui-même. Elle peut être aiguë, qui disparaît en quelques jours, et chronique, c’est pourquoi elle se présente en permanence. Les symptômes de ces maux d’estomac peuvent inclure une sensation de piqûre dans l’estomac, des nausées et des vomissements. L’alcool est l’un des principaux responsables de la pancréatite chronique et une intervention médicale est nécessaire.

Aspects à prendre en compte

Les causes exposées dans les points précédents sont parmi les plus fréquentes lorsqu’il s’agit de perforations dans le ventre, mais il est important de garder à l’esprit qu’il existe d’autres raisons qui peuvent être plus complexes. Il est également important de garder à l’esprit un certain nombre d’aspects qui pourraient indiquer que les perforations dans le ventre sont un symptôme d’une pathologie plus grave.

  • Détecter la présence d’autres symptômes. Détecter si les piqûres dans le ventre sont accompagnées d’autres symptômes, tels que des selles sanglantes, des vomissements, etc.
  • Passez en revue nos antécédents médicaux. Un autre aspect à garder à l’esprit est de penser si nous avons déjà eu des problèmes similaires auparavant, ou si nos parents ou proches parents souffrent d’affection digestive.
  • Détecter quand des piqûres se produisent dans le ventre. Renseignez-vous pour savoir s’ils ont lieu immédiatement après le repas, au coucher, lorsque nous allons aux toilettes, lorsque nous mangeons certains aliments, lorsque nous buvons de l’alcool, etc. Cela nous permettra de nous rapprocher un peu plus de la cause possible.
  • Consulter un médecin. Si nous constatons que les piqûres ne s’arrêtent pas en quelques jours, ou qu’elles sont très intenses, nous devons aller chez le médecin pour établir un diagnostic.

Bibliographie

  • A Symptômes généraux et plaintes – dr-hopf-seidel.de (voir)
  • Remedes Grand-Mere -11yg420d- – larcat (voir)
  • La maladie de Behçet – orpha (voir)
  • Liqueur du Suédois – SOS-DETRESSE (voir)
  • La fibromyalgie – orpha (voir)
  • Maux d’hiver, virus, bactéries – lucbor (voir)
  • L’Assistant Sanitaire, « mode d’emploi (voir)
  • FCVD – lasfce (voir)
  • AGENCE FRANÇAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE (voir)

A propos de l'auteur

Chloé

Plus qu'une poignée d'année avant de pouvoir enfin exercer. J'ai choisi la médecine généraliste pour pouvoir aider le plus grand nombre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.