La puberté est l’étape de transition entre l’enfance et l’adolescence, une période caractérisée par l’apparition graduelle de caractéristiques sexuelles secondaires telles que la pousse des cheveux et le développement des seins et des testicules, l’acquisition de la capacité de reproduction, une augmentation du taux de croissance du corps, et des changements de comportement et du côté psychologique. La puberté se produit lorsque le cerveau, la partie appelée hypothalamus, sécrète une hormone qui, après un processus impliquant des glandes et d’autres composants, provoque la production d’hormones sexuelles appelées œstrogènes dans le corps des femmes et de testostérone dans le corps des hommes.

Généralement, les femmes commencent cette transition entre l’âge de 8 et 13 ans, tandis que les hommes entre 9 et 14 ans. Cette étape peut commencer plus tard que d’habitude, c’est ce qu’on appelle la puberté retardée, ou elle peut se produire plus tôt et s’appelle la puberté précoce.

Dans ce cas, chez Detective-Sante.com, nous voulons que vous sachiez tout sur la puberté précoce : causes, symptômes et traitement.

Causes de la puberté précoce

L’âge auquel un enfant commence la puberté peut varier en fonction de différents facteurs tels que le sexe, les antécédents familiaux et la nutrition.

Il n’y a généralement pas de cause de puberté prématurée, mais il existe deux principaux types de puberté précoce anormale, appelée puberté précoce centrale.

La puberté précoce centrale, connue sous le nom de CPP, chez les femmes n’est généralement pas la cause d’une autre condition, mais chez les hommes, bien que moins fréquente, elle est plus susceptible d’être liée à un problème de santé. Ce sont peut-être ceux-là :

  • Changements dans le cerveau, comme la présence d’une tumeur dans l’hypothalamus.
  • Différentes tumeurs, principalement celles qui altèrent le fonctionnement normal des hormones.

Du côté de la puberté précoce périphérique, connue sous son acronyme PPP, elle est moins fréquente que la précédente chez les deux sexes, mais peut être due à :

  • Problèmes génétiques, tels que des troubles des ovaires, des testicules ou des glandes surrénales.
  • Production prématurée d’hormones sexuelles.
  • Exposition externe aux hormones sexuelles, comme l’utilisation d’œstrogènes ou de crèmes de testostérone ou de substances.

Symptômes de la puberté prématurée

La puberté précoce chez les filles se produit lorsqu’une ou plusieurs des caractéristiques suivantes se produisent avant l’âge de 8 ans :

  • Développement des seins.
  • Cheveux pubiens et aisselles.
  • Premier cycle menstruel.
  • Les organes génitaux externes mûrissent.

Chez les garçons, on considère qu’il y a puberté précoce lorsqu’elle survient avant l’âge de 9 ans :

  • Le changement de voix s’épaissit sensiblement.
  • Apparition des poils pubiens et des aisselles.
  • Croissance des testicules et du pénis.
  • Développement musculaire.
  • Les poils faciaux, principalement sur la lèvre supérieure.

Chez les garçons et les filles, la puberté précoce accélère souvent leur croissance, ce qui en fait les plus grands de la classe. Cependant, la partie où les os grandissent est également bloquée tôt, de sorte qu’il est essentiel de commencer le traitement tôt. Sinon, un enfant qui a une puberté précoce peut être plus petit que les autres à l’âge adulte.

Traitement de la puberté précoce

La puberté prématurée peut entraîner différentes complications pour l’enfant, comme le fait de ne pas atteindre sa pleine taille, puisque la croissance s’arrête beaucoup plus tôt que chez les garçons qui n’en sont pas atteints.

D’autre part, les problèmes sociaux et psychologiques découlent souvent de taquineries qu’ils peuvent recevoir de leurs pairs en raison de leurs différences physiques, ce qui pourrait mener à la dépression et à une faible estime de soi, ce qui pourrait mener à des problèmes majeurs à l’adolescence. Pour cette raison, il est important de consulter un médecin si les symptômes de la puberté précoce sont reconnus pour un traitement approprié, qui peut être accompagné d’un processus avec un psychologue. Ce sont peut-être ceux-là :

  • Médicaments pour arrêter la sécrétion d’hormones sexuelles et prévenir ainsi le développement prématuré. Il s’agit généralement de l’une des parties les plus importantes du traitement. Les agonistes de la gonadoreline sont habituellement le traitement principal. Dans un premier temps, son administration induit une phase initiale de stimulation, puis provoque un engourdissement de l’hypophyse qui arrête la sécrétion de plusieurs hormones, bloquant ainsi l’activité gonodale et réduisant les symptômes. Les médicaments doivent être appliqués de façon uniforme pour atteindre les résultats escomptés.
  • Chirurgie, si c’est une sorte de tumeur qui cause les symptômes.
  • Traitement psychologique. Bien qu’il ne soit pas toujours nécessaire, il est essentiel d’évaluer chaque cas au cas par cas, car les enfants peuvent connaître des changements de comportement qui peuvent affecter leur rendement scolaire. Par conséquent, dans certains cas, il peut être conseillé d’avoir recours à un traitement psychologique.

Dans tous les cas, le traitement de la puberté précoce devrait essayer de s’attaquer à la cause de la maturation précoce. Ce sont les principaux objectifs du traitement :

  • Arrêter le développement de caractéristiques sexuelles secondaires.
  • Arrêter la maturation osseuse accélérée et atteindre une taille finale normale.

Bibliographie

  • Syndrome de McCune Albright – Dysplasie fibreuse des os (voir)
  • L’hyperplasie congénitale des surrénales (voir)
  • entorse de cheville de l’enfant [Mode de compatibilité] (voir)
  • testostérone De La Testostérone Chez L’adulte (voir)
  • Evaluation de la r serve ovarienne – medecine.ups-tlse (voir)

A propos de l'auteur

Loic

Pour faire simple, la santé c'est mon métier ! L'orthographe (surtout sur un clavier d'ordinateur) un peu moins, n'hésitez pas à me tirer les oreilles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.