Le mélanome est un type de cancer qui survient lorsque des cellules cancéreuses apparaissent entre les mélanocytes. Les mélanocytes sont des cellules qui ont la fonction de produire de la mélanine, responsable de la pigmentation de la peau, comme le bronzage ou les taches de rousseur. Elle peut être causée par une exposition excessive à la lumière du soleil, entre autres facteurs que nous expliquerons dans cet article. Un des symptômes d’avertissement du mélanome est la formation de taches de rousseur ou de taches de rousseur qui changent de taille, de forme et de couleur. Au stade précoce, le mélanome a un taux de survie élevé, tandis que le risque de ne pas le surmonter augmente lorsque des métastases surviennent. Chez Detective-Sante.com, nous expliquons les types, les symptômes, les causes et les traitements du mélanome.

Types de mélanomes

Le développement du mélanome est expliqué en deux étapes. Le premier affecte l’épiderme, de sorte qu’il n’affecte pas les couches profondes de la peau, mais la partie externe, tandis que le second affecte les tissus profonds de la peau. Chez les hommes, elle apparaît habituellement sur le dos, la hanche, la tête ou le cou ; chez les femmes sur les jambes ou le tronc, bien qu’elle puisse apparaître sur d’autres parties du corps qui la rendent plus difficile à détecter. Parmi les différents types de mélanome que nous trouvons :

  • Mélanome d’extension superficielle. C’est le type le plus courant chez les Caucasiens. Elle se produit le plus souvent dans le tronc chez les hommes et dans les jambes chez les femmes. Il a une forme irrégulière, de sorte que vous pouvez voir la différence avec d’autres taches de rousseur. Son développement est lent et il peut en apparaître un ou plusieurs, présentant une couleur qui peut varier entre le noir, le rose, le gris ou le brun.
  • Lentigo malin. Il se produit habituellement chez les personnes âgées qui sont habituées à prendre des bains de soleil, de sorte que le ou les taches apparaissent dans ces zones. Au début, la tache a une bordure indéfinie, qui peut disparaître et apparaître dans d’autres parties du corps, présentant une couleur brune.
  • Mélanome nodulaire. Elle est plus fréquente dans le tronc et la tête, et elle est plus fréquente chez les hommes que chez les femmes. Elle survient habituellement chez les personnes âgées de 50 à 60 ans et constitue le deuxième type de mélanome le plus fréquent. Elle croît rapidement et ne ressemble pas à une tache, mais plutôt à un nodule tumoral, c’est-à-dire une masse brune, noire, rougeâtre ou bleuâtre qui ressemble davantage à une plaie et peut saigner fréquemment.
  • Mélanome lentigiosa acro. Elle affecte en plus grande proportion la population noire et orientale, bien qu’elle puisse également apparaître chez les personnes à peau blanche, en particulier sur la plante des pieds et les mains. Sa présence n’est liée à aucun âge particulier et son développement est caractérisé par la formation d’une tumeur au-dessus de la tache initiale. Les couleurs peuvent être noir, rose, gris ou brun et les bords sont irréguliers.

Symptômes associés au mélanome

Le symptôme principal qui peut vous alerter de la présence d’un mélanome est un changement dans la forme, la couleur ou la taille d’une taupe. Lorsque des cellules cancéreuses apparaissent et se reproduisent, de nouvelles cellules cancéreuses ou des cellules cancéreuses existantes peuvent apparaître ou subir des changements. Il est donc important de faire un bilan que nous pouvons faire nous-mêmes en visualisant les grains de beauté que nous avons sur notre peau. Avoir une taupe ne signifie pas que vous avez un mélanome, même si un nouveau mélanome apparaît ; en fait, tout le monde a une taupe sur son corps. Nous devons examiner les différents changements dans nos grains de beauté afin de détecter les symptômes possibles qui nous alerteraient en cas de mélanome :

  • Quand on remarque que la couleur d’une taupe est blanchâtre, rougeâtre ou bleuâtre.
  • Lorsque les bords sont irréguliers, peu clairs.
  • Lorsqu’une taupe n’est pas symétrique, elle a une forme différente d’un côté par rapport à l’autre.
  • Lorsque nous constatons une augmentation de la mole ou elle mesure plus de 6 millimètres.

Causes du mélanome

Le terme mélanome a gagné en reconnaissance ces dernières années. Ceci est dû au nombre de cas qui sont apparus en relation avec l’exposition excessive au soleil. Pour cette raison, les gens ont été sensibilisés à la nécessité d’adopter des habitudes appropriées lorsqu’il s’agit de mener des activités dans lesquelles les gens sont exposés au soleil, comme aller à la plage. Parmi les facteurs qui peuvent entraîner une augmentation du risque de développer ce type de cancer, mentionnons les suivants

  • Avoir des taupes avec des caractéristiques inhabituelles.
  • Avoir un grand nombre de taupes.
  • Les enfants avec des taupes congénitales, ce qui signifie qu’ils naissent avec des taupes.
  • Avoir la peau et les cheveux clairs.
  • Exposition fréquente au soleil et aux coups de soleil.
  • Avoir une histoire de membres de la famille avec des mélanomes ou des taupes aux caractéristiques rares.
  • Avoir plus de 30 ans et être un homme.
  • Si votre système immunitaire est faible, il y a un risque accru de différents types de cancer de la peau.

Traitements du mélanome

La détection précoce du mélanome, comme dans la plupart des cancers, est vitale pour augmenter significativement les chances de survie. Dans le cas du mélanome, le taux de survie dans la détection précoce est de 95%. Il est très important de consulter votre médecin lorsque vous remarquez l’un des symptômes énumérés ci-dessus. Le médecin spécialiste sera chargé de recommander le traitement le plus approprié pour lutter contre le cancer de la peau.

  • Chirurgie. C’est le traitement le plus couramment utilisé pour combattre le mélanome. Le mélanome est enlevé en même temps que les tissus sains pour empêcher les cellules cancéreuses de se reproduire à nouveau. Il ne s’agit pas d’une intervention compliquée et ne comporte pas de risque élevé pour le patient.
  • Chimiothérapie. Ce n’est pas un traitement très efficace contre le mélanome. Il est effectué en cas de métastase et le cancer s’est étendu à d’autres parties du corps, afin d’éliminer les cellules et d’atteindre tous les endroits par l’administration de médicaments par voie intraveineuse. De plus, ce traitement est celui qui présente le plus grand nombre d’effets secondaires, comme la fièvre, la fatigue, les vomissements, la perte de cheveux, entre autres.
  • Immunothérapie. C’est l’un des traitements les plus avancés des temps récents et consiste à stimuler le système immunitaire en renforçant les défenses pour combattre le mélanome. Pour ce faire, les interférons, une substance que l’organisme produit naturellement mais en petites quantités, sont le plus souvent administrés. Parfois, une combinaison d’immunothérapie et de chimiothérapie est utilisée pour augmenter l’efficacité du traitement.
  • Radiothérapie. Il s’agit de l’exposition aux rayonnements provenant de la zone où se trouve le mélanome pour tuer les cellules cancéreuses. Lorsqu’il s’agit de mélanome, l’utilisation de ce traitement est unique dans les cas où il y a des métastases osseuses ou cérébrales.

Prévention du cancer de la peau

Bien qu’il n’existe aucun remède contre le mélanome, nous pouvons tenir compte d’un certain nombre de facteurs qui peuvent aider à prévenir le mélanome. En fait, la prévention la plus importante est d’éviter l’exposition au soleil, car c’est la première cause de cancer de la peau. Le soleil contient des rayons ultraviolets, tout comme les appareils de bronzage artificiel. Ces rayons endommagent l’ADN des cellules de la peau, ce qui peut endommager l’ADN des gènes responsables du contrôle de la croissance des cellules qui composent la peau. Il est donc conseillé de tenir compte de ce qui suit :

Protéger notre peau avec un écran solaire approprié. Cela implique l’utilisation d’écran solaire à la fois sur la plage et en montagne, même si nous ne prenons pas de bain de soleil, ou dans tout autre endroit où nous y sommes exposés.

Évitez de prendre un bain de soleil aux moments où il a le plus d’impact.

Protégez d’autres parties de votre corps, comme vos yeux et votre tête avec des lunettes de soleil et des chapeaux.
Ne pas bronzer avec des appareils UVA artificiels.

Vérifiez notre corps pour les taches de rousseur et les grains de beauté de temps en temps.

Gardez à l’esprit que l’effet du soleil a plus d’impact sur la peau lorsqu’elle est mouillée et lorsqu’elle se reflète sur d’autres éléments tels que la neige ou les cristaux.
#PAR

A propos de l'auteur

Loic

Pour faire simple, la santé c'est mon métier ! L'orthographe (surtout sur un clavier d'ordinateur) un peu moins, n'hésitez pas à me tirer les oreilles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.