Lorsque nous sommes malades d’une maladie virale, comme la grippe ou le rhume, nous nous plaignons beaucoup de l’inconfort causé par la congestion nasale, les éternuements et l’excès de mucus dans nos narines et nos voies respiratoires. La vérité est que contrairement à ce que nous pensons habituellement, les crottes de nez ne sont pas nos ennemis, au contraire, ce sont des alliés de notre santé. Au cours de tout processus viral, allergique et infectieux, notre corps augmente la production de mucus pour piéger les bactéries ou la poussière qui tentent de pénétrer nos voies respiratoires à travers la cavité sinusale. Croyez-le ou non, la plupart des crottes de nez contiennent des quantités élevées de globules blancs provenant de la lutte de notre système immunitaire pour rester en bonne santé. Le mucus est un signe que votre corps est prêt à guérir et ses variations de couleur peuvent indiquer la gravité de votre état et la présence de virus ou de bactéries. Si vous êtes l’une des nombreuses personnes qui se demandent pourquoi j’ai la morve jaune, vous trouverez la réponse dans cet article.

mucus jaune : causes

Lorsque nous sommes malades, il est très important d’observer la couleur du mucus lorsque nous nous mouchons ou éternuons très fort, son ton peut être un signe important pour indiquer la gravité de la pathologie dont nous souffrons. Le mucus jaune est habituellement un signe imminent d’une infection forte et est un produit de la lutte de notre système immunitaire pour combattre le virus ou les bactéries qui peuvent affecter le corps.

Le mucus jaune doit sa couleur à son contenu en globules blancs, qui est responsable de la destruction des bactéries et des microorganismes pour combattre l’infection. Aussi, ce ton particulier est aussi une indication qu’il reste encore un peu de temps pour guérir complètement mais que vous n’êtes pas gravement malade et que, après deux semaines, votre mucus redeviendra probablement transparent et diminuera en quantité.

Si vous avez du mucus jaune, vous pouvez aussi cracher du mucus, qui est aussi un système de défense de l’organisme pour cracher des bactéries et des particules étrangères qui peuvent bloquer les voies respiratoires inférieures. Si votre mucus est jaune, votre mucus est susceptible d’être jaune aussi.

Maladies à mucus jaune

Une infection des sinus est une infection causée par des virus, des champignons ou des bactéries qui causent une inflammation du tissu sinusal. En plus du mucus jaune, la sinusite peut causer une mauvaise haleine, de la fièvre, de la fatigue, des maux de tête, une toux qui s’aggrave la nuit, des douleurs derrière les yeux, des maux de gorge et des écoulements post-nasaux.

Les virus qui causent la grippe et le rhume sont ceux qui causent le plus souvent une infection des voies respiratoires supérieures et inférieures ; pour cette raison, il est courant que lorsque nous sommes infectés par l’une ou l’autre de ces maladies, nous avons du mucus jaune et des mucosités abondantes lorsque nous toussons.

L’inflammation des voies respiratoires est l’inflammation des voies respiratoires qui transportent l’air jusqu’aux poumons et rétrécissent les voies respiratoires. Le principal symptôme de cette affection est une toux avec mucosités, qui peut être jaune. Cependant, le virus qui cause cette maladie congeste aussi souvent les voies respiratoires supérieures, causant du mucus jaune, des maux de gorge, une irritation pharyngée, de la fièvre et des douleurs corporelles. La bronchite peut être causée par un rhume ou une grippe qui n’a pas été guéri correctement.

La glaire jaune peut aussi être le signe d’une réaction allergique chez les personnes allergiques aux acariens, au pollen ou aux moisissures. Cette pathologie peut s’accompagner d’une toux avec mucosités et ne s’améliore qu’avec la consommation d’anti-allergiques.

remèdes maison pour le mucus jaune

Lorsque nous sommes très congestionnés, il est important de prendre des mesures qui nous permettent de vider nos fosses nasales pour mieux respirer et améliorer les symptômes de la maladie qui nous affecte. À la maison, vous pouvez utiliser des remèdes naturels qui vous aideront à vous sentir beaucoup mieux et à accélérer votre rétablissement. Rencontrez certains d’entre eux ci-dessous :

  • L’utilisation d’un humidificateur la nuit rendra l’air que vous respirez beaucoup plus humide, ce qui soulagera votre malaise nasal tout en décongestionnant votre nez.
  • Boire des infusions chaudes aide à drainer le mucus des sinus. Vous pouvez opter pour une infusion décongestionnante de gingembre et de citron, idéale pour soulager les maux de gorge et se débarrasser de tout le mucus jaune.
  • L’eau potable est très importante pendant les images virales pour dégager toutes les voies respiratoires. Buvez un verre d’eau toutes les heures.
  • Mâcher de l’ail cru à jeun offrira une décongestion instantanée de votre nez et sera également utile pour combattre les bactéries qui peuvent être à l’origine de l’infection. Rappelons que l’ail est un antibiotique naturel puissant.
  • Les aliments épicés ont un effet décongestionnant très puissant, car ils sont capables de briser le mucus dans le nez.
  • Le rinçage des fosses nasales avec du sérum physiologique vous permettra de mieux respirer et d’éliminer toute la glaire jaune.

Autres couleurs de mucus

  • Les crottes de nez vertes : Elles sont beaucoup plus solides et plus épaisses et indiquent que votre corps lutte contre une infection majeure. Ils sont verts parce qu’ils contiennent une plus forte concentration de globules blancs que le mucus jaune.
  • Les crottes de nez noires : elles indiquent généralement une infection fongique et sont également fréquentes chez les fumeurs ou les consommateurs de drogues.
  • Le mucus brun : c’est le mucus qui nettoie votre nez de la poussière, de la nicotine ou du goudron. Ils sont un symptôme de votre corps qui libère vos voies respiratoires de ces substances.
  • Les crottes de nez rouges ou roses : elles doivent leur couleur à leur contenu sanguin et apparaissent souvent lorsque vous vous êtes mouché plusieurs fois ou lorsque votre nez est très irrité et qu’un capillaire s’est cassé.
  • mucus blanc : signes d’une infection mineure.
  • Muqueuse transparente : Il s’agit de signes d’un processus allergique qui n’est associé à aucune maladie.

Bibliographie

  • INFECTION BRONCHO PULMONAIRES – mapage.noos (voir)
  • Le sédiment urinaire – cyber.collegeshawinigan.qc.ca (voir)
  • Pneumonia – French – Health Information Translations (voir)
  • SOIN NASAL % N A T URE – eci2012 (voir)

A propos de l'auteur

Elsa

J'entame ma deuxième année d'internat avec enthousiasme. La médecine, ma vocation depuis toujours.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.