Les seins représentent la partie du corps féminin à laquelle les hommes et les femmes accordent le plus d’attention, et c’est le principal symbole de l’attractivité et de la féminité chez les femmes. Pour cette raison, la médecine et l’esthétique ont consacré de multiples études à trouver des alternatives et des traitements qui peuvent aider les femmes qui ne sont pas satisfaites de cette partie de leur corps ou qui connaissent des différences évidentes entre les deux seins, comme la variation de taille.

Les seins, comme toute autre partie du corps humain, ne sont pas symétriques, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas exactement les mêmes. L’une des différences les plus courantes dans ce domaine est la taille, qui peut rendre un sein plus grand que l’autre, une situation qui peut passer inaperçue ou être très évidente. Si ce dernier cas est le vôtre et que vous en avez assez de vous demander pourquoi j’ai un sein plus grand que l’autre, dans cet article nous vous proposons plusieurs réponses.

Asymétrie mammaire

Les seins, comme le reste du corps, ne sont pas symétriques, ce qui peut entraîner des variations de taille ou de forme entre les seins. Selon les études médicales, 95% des femmes ont une asymétrie mammaire, une pathologie normale qui dans la plupart des cas n’a pas besoin de correction, puisque seulement 15% nécessitent une chirurgie esthétique pour corriger la différence entre les deux seins qui peut causer des problèmes d’estime de soi ou des complications physiques causées par une différence de poids considérable entre un sein et l’autre.

L’asymétrie mammaire se produit lorsque la forme, la taille ou la position d’un sein est différente de l’autre et peut affecter l’ensemble du sein ou seulement le mamelon ou l’aréole. Cette pathologie devient évidente deux ans après le développement de la femme et, dans certains cas, peut devenir normale à l’âge adulte, parce que dans de nombreux cas, un sein commence à se développer plus tôt ou plus rapidement que l’autre.

L’asymétrie mammaire est une altération fréquente de la puberté due au début de la production de l’hormone œstrogène, et ce n’est qu’à la fin du développement de la femme qu’il sera possible de savoir exactement si l’asymétrie est suffisamment importante pour la corriger ou si elle a été équilibrée à un point tel qu’elle est passée inaperçue. Avoir un sein plus grand que l’autre est une situation qui peut diminuer l’estime de soi d’une femme depuis la puberté, devenant un complexe qui doit souvent être corrigé uniquement pour l’insatisfaction physique.

Types d’asymétrie mammaire

L’asymétrie des seins, tout en signifiant la différence entre un sein et un autre, peut se manifester de différentes manières et attaquer différentes parties des seins. Par conséquent, il y a actuellement trois types, qui sont :

  • Anisomástia : Se produit quand il y a une différence significative dans la taille et, par conséquent, le poids des deux seins. C’est généralement très évident à l’œil nu.
  • Anisothelia : Ce type de symétrie suggère des différences entre le mamelon et l’aréole des seins.
  • Combiné : lorsqu’il y a asymétrie dans la taille et la forme d’un sein par rapport à l’autre.
L’asymétrie mammaire peut également se manifester en raison de différences dans le pourcentage de graisse ou dans le développement de la glande mammaire.

Pourquoi ai-je un sein plus gros que l’autre ?

Cette pathologie est normale pendant la puberté, lorsque les seins se développent, une légère variation dans la taille d’un sein par rapport à l’autre est plus fréquente. Cependant, lorsque cette pathologie est plus évidente, elle peut être due à d’autres types de causes, comme les problèmes hormonaux, les troubles du développement, la grossesse, les traumatismes, les accidents, les maladies du sein ou la mastectomie partielle ou permanente.

Dans la plupart des cas, il n’y a qu’une légère différence de taille des seins. Cependant, lorsque cette pathologie est plus grave, elle peut entraîner des différences dans la structure musculo-squelettique du sein ou deux seins de forme et de taille complètement différentes l’un de l’autre.

Certains types de cancer du sein peuvent causer une asymétrie mammaire à l’âge adulte avancé, déformer le sein ou provoquer une rétraction significative du mamelon. Tout changement dans les seins à l’âge adulte est une raison importante de consulter un gynécologue et d’examiner vos seins de plus près. Chaque fois qu’il y a une variation dans les seins, il est important d’écarter la présence de grumeaux, de kystes ou d’inflammation des canaux mammaires.

Augmentation mammaire pour traiter la symétrie mammaire

Il est jugé approprié de corriger l’asymétrie des seins lorsque la différence de taille des seins est égale à une taille de bonnet de soutien-gorge. Puisque l’infiltration de substances externes pour stimuler l’augmentation mammaire n’est pas recommandée dans les seins, l’asymétrie mammaire est corrigée par la chirurgie esthétique. Le type de chirurgie peut varier selon les besoins de la femme :

  • La réduction ou l’augmentation mammaire peut être effectuée lorsque l’intention est de corriger la différence de taille entre les deux seins.
  • Lorsqu’un sein est plus affaissé que l’autre, un lifting mammaire est suggéré pour lequel une prothèse est nécessaire.
  • Lorsque l’asymétrie présente des différences dans la forme des seins, une intervention chirurgicale pour remodeler les seins doit être effectuée.
  • Il peut également y avoir des cas où une opération combinée de levage et de remodelage ou d’augmentation et de remodelage ou de réduction et de levage est nécessaire.

Dans la plupart des cas, ce type de chirurgie est effectué par la femme elle-même, à la recherche d’une solution à un important problème d’estime de soi qui, une fois résolu, lui permet d’être satisfaite de son physique et de se sentir en confiance. Les interventions chirurgicales pour traiter l’asymétrie mammaire sont des interventions qui nécessitent l’application d’une anesthésie générale et suggèrent une hospitalisation d’au moins deux jours, une cicatrice sur les seins, une cicatrice sur les seins, une post-opératoire douloureuse et, dans le cas de l’application d’une prothèse, un bilan annuel des seins.

Parmi les risques de la chirurgie de correction mammaire, mentionnons les suivants :

  • Réactions aux médicaments.
  • Problèmes respiratoires.
  • Réactions à l’anesthésie.
  • Saignement, infection ou caillots sanguins.
  • Incapacité d’allaiter.
  • Diminution de la sensation dans les mamelons.
  • Cicatrices visibles de grande taille, surtout dans le cas d’une réduction mammaire.
  • Position inégale du mamelon.

Après une correction de taille de poitrine, les seins ne seront pas parfaits ou symétriques, car le corps humain n’est pas symétrique par nature et il y aura toujours une variation, même imperceptible, dans la taille et la forme des seins. La chirurgie doit être effectuée en étant conscient des changements physiques et psychologiques que cela implique, dans certains cas, il est recommandé de consulter d’abord un psychologue pour vérifier que la femme est bien préparée à ce type d’intervention.

Bibliographie

  • Le guide de la chirurgie esthétique – limogesaufeminin (voir)
  • MASSE MAMMAIRE PALPABLE – Focus on Medical Imaging (voir)
  • Place de la pamectomie en chirurgie oncologique – Sénopôle (voir)
  • Dr Florence LEDOUX DU maladies du sein 18/01/2016 (voir)
  • Statut annuler impression – Urofrance (voir)
  • Mammographie douteuse : Macrobiopsie: un diagnostic sûr (voir)
  • L’allaitement maternel : Guide pratique à l’usage des (voir)
  • JJ El Azizi El Alaoui, R Latib , B Benayada, L El Azizi El (voir)

A propos de l'auteur

Bertrand

Interne, passionné par les urgences et la traumatologie. Jeune papa comblé j'espère que mes publications sur detective-sante.com pourront vous servir.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.