L‘ail est un aliment de plus en plus utilisé à différentes fins saines grâce à tous les bienfaits qu’il offre. Parmi ses propriétés les plus remarquables pour la santé est sa grande puissance dans l’amélioration de la circulation sanguine, car il a l’ajoene et l’aliine, empêchant la formation de caillots. C’est pourquoi il est très recommandé de traiter à domicile différents troubles liés à la circulation sanguine, par exemple, les hémorroïdes, bien qu’il puisse également servir pour l’hypertension, le cholestérol et prévenir d’autres troubles tels qu’un infarctus du myocarde.

Les hémorroïdes ou amas sont une altération très fréquente, gênante et douloureuse, car il s’agit de veines gonflées dans la partie inférieure du rectum ou dans l’anus, ce qui peut être très inconfortable, surtout lorsqu’on défèque. Pour cette raison, différentes alternatives peuvent être recherchées pour soulager les symptômes jusqu’à ce que vous procédiez à la consultation médicale nécessaire pour calmer la pathologie. Pour cette raison, dans Detective-Sante.com nous détaillons tout ce qui concerne l’ail pour traiter les hémorroïdes naturellement.

Hémorroïdes – Symptômes et signes

Les veines gonflées peuvent se développer à l’extérieur, appelées hémorroïdes externes, à l’intérieur, appelées hémorroïdes internes, ou autour de l’anus. Généralement, ce sont les personnes à l’extérieur qui causent le plus d’inconfort et de douleur, ce qui augmente en position assise, surtout si un caillot de sang se forme.

Parmi les symptômes les plus fréquents des hémorroïdes se distingue :

  • Démangeaisons anales
  • Sang rouge vif que l’on peut voir dans les selles
  • Une ou plusieurs bosses douloureuses mais dures près de l’anus
  • Inconfort pendant la défécation ou en position assise.
Si vous présentez un ou plusieurs de ces symptômes, il est important que vous consultiez un médecin le plus tôt possible, afin d’éviter que le trouble ne progresse davantage, ce qui rendra plus difficile leur élimination et soulagera l’inconfort qu’il cause.

Causes des hémorroïdes

Les pieux sont un désordre très commun et sont dus à une pression dans l’anus. Cela peut arriver aux femmes enceintes, qui ont récemment accouché ou qui sont constipées. Cette pression accrue dans cette partie du corps fait gonfler les veines et les tissus de la région, provoquant des saignements lors des selles.

D’autre part, les hémorroïdes peuvent aussi causer un grand effort pour déféquer, rester assis pendant de longues périodes de temps, être prolongé assis sur les toilettes ou par différentes pathologies telles que la cirrhose du foie.

Pourquoi l’ail est-il recommandé pour le traitement des poils ?

L’ail est un aliment indispensable pour garder le corps en bonne santé, car il offre beaucoup de bienfaits et très peu de calories, étant idéal à incorporer dans votre alimentation habituelle. Bien qu’il existe de nombreux remèdes maison pour les hémorroïdes, l’ail est le composant le plus parfait et recommandé pour éliminer les symptômes de ce trouble.

Comme les amas sont des veines gonflées, il est nécessaire d’améliorer la circulation afin que ces dernières retrouvent leur état normal et l’ail a comme fonction médicinale principale de favoriser la bonne circulation. C’est parce que c’est le cas :

  • Antioxydant
  • Hypotension
  • Vasodilatateur
  • Aide à réduire le cholestérol
Tout cela parce que ses principes les plus importants sont l’ajoene et l’allicine.

La consommation régulière d’ail peut combattre et prévenir de nombreux troubles circulatoires, mais elle est aussi très efficace pour d’autres altérations comme le rhume, la toux, le mal de l’altitude et l’élimination des bactéries du corps qui sont considérées comme les meilleurs antibiotiques naturels.

Comment utiliser l’ail pour combattre les hémorroïdes ?

Il existe de nombreuses façons d’utiliser l’ail pour traiter les hémorroïdes et, bien que sa consommation soit idéale pour améliorer tout trouble circulatoire, dans ces cas, il est préférable d’accompagner la prise avec une certaine préparation de cet aliment pour appliquer localement et réduire les symptômes :

  • Une option est d’obtenir trois gousses d’ail, deux feuilles de laurier et quelques gousses. Faire bouillir un demi-litre d’eau et ajouter les gousses d’ail, les feuilles de laurier et les clous de girofle préalablement écrasés, dès que l’eau commence à bouillir. Laisser le mélange à feu doux pendant une demi-heure et laisser reposer pendant au moins quinze minutes à la fin. Enfin, il faut filtrer tout le contenu et, à l’aide d’un coton, l’appliquer en pressant légèrement le résultat sur la zone affectée plusieurs fois par jour pour réduire l’inconfort et laisser agir les propriétés anti-inflammatoires de l’ail.
  • D’autre part, vous pouvez simplement écraser une paire de gousses d’ail et, par conséquent, le placer dans la zone des hémorroïdes. Vous devez vous assurer que l’ail est en contact direct avec les veines enflées et, bien qu’il brûle ou cause un grand inconfort, vous devez le laisser agir pendant au moins 5 minutes pour bien finir de laver la zone à l’eau. Cependant, il est important de se rappeler que ces remèdes ne remplacent pas le traitement conventionnel indiqué par le médecin de confiance.

Bibliographie

  • Que faire en cas de crise d’hémorroïdes (voir)
  • un paquet hémorroïdaire – gastroenterologue-paris (voir)
  • SIGNES ET SYMPTÔMES D’HÉMORROÏDES – loi41 (voir)
  • THROMBOSE HEMORROIDAIRE EXTERNE : TRAITEMENT (voir)
  • Informations avant la réalisation d’une hémorroïdectomie (voir)

A propos de l'auteur

Bertrand

Interne, passionné par les urgences et la traumatologie. Jeune papa comblé j'espère que mes publications sur detective-sante.com pourront vous servir.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.