Toute douleur dans notre corps peut être une source d’inquiétude quant à notre état de santé, mais lorsque cette douleur survient dans des régions où nous n’avons normalement pas de problème, elle peut déclencher des alarmes.

Bien que les maux de tête soient relativement fréquents, les douleurs dans le cou ne sont pas très fréquentes. Les causes qui peuvent la causer sont multiples et très différentes, c’est pourquoi nous devons être attentifs aux autres symptômes pour établir ce qui la cause, comme les douleurs musculaires, la fièvre, les palpitations, les douleurs lancinantes, aiguës ou chroniques.

Dans l’article suivant, nous vous parlerons des causes de la douleur dans la nuque et nous vous expliquerons les pathologies qui peuvent la causer, ainsi que les différents symptômes avec lesquels elle se manifeste.

Douleur dans le cou et le front due à une sinusite

Si nous parlons d’inflammation des sinus, vous ne savez probablement pas de quoi nous parlons, mais si nous parlons de sinusite, les choses peuvent changer. Les sinus paranasaux sont les cavités remplies d’air à l’intérieur du crâne, chacune étant reliée à la cavité nasale.

Lorsque l’exposition à des irritants, des virus ou des bactéries provoque une inflammation des membranes nasales, les trous par lesquels le mucus doit s’écouler se bouchent. Dans ce cas, les seins se bloquent et s’enflamment, ce qui commence à causer une pression qui peut être ressentie sur tout le visage. Elle se produit habituellement dans les yeux et le front, mais peut aussi s’étendre le long de la nuque et à l’arrière de la tête.

Lorsque les seins sont dégonflés, soit par l’action des médicaments, soit parce que l’infection a disparu, la sensation de pression causée par la douleur dans la nuque disparaît.

Douleurs au cou et au cou dues au stress

Le stress et l’anxiété sont des états d’esprit qui sont non seulement psychologiquement problématiques, mais qui se manifestent aussi d’un point de vue physique. La nervosité peut prendre la forme d’un inconfort physique avec douleur dans le cou et le cou, avec une sensation de tension ou de poids dans la tête causée par la contraction des muscles dans cette zone.

Lorsque nous sommes stressés ou anxieux, inconsciemment, nous contractons les muscles du corps, en particulier ceux des épaules et du cou. Ces mauvaises postures, maintenues dans le temps, finissent par causer cette raideur et cette douleur à l’arrière de la tête.

Si vous voulez mettre fin à ces symptômes ennuyeux, nous vous recommandons les trucs suivants pour guérir l’anxiété et maintenir de bonnes postures tout au long de la journée pour éviter que la douleur n’aille plus loin.

Douleur à la tête et au cou : d’origine cervicale

Une blessure au cou ou à la colonne cervicale peut également se manifester par une pression à l’arrière du cou et du cou. Il existe de nombreux problèmes dans la colonne vertébrale qui peuvent entraîner une raideur et même des douleurs à l’arrière du cou. L’interconnexion entre les muscles et les structures est telle qu’un problème dans un domaine peut se manifester sous forme d’inconfort dans un autre.

Ci-dessous nous expliquons quelques malaises qui peuvent causer des douleurs à l’arrière de la tête :

  • Arthrite
  • Contrainte entre disques intervertébraux
  • Hernie discale
  • Arthrose cervicale

Les contractures et autres problèmes musculaires, comme le torticolis, peuvent causer des douleurs dans la région du cou qui rayonne vers le cou ou le dos. Il est fréquent que cette douleur soit présente à l’arrière du cou du côté gauche ou droit, mais rarement dans les deux en même temps. Généralement, cette douleur apparaît lorsque la force est appliquée à cette zone – soulever des poids – ou lorsque nous dormons ou passons beaucoup de temps dans une posture inadéquate. L’un des traitements les plus efficaces pour traiter cette douleur au cou est l’application de compresses humidifiées à l’eau chaude et non forcer le cou. Si la douleur est très intense, nous pouvons ingérer des analgésiques, comme le paracétamol, pour la soulager.

Douleurs au cou et étourdissements causés par des troubles cérébraux

Comme vous l’avez vu jusqu’à présent, la douleur à l’arrière du cou peut être causée par des affections qui, bien qu’elles nécessitent un traitement, ont généralement un diagnostic favorable. Cependant, une douleur à l’arrière de la tête, si elle s’accompagne d’étourdissements, de fièvre et d’autres symptômes, peut aussi signifier un trouble cérébral grave. Voici quelques-unes des maladies qui peuvent affecter votre cerveau et qui peuvent se manifester sous forme de douleur à l’arrière de votre tête :

  • Tumeur cérébrale : Une tumeur qui se développe dans le cerveau, qu’elle soit bénigne ou maligne, peut finir par exercer une pression sur le cerveau au fur et à mesure de sa croissance, causant des maux de tête, surtout à l’arrière du cou.
  • Infections cérébrales : essentiellement la méningite, peut déclencher de la fièvre et causer de graves douleurs dans le cou, mais peut également être la méningococcémie, infection de la colonne vertébrale.

Il est nécessaire de porter une attention particulière et de consulter rapidement le médecin si, en plus de la douleur dans la nuque, le patient présente certains de ces symptômes :

  • Forte fièvre.
  • nausées et vomissements
  • Somnolence
  • Fatigue et fatigue
  • Raideur musculaire
  • autres symptômes neurologiques

Douleur à l’arrière de la tête causée par un anévrisme

Un anévrisme est la dilatation d’un vaisseau sanguin dans le cerveau. Si elle n’est pas traitée, elle peut éventuellement se rompre et provoquer un AVC hémorragique. En règle générale, avant qu’il ne se brise, ce type d’accident ne cause pas de douleurs ou d’altérations, mais il peut parfois se manifester par une douleur persistante dans le cou.

Raideur du cou due à l’arthrite

L’arthrite est une maladie qui cause de l’inflammation dans les articulations, causant de la douleur. Dans la zone près de la nuque, il y a plusieurs articulations dont l’inflammation due à cette maladie peut provoquer des raideurs et des douleurs au niveau de la nuque. L’un des symptômes classiques de cette douleur est qu’elle est plus douce le matin et qu’elle augmente à mesure que la journée avance ou que des mouvements sont effectués.

Les douleurs à l’arrière du cou du côté gauche ou droit causées par l’arthrite peuvent nécessiter un traitement médical, soit avec des médicaments anti-inflammatoires ou des relaxants musculaires. Il recommande également des exercices comme le yoga ou la natation pour renforcer la région et prévenir la douleur.

Bibliographie

  • 1) Topographie de la douleur – issartel (voir)
  • métatarsalgie Et Autres Douleurs Plantaires – Hallux Valgus (voir)
  • Tendinites et bursites , 2004, 54p – Epu B AMIENS(FRANCE) (voir)
  • Expert : Dr P POPPE L’EPAULE – epu-b (voir)
  • Les douleurs projetées d’origine cervicale – issartel (voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.