Les pertes vaginales sont un liquide produit naturellement par les glandes à l’intérieur du vagin et du col de l’utérus qui aide à protéger la région génitale féminine des infections vaginales et d’autres affections. Sa couleur, ainsi que sa texture et sa consistance, peuvent varier en fonction de la période du mois et de l’étape du mois, mais des altérations significatives de la même devraient également être une source d’inquiétude et de consultation médicale, car elles peuvent être une indication de la souffrance de certaines pathologies ou de certains problèmes de santé.

Si vous avez déjà observé des pertes vaginales roses dans vos sous-vêtements ou sous-vêtements lorsque vous nettoyez votre région intime et que vous vous demandez pourquoi cela s’est produit, lisez ce qui suit pour connaître les causes possibles des pertes roses.

Écoulement rose de l’ovulation

L’une des causes les plus courantes de pertes roses est le processus d’ovulation, habituellement si vous remarquez cette couleur dans les sécrétions vaginales environ 2 semaines avant le début de vos règles.

Cette légère tache est normale et fait partie du processus d’ovulation d’une femme. Dans la deuxième moitié du cycle menstruel, l’ovule est libéré des ovaires et ensuite déplacé du follicule rompu à l’utérus par la trompe de Fallope, ce qui peut causer ce léger saignement rose. Cela peut également s’accompagner d’autres symptômes tels que des crampes, un inconfort dans le bas du dos et une sensibilité des seins.

Bien que dans ce cas les pertes vaginales roses ne devraient pas être une cause d’inquiétude, il est important d’être conscient de la quantité de pertes et de voir un gynécologue si elle est abondante ou si elle est rouge vif.

Ecoulement rose : saignement lors de l’implantation

Les pertes vaginales roses peuvent également résulter de l’implantation d’un ovule fécondé dans la paroi de l’utérus, ce qui se produit habituellement environ 6 à 7 jours après la fécondation et est appelé un médecin d’implantation d’embryon.

Cette légère perte de sang provient de l’endomètre, le tissu qui tapisse l’utérus et donne naissance au placenta et au sac amniotique. Normalement, lorsque cela se produit, une femme peut remarquer un léger saignement vaginal, appelé saignement d’implantation, qui peut varier d’une couleur rose pâle à une couleur brune plus foncée, comme c’est le cas au début de ses règles, et il est donc courant de confondre le saignement d’implantation avec les menstruations.

Pour savoir les différencier, il suffit de tenir compte du fait que la couleur du saignement d’implantation devient de plus en plus claire au fil des jours, qu’elle a une durée plus courte (pas plus de 5 jours) et est plus légère que la règle. Au contraire, pendant la menstruation, le saignement devient plus rouge et plus lourd au fil des jours.

Cependant, pour dissiper tout doute, il est préférable d’avoir un test de grossesse et d’aller chez le gynécologue si le saignement persiste pendant plusieurs jours et n’est pas une menstruation.

Pour en savoir plus sur cette condition, lisez l’article Implantation saignements : Symptômes, couleur et durée.

Décharge rose pendant la grossesse

Et lorsque des pertes vaginales roses se produisent pendant la grossesse, quelle en est la cause ? Dans ce cas, les causes peuvent être diverses et parmi les plus fréquentes sont celles énumérées ci-dessous :

  • Rapports sexuels : Pendant les rapports sexuels, certains vaisseaux sanguins du col de l’utérus peuvent se rompre et provoquer de légers saignements.
  • Augmentation de l’œstrogène : Pendant la grossesse, le corps de la femme subit de nombreux changements et les niveaux d’œstrogène augmentent souvent, ce qui peut causer un léger flux sanguin.
  • Expulsion du mucus plug : Le mucus plug est constitué de sécrétions de mucus qui s’accumulent dans le col de l’utérus de la cinquième semaine de grossesse jusqu’à la fin de la grossesse, empêchant les bactéries de pénétrer dans l’utérus. Quand il est expulsé, un écoulement jaunâtre ou rosâtre ou rougeâtre peut être vu s’il est taché d’un peu de sang et son enlèvement peut être une indication du début du travail, bien qu’il puisse se produire dans des heures, des jours ou des semaines.

Les sécrétions vaginales sanglantes pendant la grossesse devraient être une raison urgente de consultation médicale, car elles peuvent aussi être dues à un problème quelconque et il y a un risque de fausse couche. Il est important de consulter un spécialiste si ces sécrétions sont accompagnées de douleurs abdominales et de crampes.

Flux rose après la règle

Lorsque l’écoulement rose survient juste après la fin des menstruations, il est souvent simplement dû à l’expulsion du sang accumulé ou des bactéries vaginales. Dans ce cas, la teinte des sécrétions peut varier d’un rose clair à un brun plus foncé et sa consistance peut être aqueuse ou, au contraire, plus épaisse et pâteuse.

D’autre part, si vous remarquez un flux sanguin plus vif et qu’il est accompagné d’autres symptômes tels que l’inflammation, une rougeur ou des démangeaisons de la vulve, des pertes vaginales nauséabondes, des douleurs abdominales, des malaises lors des rapports sexuels ou des douleurs lors de la miction, il est très important de consulter un gynécologue de toute urgence, car cela peut être dû à une infection ou à une maladie sexuellement transmissible.

Décharge fongique rose

Bien que moins fréquente, une autre cause d’écoulement rose est parfois une infection à levures causée par la prolifération de Candida albicans dans la région génitale. Cette affection, appelée candidose vaginale, se traduit habituellement par des pertes vaginales épaisses, blanches et semblables à du caillé, ainsi que par d’autres symptômes comme des démangeaisons, des brûlures, une irritation et une rougeur de la vulve. Dans ce cas, des pertes roses peuvent survenir si la muqueuse vaginale est très irritée et qu’il y a des saignements mineurs dus à la présence d’une plaie.

La candidose vaginale est une infection qui doit être traitée médicalement rapidement, car sa guérison nécessite l’initiation d’un traitement pharmacologique qui comprend l’utilisation topique ou la prise de médicaments antifongiques par voie orale. En outre, les rapports sexuels doivent être interrompus pendant toute la durée de l’infection, car il existe un risque d’infection pour le partenaire.

Pour en savoir plus sur cette infection, nous vous recommandons de consulter l’article Candidose vaginale : symptômes, traitement et prévention.

Autres causes possibles d’écoulement rose

  • Grossesse extra-utérine.
  • L’amincissement des tissus de l’appareil reproducteur après la ménopause.
  • Cancer du col de l’utérus ou de l’utérus.
  • Fibromes.
  • Polypes utérins.
  • Les tests gynécologiques qui peuvent causer une légère tache après l’intervention, comme la cytologie.
  • Syndrome des ovaires polykystiques.

A propos de l'auteur

Chloé

Plus qu'une poignée d'année avant de pouvoir enfin exercer. J'ai choisi la médecine généraliste pour pouvoir aider le plus grand nombre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.