L‘anus est un trou à l’extrémité du rectum afin d’expulser les selles de notre corps. Contrairement à ce que l’on pense, il existe plusieurs pathologies qui affectent cette zone et qui sont les plus fréquentes. L’un des symptômes qui peuvent se produire lorsque cela se produit est une masse ou un nodule dans l’anus qui est habituellement palpable et habituellement gênant.

En leur présence, il est normal d’être un peu alarmé, mais n’oubliez pas qu’il n’a pas besoin d’être sérieux et qu’il disparaîtra probablement au fil des jours. Dans cet article, nous expliquons les causes possibles d’une masse dans l’anus.

Bosse dans l’anus à cause des hémorroïdes.

Les hémorroïdes sont une affection caractérisée par un gonflement des veines de l’anus. Généralement, elles apparaissent à la suite d’une pression anormale dans la région, qu’elle soit due à des problèmes de constipation, à une position assise ou debout prolongée, à une grossesse ou à un accouchement, à des maladies telles que la cirrhose du foie, etc. Cette pression fait augmenter le volume des tissus de l’anus et peut même provoquer des saignements. D’autres facteurs tels qu’une mauvaise alimentation, l’obésité, de mauvaises habitudes de toilette, une pression excessive lors de la défécation ou la génétique sont d’autres facteurs de risque. Les symptômes sont les suivants :

  • Sang rouge vif sur l’anus et le papier hygiénique lors de l’essuyage après défécation.
  • démangeaisons anales
  • douleur lorsque vous êtes assis et que vous allez à la selle
  • Apparition de bosses dures et douloureuses près de l’anus.

L’explication est que les hémorroïdes peuvent parfois descendre de l’intérieur de l’anus vers l’extérieur en raison de la pression dans la région. Dans ce cas, on parle de thrombose hémorroïdale externe, qui se manifeste sous la forme d’un renflement de taille variable sur les bords de l’anus, qui gêne et parfois blesse.

Bosse qui fait mal à l’anus à cause d’un abcès anorectal ou péri-anal.

Une autre cause d’une masse dans l’anus est l’abcès anorectal ou péri-anal. Ceci est causé par l’accumulation de pus dans les glandes anales. Ce problème apparaît généralement à la suite d’une infection d’une fissure anale, une petite fissure dans la muqueuse de la partie inférieure du rectum, par une infection transmise sexuellement ou à la suite d’un traumatisme dans la région. Certains facteurs de risque de ce problème sont les rapports sexuels anaux, le diabète, le VIH, les pathologies intestinales comme la maladie de Crohn ou la colite ulcéreuse et la prise de corticostéroïdes ou de médicaments chimiothérapeutiques.

Les symptômes suivants peuvent apparaître :

  • Gonflement constant, durcissement et douleur sourde autour de l’anus, qui est habituellement beaucoup plus intense lors de la défécation.
  • Une bosse dans l’anus ou un nodule enflammé, rouge et mou qui cause de la douleur au toucher.
  • écoulement de pus par le rectum
  • Constipation.
  • Fièvre, fatigue, sueurs nocturnes et frissons.
Les bosses dans l’anus dues à un abcès sont plus fréquentes chez les nourrissons et les enfants qui portent encore des couches. Elle peut irriter le bébé à cause de l’inconfort, mais elle ne cause habituellement pas de problèmes majeurs.

Bosse dépassant dans l’anus à la suite d’un prolapsus rectal.

Le prolapsus rectal est une autre pathologie qui peut répondre à la question « Pourquoi ai-je une bosse dans l’anus ». Lorsque cela se produit, la paroi du rectum dépasse partiellement ou complètement de l’anus vers l’extérieur, descendant ainsi de sa position normale. Parmi ses principales causes sont la constipation chronique et la diarrhée, le vieillissement, un sphincter anal affaibli, des blessures antérieures dans la région anale, des dommages aux nerfs qui contrôlent les muscles rectaux et anaux, ou la souffrance d’autres maladies.

Les symptômes du prolapsus rectal varient selon la gravité du prolapsus, mais peuvent inclure les suivants
  • Sensation d’une bosse rougeâtre dans l’anus dépassant de l’extérieur de l’anus. Au début, cela ne se remarque qu’après une selle, mais au fur et à mesure que le prolapsus progresse, il peut se manifester même lorsque la personne marche ou se tient debout.
  • Douleur.
  • écoulement du mucus de l’anus
  • Du sang dans l’anus.
  • difficulté à évacuer les selles
  • démangeaisons
  • Sentiment de ne pas avoir évacué complètement.
  • Lourd dans la région anale.
  • constipation ou diarrhée
  • incontinence fécale

Le prolapsus rectal nécessite un traitement chirurgical, qui sera établi en fonction de la gravité du prolapsus et de l’âge du patient.

Fistule périanale ou anale : masse dans l’anus avec douleur et démangeaisons.

La présence d’une masse dans l’anus qui est douloureuse et démangeante peut correspondre à l’état d’une fistule périanale. Il s’agit d’un canal anormal ou d’un abcès qui se produit entre le canal anal et la peau périnéale à la sortie de l’anus. Cette zone finit normalement par se remplir de liquide et de matière purulente, ce qui entraîne une infection qui cause un inconfort grave. Parmi ses principaux symptômes, mentionnons :

  • douleur pendant les selles
  • Présence d’une grosseur dure sur le site de la fistule.
  • Irritation anale.
  • Drainage et sécrétions qui peuvent tacher les sous-vêtements.
  • Démangeaisons et picotements.
  • présence de sang dans les selles
  • Fièvre en cas d’infection plus grave.

Grosseur ou masse près de l’anus causée par le cancer de l’anus

On considère qu’il y a cancer anal lorsqu’une série de cellules malignes se forment dans les tissus de la région. Celles-ci ne comprennent pas la peau externe autour de l’anus, mais seulement les tissus entourant l’ouverture de l’anus et le canal anal à l’intérieur de cette ouverture. Souffrir du VIH, avoir des partenaires sexuels multiples, avoir des rapports sexuels anaux, être âgé de plus de 50 ans, souffrir d’inconfort anal fréquent ou de fistules anales et fumer sont quelques facteurs de risque à considérer. Les symptômes du cancer de l’anus sont les suivants :

  • Diarrhée, constipation ou modification des habitudes intestinales.
  • saignement de l’anus ou du rectum et présence de sang dans les selles
  • douleur, pression et démangeaisons autour de l’anus, parfois avec écoulement
  • Une masse près de l’anus qui peut être ressentie comme une masse.
  • Tabourets plus minces.
  • perte de poids, fatigue et nausées

Les symptômes sont très semblables à ceux d’autres maladies telles que celles mentionnées ci-dessus, donc en leur présence, il est préférable de consulter un médecin pour des tests. Avec un diagnostic précoce, la plupart des cas de cancer anal ont un pronostic favorable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.