Démanger ou démanger dans l’anus est un symptôme très ennuyeux qui, lorsqu’il est intense, peut affecter de manière significative notre performance quotidienne et nous causer un grand inconfort et de l’irritabilité. Il y a beaucoup de causes qui peuvent être derrière ce symptôme et chacun d’entre eux devrait être traité comme requis, puisqu’il peut être dû à de mauvaises habitudes d’hygiène, des infections, des pathologies de peau, une nutrition inadéquate, des hémorroïdes, etc. En plus de prendre soin de l’hygiène de la région anale et de suivre les indications médicales, il existe des traitements naturels qui peuvent nous aider à calmer les démangeaisons en peu de temps et favoriser notre bien-être. Lisez ce qui suit pour savoir quels remèdes maison contre les démangeaisons de l’anus fonctionnent le mieux.

Causes des démangeaisons dans l’anus

La démangeaison ou démangeaison de l’anus est un symptôme qui peut apparaître pour de nombreuses raisons différentes et, tout d’abord, il est important d’identifier son origine afin de la traiter correctement. Les démangeaisons anales peuvent également s’accompagner d’autres symptômes, tels que rougeur, brûlure, brûlure, brûlure, irritation, douleur et blessures dans la région anale. Voici quelques-unes des causes les plus courantes de démangeaisons dans l’anus :

  • Excès d’humidité dans la région anale en raison d’une transpiration excessive, d’un nettoyage inadéquat de l’anus après défécation ou d’un séchage insuffisant de la région après le bain ou la douche.
  • Utilisation de produits d’hygiène intime agressifs ou de produits qui irritent la peau de l’anus.
  • Hémorroïdes : bosses dures qui apparaissent lorsque les veines de la région rectale se dilatent et causent des démangeaisons et des douleurs anales, principalement pendant la défécation.
  • Fissure anale : Une blessure dans le tissu muqueux interne de l’anus qui, en plus des démangeaisons et des piqûres dans l’anus, cause une douleur intense, du sang dans les selles et une constipation prolongée.
  • Fistule périanale – un abcès dans la région rectale qui se remplit de pus et de liquide et provoque des démangeaisons, de l’inconfort en position assise, du sang dans les faisceaux et même de la fièvre dans les cas graves.
  • Parasites : Les vers intestinaux ou oxyures déposent souvent leurs œufs sur les bords de l’anus, ce qui provoque des symptômes tels que des démangeaisons et des irritations intenses, surtout la nuit.
  • Verrues anales du VPH : Maladie sexuellement transmissible qui peut affecter la région anale et entraîner un condylome qui provoque des démangeaisons, des brûlures, une augmentation de l’humidité dans la région et des saignements après les rapports sexuels.
  • Champignons dans l’anus : L’anus est un environnement idéal pour la croissance fongique, et lorsque les champignons poussent excessivement, ils peuvent provoquer une infection fongique qui se manifeste par des démangeaisons, des rougeurs, des inflammations, des brûlures et des cloques.
  • Affections cutanées, comme la dermatite atopique, le psoriasis ou la dermatite de contact.
  • Diabète.
  • Abus d’aliments très épicés ou très épicés.
  • Prenez certains médicaments qui causent des démangeaisons anales comme effet secondaire.

Vous pouvez en savoir plus à ce sujet dans l’article Démangeaisons dans l’anus : causes.

Bain aux sels d’Epsom, très apaisant.

Le sel d’Epsom est un composé minéral de sulfate et de magnésium avec des bénéfices très intéressants pour la santé de notre corps et peut également être l’un des meilleurs remèdes à la maison pour les démangeaisons anales. C’est parce qu’il aide à réduire l’inflammation de la peau dans cette zone et a des propriétés apaisantes, qui sont excellentes pour calmer naturellement les démangeaisons. Dans ce cas, il est préférable de les utiliser dans un bain d’immersion en suivant ces étapes :

Remplissez la baignoire avec de l’eau chaude.

Ajouter 2 tasses de sels d’Epsom à l’eau et remuer avec les mains.

Prenez un bain pendant environ 15 à 20 minutes.

Séchez très bien la région anale à la fin du bain, sinon les démangeaisons risquent de s’intensifier.

Si vous n’avez pas de sels d’Epsom, vous pouvez les remplacer par du bicarbonate de sodium. Pour en savoir plus sur ce produit naturel, lisez l’article Que sont les sels d’Epsom et où les obtenir ?

Vinaigre de pomme, anti-inflammatoire et analgésique.

Le vinaigre de pomme est l’un des produits naturels les plus recommandés dans le cas des hémorroïdes, des champignons et des verrues dans l’anus, car il est anti-inflammatoire, analgésique et équilibre le pH de la peau en aidant à combattre la prolifération de micro-organismes tels que la levure. Il y a plusieurs façons d’utiliser le vinaigre de pomme pour soulager les démangeaisons de l’anus, prenez note :

Achetez du vinaigre de pomme biologique et trempez une gaze avec. Appliquez-le sur la zone qui démangeaisons en donnant un toucher doux. Il est important que vous le fassiez après avoir soigneusement nettoyé et séché la zone.

Ajoutez 2 tasses de vinaigre de pomme à l’eau du bain ou à un grand bol d’eau et prenez une trempette ou un bain assis pendant 15 à 20 minutes.

Lorsque vous avez terminé, rincez la zone avec de l’eau froide et séchez soigneusement.

Aloe vera pour les démangeaisons anales

L’aloès voit

Propriétés réparatrices : aide à réparer les tissus endommagés de la peau en les faisant guérir plus rapidement.

Vous pouvez l’utiliser de la manière suivante :

Couper une feuille d’aloès en deux et retirer le gel de l’intérieur.

Appliquer le gel d’aloès sur la peau qui démange et laisser agir pendant 5 à 10 minutes.

Répéter l’application plusieurs fois par jour si l’inconfort réapparaît.

Dans le cas où vous n’avez pas une plante d’aloe vera à la maison, vous pouvez acheter un gel d’aloe vera à la pharmacie, mais toujours en vous assurant qu’il est pur.

Et si vous souffrez de constipation et de démangeaisons anales, nous vous conseillons de consulter l’article Aloe vera pour lutter contre la constipation.

Huile de coco, anti-inflammatoire et antimicrobien.

L’huile de noix de coco est une huile naturelle très efficace pour éliminer les démangeaisons de l’anus causées par des infections ou des affections cutanées, comme le psoriasis ou la dermatite. En plus d’hydrater la peau, il réduit l’inflammation et possède des propriétés antimicrobiennes et antifongiques qui aident à combattre les microorganismes à l’origine de cette maladie.

Achetez de l’huile de noix de coco biologique et faites-la chauffer au micro-ondes pendant quelques secondes.

Trempez une gaze avec l’huile de noix de coco et appliquez-la sur la région anale en donnant des touches légères.

Répétez environ 2 ou 3 fois par jour si les démangeaisons ne s’estompent pas.

Bains assis avec des plantes médicinales

Les bains de siège agissent directement sur la peau et les muqueuses externes de la région génitale et de l’anus et sont préparés en ajoutant à l’eau du bain des infusions ou des huiles essentielles de certaines plantes médicinales. Ils sont très efficaces pour soulager les démangeaisons anales, réduire l’inflammation et détendre la peau dans la région. Certaines des plantes médicinales que vous pouvez utiliser dans ce cas sont la camomille, l’hamamélis, le marronnier d’Inde, le mauve ou la sauge. Vous pouvez également ajouter 5 à 10 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé si les démangeaisons anales sont causées par une infection.

Remplissez un bol ou une bassine d’eau chaude.

Ajoutez l’infusion ou l’huile essentielle que vous avez sélectionnée.

Plonger la zone dans l’eau et la faire tremper pendant environ 15 minutes.

À la fin, séchez très bien la région anale pour éviter qu’elle ne se mouille.

Autres conseils pour soulager les démangeaisons dans l’anus

En plus des remèdes naturels contre les démangeaisons de l’année précédente, il est important de considérer les recommandations suivantes sur une base quotidienne afin de prévenir l’aggravation ou l’aggravation de ce symptôme :

Évitez de gratter la zone avec vos ongles, car cela peut augmenter le risque d’infection.

Lavez la région anale deux fois par jour avec de l’eau tiède et un savon doux à pH neutre.

Évitez d’utiliser des savons irritants, des produits d’hygiène intime avec de l’alcool ou des parfums, du papier toilette parfumé, etc.

Séchez très bien la zone après être allé aux toilettes avec du papier toilette doux ou utilisez d’abord des serviettes humides pour nettoyer complètement l’anus, puis séchez-les avec du papier hygiénique.

Portez de préférence des sous-vêtements en coton et changez-les fréquemment.

Essayez de ne pas vous asseoir dans la même position pendant de nombreuses heures.

Prenez soin de votre alimentation et évitez la consommation excessive d’aliments riches en graisses et sucres, alcool, caféine, épices, etc.

Buvez beaucoup d’eau pendant la journée pour rester bien hydraté.

Augmentez votre apport en fibres si vous avez tendance à p

Bibliographie

  • IST – Infections Sexuellement Transmissibles Po ur y voir (voir)
  • OXYUROSE (ENTÉROBIASE) – publications.msss.gouv.qc.ca (voir)
  • Fiche 3.3.4 Les changements génito-urinaires (voir)

A propos de l'auteur

Loic

Pour faire simple, la santé c'est mon métier ! L'orthographe (surtout sur un clavier d'ordinateur) un peu moins, n'hésitez pas à me tirer les oreilles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.