La névrose est une maladie qui comprend plusieurs types de troubles du système nerveux dans lesquels il y a une altération de la pensée et des émotions, et qui n’est pas directement liée à une blessure physique. Contrairement à d’autres maladies mentales, les personnes névrosées ne modifient pas leur réalité et sont conscientes de leurs actes. On considère que la névrose peut être divisée en plusieurs types de troubles, dont certains sont hystériques, dépressifs, dépressifs, hypochondriaques, phobiques et obsessionnels compulsifs. Ces déséquilibres émotionnels ont tendance à augmenter avec le temps si on ne demande pas d’aide et peuvent nuire à l’interaction sociale du patient.

Il est possible que le développement de la névrose soit déclenché par des facteurs tels que des problèmes à la maison ou au travail, le stress, le fait de ne pas se sentir à l’aise avec son environnement ou son mode de vie, le décès d’un être cher, des expériences traumatisantes, une personnalité qui favorise cette maladie, entre autres. Bien qu’il soit normal de présenter des épisodes de déséquilibre émotionnel tout au long de la vie pour de nombreuses raisons, il est important de savoir comment différencier quand cela représente déjà un problème dans le comportement et dans la relation avec ceux qui vous entourent. C’est pourquoi, à cette occasion, sur Detective-Sante.com, nous voulons vous informer sur la névrose : symptômes et traitement.

Principaux symptômes de la névrose

Comme il existe plusieurs types de névrose, il existe pour chaque cas une symptomatologie caractérisée par des traits différents, bien que certains comportements soient communs et que la présence ou non de ces signes dépende également de la prédisposition de la personne. Parmi les symptômes de névrose qu’une personne peut présenter, mentionnons :

  • Peur constante.
  • Sentiments de solitude, de tristesse ou de culpabilité.
  • Anxiété.
  • Désintérêt ou démotivation dans votre environnement, comme le travail ou les activités avec la famille et les amis.
  • Extrême exagération des émotions, comme la colère ou l’angoisse.
  • Il n’y a aucun contrôle sur leurs émotions et ils peuvent passer d’une humeur à l’autre.
  • Manque de confiance en soi ou en autrui.
  • Intolérance et impatience, ils ont tendance à désespérer facilement.
  • Il peut y avoir une dépendance à l’égard d’autres personnes, comme un ami proche, un conjoint ou des parents.
  • Bien qu’ils soient conscients de leur problème, ils n’acceptent pas leur comportement, le rendant externe et entrant en conflit.

Traitement pour contrer la névrose

Une fois que la névrose a été correctement diagnostiquée, l’intervention de médecins, de psychologues et d’autres spécialistes est habituellement nécessaire. En outre, le traitement de la névrose couvre plusieurs aspects, selon le degré dans lequel ce trouble est trouvé et la prédisposition du patient, il est également important le soutien des parents et des personnes proches.

Le traitement de la névrose repose principalement sur la psychothérapie qui, en exprimant, en explorant en profondeur et en confrontant les sentiments que vous avez, aidera à soulager les symptômes de ce trouble. Au fur et à mesure que la thérapie et la névrose progressent, les séances peuvent inclure la famille, les amis ou d’autres personnes atteintes de ce trouble.

Il est à noter que les thérapies sont personnalisées, car chaque personne peut agir de façon différente et mieux réagir à certaines techniques, et dépend également du type de névrose et de l’âge du patient. Les séances peuvent viser à résoudre les symptômes, les techniques de réinsertion sociale ou la psychanalyse. Il est également possible d’accompagner les méthodes de relaxation et, dans de nombreux cas, il est utile de les compléter par d’autres thérapies, comme l’acupuncture.

L’utilisation de médicaments dépend de la recommandation ou non du spécialiste et est souvent nécessaire dans les cas où un symptôme de névrose est critique. Des tranquillisants, des antidépresseurs ou des somnifères peuvent être prescrits. Cependant, la consommation de ces derniers devrait être sous la supervision du médecin, car elle pourrait générer une certaine dépendance dans des périodes prolongées.

Bibliographie

  • LES NÉVROSES – ifsidijon.info (voir)
  • LES TROUBLES NEVROTIQUES – winsos (voir)
  • I. Les symptômes somatiques ou symptômes de conversion. (voir)
  • psychopathologie nevrose obsessionnelle definition wikipedia (voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.