L‘activité sexuelle est une partie importante du développement social à travers le monde, cette activité se développe de la puberté à la masturbation et se poursuit dans la vie adulte dans les relations sexuelles avec d’autres personnes, un point qui est important pour commencer une autre étape de la vie qui est la formation d’une famille. Par conséquent, il est important pour chaque homme d’avoir une connaissance de base des différentes maladies qui pourraient affecter le pénis, dont beaucoup sont causées par l’inflammation du gland, qui est la partie finale de l’organe et est accompagnée par l’apparition de zones rouges. Si vous vous êtes déjà demandé pourquoi j’ai le gland rouge, nous vous présenterons les causes les plus courantes de l’inflammation du gland dans cet article, de sorte que vous aurez une référence à ce que vous pouvez faire à ce sujet.

Gland irrité et rouge de la balanite.

La balanite est un terme utilisé pour désigner l’inflammation du gland. Un des symptômes caractéristiques d’un processus inflammatoire de n’importe quelle partie est la rougeur de la zone, ainsi que son :

  • Gonflement
  • Douleur
  • Augmentation de la température de la zone
  • Démangeaisons

Il n’y a pas de cause unique de balanite parce que l’inflammation est une réponse à de nombreux types de stimuli et qu’elle est elle-même davantage un symptôme. Les maladies de la peau telles que le psoriasis ou le pemphigus, les infections par différents types de micro-organismes, les traumatismes et les réactions allergiques sont quelques exemples d’affections pouvant mener à la balanite.

Irritation du gland à cause d’une mauvaise hygiène.

Comme dans n’importe quelle autre partie de notre corps, la peau du pénis change constamment pour garder sa surface saine et bien protégée, et à la suite de ce changement, les cellules mortes sont détachées de la peau et tombent, mais il est nécessaire l’aide d’une bonne hygiène pour qu’il ne reste plus rien.

Chez ceux qui ont une mauvaise hygiène, l’accumulation de cellules mortes avec d’autres substances forment un matériau connu sous le nom de smegma, qui est de couleur blanche, a une odeur forte et localisée, en particulier dans le gland et le prépuce, et peut causer une irritation du pénis, et donc une rougeur.

La présence de smegma a été liée aux infections et même au cancer. Pour éviter cela, il suffit d’avoir une hygiène efficace dans le pénis, en veillant à rétracter la peau du prépuce pour laver correctement le gland et la peau.

Rougeur du gland due à la fréquence sexuelle.

La peau est un organe très sensible à la friction, ce qui l’irrite ou la casse en raison de la perte de ses couches superficielles, ce qui provoque l’apparition de zones rouges, de plaies et de croûtes. La peau du pénis et du gland ne fait pas exception, qui peut être exposée à une friction excessive en raison de la fréquence élevée de la masturbation ou des rapports sexuels, et peut s’aggraver si de tels actes de forte intensité.

Pour éviter cela, il est nécessaire de prendre en considération l’apparence des plaies et de leur permettre de guérir, ainsi que de réduire l’intensité de l’acte sexuel. L’utilisation de crèmes hydratantes peut favoriser la cicatrisation rapide des plaies.

Rougeur du gland due à des réactions allergiques.

L’un des symptômes caractéristiques des réactions allergiques est la rougeur de la zone affectée. Dans la plupart des cas, lorsque le pénis est l’organe affecté, le coupable est une réaction au latex dans les préservatifs, bien qu’elle puisse également être causée, par exemple, par les produits d’hygiène d’une personne ou d’un partenaire.

Évitez d’utiliser le produit qui a causé la réaction allergique, optez pour des condoms sans latex si c’est la cause, et si vous avez une réaction, contrôlez-la avec des antihistaminiques, des corticostéroïdes ou d’autres médicaments selon la gravité de la réaction.

Taches rouges sur le gland dues à une infection fongique.

Dans toute notre peau il y a différents types de bactéries et de champignons qui ne nous causent aucun dommage et qui peuvent même nous donner certains avantages, cependant quand pour une raison quelconque il y a un déséquilibre entre ces micro-organismes peut apparaître des infections, comme la candidose qui peut affecter le pénis.

La candidose se manifeste par l’apparition de zones rouges et de plaques blanchâtres sur la peau, en plus des démangeaisons et peut apparaître en raison de déséquilibres dans le système immunitaire, par l’action d’antibiotiques et de maladies telles que le diabète, bien qu’elle puisse également être considérée comme une maladie sexuellement transmissible. Il doit être traité avec un agent antifongique qui agit contre le candida.

Infections sexuellement transmissibles du gland

Il existe de nombreuses maladies sexuellement transmissibles qui peuvent affecter le pénis, la grande majorité d’entre elles sont causées par une inflammation du gland qui le fait rougir. Elles sont causées par la transmission de virus et de bactéries pendant les rapports sexuels et les symptômes dépendent du type de condition.

Certains des plus courants sont l’herpès génital, produit par un virus, qui provoque l’apparition de taches rouges ainsi que des douleurs et des démangeaisons intenses, et la gonorrhée, causée par une infection bactérienne, qui provoque une inflammation du gland et la production de sécrétions.

Le traitement de chacune des maladies sexuellement transmissibles dépendra de la maladie diagnostiquée, pour laquelle il est nécessaire de consulter un médecin spécialiste, qui dans ce cas est l’urologue.

Bibliographie

  • Approche actuelle de l’hypospade chez l’enfant (voir)
  • IST – Infections Sexuellement Transmissibles Po ur y voir (voir)
  • 1 – Implant pénien (voir)
  • IMPORTANT: LIRE ATTENTIVEMENT SVP – uxor.ca (voir)
  • ECN.PILLY 2018 – infectiologie (voir)
  • Copyright Les autres noms, personnages, lieux et (voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.