Le sang dans le nez est connu sous le nom d’épistaxis ou saignement de nez, et se produit lorsque les vaisseaux sanguins près de la surface de la cavité nasale sont endommagés ou blessés. Le saignement est habituellement de couleur rouge vif, et il est rare de causer des difficultés à respirer ou à parler, se produisant seulement si des caillots obstruent les narines.

L’épistaxis est un signe clinique, ce qui implique que la maladie ou sa cause doit être recherchée afin d’obtenir un diagnostic et de pouvoir la traiter correctement. N’importe qui peut avoir ce saignement, le plus souvent chez les enfants de 10 à 13 ans et les adultes de 50 ans et plus. Elle se résout généralement spontanément et sans complications et est rarement très grave et met la vie en danger.

Dans Detective-Sante.com, nous détaillons les causes du sang dans le nez, de sorte que vous n’avez pas à vous en soucier.

Fonctions du nez et des narines

Avant de commencer à expliquer les causes des saignements de nez, il est important de connaître les fonctions des narines.

  • Respiratoire, car c’est la voie aérienne qui entre et sort des poumons.
  • Filtre, les narines sélectionnent les particules qui passent et celles qui ne passent pas.
  • Olfactive, permet de sentir.
  • Conditionneur, chauffe et humidifie l’air que nous respirons, afin qu’il atteigne les alvéoles pulmonaires dans les meilleures pathologies possibles.
Une fois que nous comprenons à quoi sert ce domaine, il est plus facile de détecter les causes possibles de ce problème.

Causes locales des saignements de nez

Local sont compris comme ces pathologies qui ont lieu dans le nez lui-même. Les causes locales les plus courantes des saignements de nez sont :

  • Traumatisme, coups violents ou manœuvres soudaines de grattage sur le nez.
  • La sécheresse de la muqueuse nasale se produit généralement dans des environnements mal ventilés.
  • Les tumeurs malignes de la cloison nasale sont accompagnées de mucus nauséabond, de pus et de traces de sang.
  • Des corps étrangers apparaissent dans les narines, produisant des épistaxis répétés.
  • Déviations de la cloison nasale, exposant la muqueuse nasale du patient à des facteurs environnementaux.

Causes générales des saignements de nez

Les causes générales des saignements de nez sont celles qui sont causées par des problèmes en dehors de cette zone et des narines, mais qui conduisent aussi à des épistaxis.

Certaines des plus courantes le sont :

  • Les infections qui causent la sinusite et le mucus, comme le rhume.
  • les médicaments tels que les anticoagulants ou les antiagrégants, qui diminuent la capacité du sang à coaguler.
  • Troubles sanguins tels que la leucémie aiguë.
  • Troubles de la coagulation comme l’hémophilie.
  • Tension artérielle élevée.

Traitement de cette pathologie

Le saignement du nez n’est pas un problème majeur et n’est pas considéré comme une urgence médicale, mais lorsque les saignements sont fréquents, il est important de consulter un otolaryngologiste au départ pour écarter tout problème dans la région. Si ce spécialiste ne trouve pas d’anomalie dans ce domaine, il peut vous référer au médecin qu’il juge approprié.

Le traitement des saignements de nez comporte deux étapes :

  • Traitement immédiat en contrôlant les saignements. Un examen physique détaillé du patient est effectué, qui sera assis avec la tête vers l’avant, sous vision directe et une lumière adéquate. La façon de traiter les saignements est d’appliquer une pression numérique sur les ailes du nez et le septum pendant environ 10 minutes, en appliquant toujours des bouchons de coton. Vous pouvez également utiliser des compresses de glace ou des compresses froides pour aider à réduire la circulation sanguine dans la région et contrôler plus efficacement les saignements.
  • Rechercher la cause, le diagnostic clinique et le traitement approprié. Pour ce faire, il est important de nettoyer les caillots de sang des narines, soit par aspiration, soit en disant au patient de secouer son nez. Cette procédure facilitera la localisation de la zone de saignement. S’il n’est toujours pas clair d’où vient le saignement, le médecin peut venir faire une endoscopie nasale, une technique qui permet de voir l’intérieur du nez à l’aide d’une minuscule caméra. Une fois que la cause du saignement de nez est connue, le personnel médical procédera au traitement de la manière la plus commode.

A propos de l'auteur

Loic

Pour faire simple, la santé c'est mon métier ! L'orthographe (surtout sur un clavier d'ordinateur) un peu moins, n'hésitez pas à me tirer les oreilles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.