Le foie est l’un de nos organes vitaux qui peut être fréquemment affecté. Il s’agit du deuxième organe le plus grand et il est chargé d’assurer des fonctions importantes pour le bon fonctionnement de l’organisme, qui peuvent être résumées en trois : purifier le sang afin d’éliminer les toxines, synthétiser et stocker les glucides et les lipides, et métaboliser les graisses. Il existe plusieurs raisons pour lesquelles le foie peut être affecté, les plus courantes étant une alimentation riche en graisses et une consommation régulière d’alcool, et l’une des conséquences les plus fréquentes est un foie gras. Lorsque notre foie est en mauvais état, il est courant d’observer une série de symptômes qui peuvent nous alerter sur son état. C’est pourquoi, sur Detective-Sante.com, nous vous aidons à détecter les signes qui indiquent que votre foie est malade.

Causes d’un mauvais foie

Les principales fonctions du foie sont la synthèse, le stockage et l’élimination du glycogène, la synthèse et le stockage des graisses provenant des aliments que nous mangeons, ainsi que d’autres fonctions telles que la sécrétion de la bile ou le métabolisme de la bilirubine. Ils sont tous considérés comme importants pour que nous soyons en bonne santé, et lorsque l’un d’entre eux ne fonctionne pas normalement, on peut parler d’un foie endommagé. Les principales causes pour lesquelles notre foie peut être malade sont les suivantes :

    Médicaments. Certains médicaments sont plus agressifs que d’autres, et leur utilisation prolongée peut surcharger le foie pour éliminer et neutraliser les substances chimiques qui les composent.

  • Nourriture grasse. De mauvaises habitudes alimentaires, telles que la consommation de grandes quantités de nourriture en quelques tours de garde ou la consommation d’aliments gras, peuvent affecter le fonctionnement du foie et conduire à l’accumulation de graisses dans le foie, ce qui entraîne une affection bien connue appelée stéatose hépatique. Un régime pauvre en protéines peut également être néfaste pour le foie, car il a besoin de protéines pour régénérer ses tissus.
  • Accumulation d’agents toxiques. La consommation régulière d’alcool, de conservateurs, d’insecticides et d’autres éléments toxiques pour l’organisme affectent la fonction hépatique, en l’altérant.

Toutes ces causes peuvent éventuellement produire des signaux qui nous alertent que notre foie est malade.

Signes que mon foie est malade

Vous pensez peut-être depuis quelques jours, voire quelques semaines, que quelque chose ne va pas en vous. Si vous avez pu détecter que le problème se situe au niveau de votre foie, voici quelques-uns des signes qui peuvent indiquer que cet organe est malade :

C’est l’un des symptômes les plus courants d’un foie malade ou mauvais. En particulier après chaque repas, nous ressentons des lourdeurs d’estomac, des nausées et même des vertiges ou des vomissements. Toutefois, il faut savoir qu’il s’agit d’un symptôme courant qui n’est pas nécessairement lié à des problèmes dans cet organe.

Un autre des signes qui indiquent le mauvais état de notre foie, mais qui, dans la plupart des cas, n’est pas nécessairement lié à celui-ci, mais plutôt à une simple mauvaise digestion. Si c’est le résultat d’un foie endommagé, nous pouvons souffrir d’acide gastrique, ainsi que de diarrhées causées par le mauvais fonctionnement du système digestif et dépuratif.

C’est l’endroit où se trouve le foie, nous pouvons donc ressentir une douleur localisée dans cette zone en raison de son mauvais état. Cependant, il est possible que l’inconfort irradie vers d’autres zones telles que le dos ou sous les côtes. Cette douleur peut également s’accompagner d’un gonflement abdominal, d’une sensation de brûlure et même de fièvre, ce qui pourrait indiquer la présence d’une infection nécessitant une attention médicale immédiate. Dans ces cas, il s’agit le plus souvent d’une colique ou d’une inflammation biliaire.

Lorsque le foie ne fonctionne pas correctement, certaines de ses fonctions sont perturbées et il peut y avoir un excès de calcium dans les selles, ce qui leur donne un aspect blanchâtre. En outre, il est probable qu’un excès de bilirubine s’accumule dans le foie, entraînant des urines ou des selles foncées.

Un autre des signes les plus courants que votre foie est malade, précisément à cause de l’accumulation de bilirubine que nous avons expliquée à la fin du point précédent. Ce symptôme, l’un des plus visibles, est causé par la difficulté du foie à éliminer la bilirubine de l’organisme, qui est utilisée dans la digestion et qui n’est pas éliminée une fois la digestion terminée. En conséquence, nos yeux et notre peau peuvent prendre un aspect jaunâtre.

L’accumulation de bile sous la surface de la peau provoque des démangeaisons et un inconfort dus à la réaction du sang à la présence de toxines qui n’ont pas été purifiées.
Sautes d’humeur, dépression, difficultés de concentration et de mémorisation. Lorsque notre foie est malade, l’accumulation de toxines dans le sang peut influencer le cerveau d’une certaine manière.

Une mauvaise haleine ou une langue tachée sont d’autres signes d’un foie malade.

Que faire si je repère l’un de ces signes ?

Comme nous l’avons expliqué dans certains points de la section précédente, il ne faut pas s’énerver ou tirer des conclusions hâtives lorsque vous détectez l’un des symptômes indiquant que votre foie est peut-être malade. La diarrhée, les nausées ou les vomissements peuvent être des symptômes causés par un problème digestif spécifique. Cependant, des signes tels que la jaunisse ou la couleur des selles sont liés à des problèmes majeurs directement liés au foie, d’où la nécessité de consulter un hépatologue pour contrôler le foie et vérifier son état.

En outre, chez Detective-Sante.com, nous vous recommandons une série d’habitudes saines pour contribuer à la bonne santé de votre foie :

  • Buvez régulièrement de l’eau pour aider à nettoyer le foie et les reins.
  • Évitez de consommer de grandes quantités de sucre, car le foie les transforme en graisse et en cholestérol, ce qui peut affecter la santé de cet organe.
  • Évitez les édulcorants artificiels, car ils sont toxiques pour le foie et peuvent provoquer des hypoglycémies.
  • Essayez de ne pas manger régulièrement des aliments gras, tels que des aliments frits ou congelés.
  • Évitez de boire de grandes quantités d’alcool ou de consommer régulièrement des boissons alcoolisées.
  • Soyez prudent lorsque vous prenez des médicaments et consultez toujours un spécialiste avant de prendre des médicaments sur ordonnance. N’abusez pas non plus des médicaments en vente libre.

  • Privilégiez les aliments frais, en particulier les fruits et les légumes. Les pommes, les kiwis, les cerises, les épinards et les artichauts aident à nettoyer le foie. Vous pouvez également choisir de préparer des infusions pour nettoyer le foie.
  • Consommez des aliments riches en antioxydants, comme les citrons, les oranges, les myrtilles et les tomates.
  • Bibliographie

    • Le syndrome de Rett – Orphanet (voir)
    • Semaine 7 : Etude du Médecin malgré lui de Molière (1666) (voir)
    • Ictère du Nouveau-Né – chu-toulouse (voir)
    • Scanner thoracique Sémiologie – Club Thorax (voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.