Les hirondelles des aisselles, appelées hydradénite ou hydrosadénite suppurativa axillaryis, sont des masses dures qui apparaissent dans cette partie du corps à la suite d’une inflammation et d’une infection des glandes sudoripares qui s’y trouvent. Ces grumeaux peuvent devenir très douloureux et contenir une collection de pus à l’intérieur, qui peut s’écouler avec le temps. Pour sa guérison, il est important de maintenir une hygiène impeccable dans la région et d’appliquer une sorte de médicament topique qui réduit l’inflammation et favorise la guérison. Il est conseillé de consulter votre médecin, car dans certains cas, un traitement antibiotique spécifique peut être nécessaire.

Lisez ce qui suit pour en savoir plus sur la déglutition dans l’aisselle, ses symptômes et son traitement.

Qu’est-ce que c’est et pourquoi une hirondelle apparaît dans l’aisselle.

L’hydradénite hirondelle ou axillaire peut être définie comme une inflammation et une infection dans le canal folliculaire (ligne des cheveux) des aisselles, qui est l’endroit où se trouvent les glandes sébacées et les glandes sudoripares. Lorsque ce canal se bouche à cause d’un excès de résidus, de bactéries, de sébum, de sueur, etc., un nodule ou une bosse dure peut apparaître dans l’aisselle, ce que l’on appelle concrètement et familièrement une hirondelle.

Parmi les principaux facteurs qui peuvent favoriser son apparence sont les pathologies et les pathologies telles que : transpiration excessive, surpoids, stress, épilation, port de vêtements serrés, utilisation de certains antisudorifiques, manque d’hygiène, diabète, tabagisme, acné, etc… Il s’agit d’une pathologie beaucoup plus courante chez les femmes et on la voit souvent pour la première fois à la puberté.

De plus, il faut noter qu’il s’agit d’une maladie chronique qui se manifeste par des éclosions, de sorte qu’il y aura des périodes pendant lesquelles vos symptômes ne seront pas soufferts et il y en aura d’autres pendant lesquelles ils réapparaîtront et un traitement approprié devrait être amorcé.

Symptômes d’hydradénite axillaire

Comme mentionné ci-dessus, quand on souffre d’une hidradénite suppurativa axillaire, les périodes d’inactivité alternent, c’est-à-dire quand il n’y a pas de symptômes, avec d’autres périodes actives dans lesquelles apparaissent des lésions cutanées et les signes détaillés ci-dessous.

Dans les lignes suivantes, nous indiquons l’évolution de cette affection et les symptômes les plus courants d’une hirondelle dans l’aisselle :

  • Tout d’abord, il y a une douleur intermittente et une sensibilité excessive dans la région de l’aisselle affectée.
  • Plus tard, dans la zone douloureuse, une sorte de nodule dur ou de bosse violette ou violette ou violette apparaît avec un aspect très similaire à une ébullition. Il a généralement une taille de 0,5 à 5 cm de diamètre.
  • Ce nodule ou cette masse peut causer des démangeaisons et des douleurs.
  • Le nodule peut suinter et drainer un pus jaunâtre et collant dans les jours qui suivent ou occasionnellement, ce qui dégage une odeur très désagréable. Cette décharge peut se produire spontanément ou juste après avoir touché la lésion.

Ce symptôme ne se produit généralement qu’au niveau de la peau, mais lorsque les lésions sont plus graves et profondes, il est possible que des plaques saillantes très douloureuses ou même des fistules se forment, qui ne s’effacent pas facilement, suintent et laissent souvent des cicatrices.

Traitement médical pour les hirondelles

Dans le cas où l’apparition d’une hirondelle dans l’aisselle cause beaucoup de douleurs et empêche la personne concernée d’accomplir ses tâches quotidiennes, il sera très important de consulter un médecin ou un dermatologue professionnel. De cette façon, le médecin peut recommander le traitement le plus approprié dans chaque cas. Cela peut aller des médicaments topiques, comme les antibiotiques, les corticostéroïdes et les rétinoïdes, aux médicaments administrés par voie orale, selon la gravité des symptômes.

Ce n’est que dans les cas où les médicaments ne fonctionnent pas et ne parviennent pas à ralentir le processus évolutif de la maladie, le médecin évaluera s’il est nécessaire d’effectuer une petite intervention chirurgicale pour éliminer définitivement la déglutition. Si c’est le cas, une incision sera pratiquée dans la lésion et tout le matériel purulent sera drainé de l’intérieur. Un traitement antibiotique sera alors prescrit pour guérir complètement l’infection. Ce n’est que dans des cas extrêmes que d’autres techniques chirurgicales traditionnelles ou une thérapie au laser peuvent être nécessaires.

Soins et considérations pour l’hydradénite axillaire

En plus du traitement médical, les soins que la personne atteinte prodigue quotidiennement à la zone touchée et ses habitudes de vie sont la clé d’un prompt rétablissement, de sorte que la peau de l’aisselle guérit correctement et que la douleur, si elle existe, disparaisse.
Tout d’abord, il est nécessaire de maintenir une bonne hygiène dans la zone endommagée en lavant l’aisselle avec de l’eau et un peu de savon à pH neutre, qui ne contient pas d’irritants ou de parfums. Ensuite, un peu de poudre de séchage, comme le talc, peut être appliqué sur la zone.

Outre une bonne hygiène, il est important de prendre en compte des recommandations telles que celles qui suivent pour contrôler les foyers d’hydradénite axillaire et réduire la gravité des symptômes causés par l’apparition des hirondelles dans cette partie du corps :

  • Placez des compresses chaudes sur les lésions cutanées pendant environ 10 minutes pour réduire l’inconfort.
  • Gardez la peau de l’aisselle sèche et fraîche, afin d’éviter qu’elle ne devienne humide ou transpirante. Si vous avez besoin de déodorants spécifiques, il est préférable de consulter votre dermatologue.
  • Portez des vêtements amples et confortables pour réduire le frottement de la peau et éviter que les blessures ne s’aggravent.
  • Ne pas raser les aisselles avec une lame de rasoir, car le rasage peut provoquer des irritations et des infections cutanées.
  • Prendre soin de votre alimentation et perdre du poids si vous êtes en surpoids est l’un des facteurs qui peuvent déclencher la maladie.
  • Cessez de fumer pour réduire la gravité des éclosions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.