Lorsqu’une masse apparaît sur n’importe quelle partie du corps, cela peut être un signe qui alarme beaucoup de gens. En ce qui concerne les questions de santé, nous avons tendance à penser au pire scénario, mais la réalité est que la plupart du temps, nous ne devrions pas nous alarmer, bien que nous ne devrions pas non plus l’ignorer.

L’apparition d’une bosse dans l’aine peut être due à de nombreuses causes possibles, dont la plupart sont bénignes et beaucoup d’entre elles disparaissent rapidement d’elles-mêmes. Mais si vous voulez en savoir plus sur l’origine de la bosse, lisez cet article sur la bosse dans l’aine : causes.

Symptômes de bosses dans l’aine

Comme nous pouvons le voir ci-dessous, les grumeaux dans l’aine peuvent être dus à de nombreuses causes. C’est pourquoi, afin d’établir un diagnostic plus précis et d’aider votre médecin à trouver la cause plus facilement, vous devez examiner d’autres symptômes. Voici quelques caractéristiques de la bosse à l’aine qui peuvent être importantes :

  • Des frissons et de la fièvre peuvent apparaître.
  • La peau environnante peut sembler rouge.
  • Vous pouvez ressentir de la chaleur dans la zone touchée.
  • Il est possible de perdre l’appétit.
  • Vomissements et nausées
  • Douleur dans la région génitale
  • Douleur dans la région inférieure de l’abdomen
  • Fuite de fluides inhabituels du pénis, du vagin ou du rectum.

Gonflement de la glande dans l’aine

Les ganglions lymphatiques sont une partie essentielle du système lymphatique, responsable de la défense de l’organisme contre tout problème immunitaire. C’est pourquoi tout processus infectieux qui pénètre dans l’organisme peut déclencher le gonflement des ganglions. Puisqu’ils doivent travailler pour éliminer l’agent infectieux, ils peuvent croître en volume et, lorsqu’ils le font, causer des grumeaux.

Le plus souvent, lorsque les ganglions enflent, c’est parce que l’infection se trouve quelque part dans le corps près de ces ganglions. C’est-à-dire, quand les glandes enflées sont dans la région de l’aine, c’est parce que l’infection est située dans la région génitale ou quelque part dans les extrémités inférieures. Les maladies sexuellement transmissibles en sont un exemple clair.

De même, toute blessure ou blessure aux organes génitaux, aux pieds ou aux jambes, comme une coupure causée par une mauvaise épilation, peut faire gonfler les ganglions lymphatiques dans le cadre de ce processus de guérison lorsqu’il commence à guérir.

Grosse bosse indolore à l’intérieur de l’aine.

Lorsque nous parlons de kystes épidermoïdes, nous faisons référence aux petits morceaux qui apparaissent sous la peau, que ce soit sur le visage, le cou ou la région génitale. Ces kystes sont généralement bénins. Cependant, s’ils sont infectés, cassés ou inconfortables, ils peuvent toujours être retirés par chirurgie.

Les kystes sont différents des autres grumeaux parce qu’ils sont ronds et petits, ce qui permet de les déplacer très facilement avec le doigt. Bien qu’ils puissent être de taille variable, ils varient généralement de quelques millimètres à quelques centimètres.

Pour trouver sa cause, il faut comprendre comment la peau fonctionne et comment elle se renouvelle. L’épiderme est constitué d’une fine couche de cellules que le corps élimine en continu. Mais lorsque ces cellules ne s’exfolient pas mais s’enfoncent dans la peau, elles s’accumulent et forment des kystes. La chose normale est que cela se produit dans les zones où il ya des follicules pileux et des glandes sébacées, de sorte qu’ils sont plus fréquents dans le visage, le cou, le dos et le cas qui nous concerne : l’aine.

Bosse d’hernie inguinale

Il existe différents types de hernie selon la région du corps où ils se trouvent, dans le cas d’une hernie inguinale, évidemment, elle se produit dans l’aine. Cette protrusion est causée par la rupture de la paroi abdominale, ce qui fait que certains organes de la région, habituellement l’intestin grêle, dépassent par l’ouverture. Lorsque ces organes dépassent, une bosse se forme à travers le canal de l’aine en forme de sac. De toutes les hernies, ce sont généralement les plus courantes, surtout chez les hommes.

Les causes peuvent être multiples, soit parce qu’il y a une faiblesse congénitale dans la paroi abdominale dès la naissance, soit parce qu’elle est acquise plus tard avec une mauvaise cicatrisation à la suite d’une opération abdominale, d’une surcharge pondérale ou d’une grossesse.

Les hernies inguinales sont très faciles à détecter car la zone de l’abdomen gonfle et il est très simple de les sentir. D’autres symptômes courants comprennent des douleurs qui ressemblent à des picotements, dans les testicules chez les hommes et dans les lèvres vaginales chez les femmes. De plus, ces symptômes s’aggravent lorsqu’il y a plus de pression abdominale, par exemple, à la suite d’une toux ou d’une compression.

Si la hernie est trop petite, une échographie peut être nécessaire pour la diagnostiquer, même en cas de surcharge pondérale grave, alors qu’il peut être impossible de la ressentir. Pour l’éliminer, le seul traitement qui peut vraiment fonctionner est la chirurgie. Cette opération peut être réalisée par laparoscopie, avec une invasion minimale ou avec une plaie ouverte. Selon l’endroit et le type, les médecins choisiront l’une ou l’autre mesure.

Tumeur dans la région

De toutes les causes ci-dessus, c’est la moins fréquente, mais nous ne pouvons ignorer le fait que certains types de tumeurs peuvent se développer en provoquant un gonflement des ganglions de l’aine. Chez les hommes, le cancer des testicules peut faire enfler les ganglions de l’aine, causant une masse dans la région, tandis que chez les femmes, il peut causer n’importe quelle masse dans la région génitale. Ce n’est que si les symptômes et les tests excluent l’une des raisons ci-dessus que nous pouvons utiliser certains tests pour déterminer s’il est possible qu’il s’agisse d’un cancer.
#PARAGGROP

Bibliographie

  • Introduction Le diagnostic positif (voir)
  • VAISSEAUX DU MEMBRE PELVIEN – anat-jg (voir)
  • COMPLICATIONS DES HERNIES DE LA PAROI – pe.sfrnet (voir)
  • 1) Topographie de la douleur – issartel (voir)
  • LES MALADIES DU GIBIER – editions-homme (voir)

A propos de l'auteur

Vanessa

Je termine bientôt mon externat, et essai sobrement de ralentir la cadence des soirées étudiantes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.