Le déroulement de notre cycle menstruel montre dans une large mesure notre état de santé, c’est pourquoi quand la période est présentée avant le temps, il est normal de se demander pourquoi la période est avancée. Cette situation, chaque fois qu’elle se produit dans deux ou plusieurs périodes consécutives, peut prouver la présence de différentes pathologies qui doivent être évaluées par un gynécologue. Si vous vous demandez quelles sont les causes de l’avancement de la règle, poursuivez votre lecture, car dans cet article nous les expliquons en détail.

Qu’est-ce qui est considéré comme une avance de la règle ?

Le cycle menstruel régulier devrait avoir lieu tous les 28-30 jours avec une variation d’environ deux jours ou moins. Cependant, toutes les femmes n’obtiennent pas la règle avec cette périodicité, il est donc considéré qu’un cycle est régulier lorsque chaque mois se manifeste avec un nombre de jours de différence étroite et similaire, par exemple un mois vient après 26 jours, l’autre à 25, et le prochain à 27, etc.

Alors, à quel moment considère-t-on que la règle a été mise de l’avant ? Parce que les cycles menstruels peuvent se produire tous les 21 à 35 jours selon la femme, un cycle est considéré comme très court ou a été avancé lorsque les règles ont lieu dans un intervalle inférieur à 21 jours.

Si cette pathologie se produit dans deux périodes consécutives ou avec une certaine fréquence, alors il est temps de marquer une consultation gynécologique pour un bilan complet qui vous permettra d’identifier l’origine de cette irrégularité dans votre cycle.

La prise de la pilule du lendemain peut avancer vos règles.

La pilule du lendemain, également connue sous le nom de contraception d’urgence, est l’une des méthodes les plus utilisées aujourd’hui pour prévenir les grossesses non désirées. Malgré sa popularité, il est souvent utilisé sans que le dépliant soit lu et parfois utilisé de façon inappropriée, ce qui amène certaines femmes à ignorer complètement que la charge hormonale élevée présente dans ces comprimés peut causer des altérations majeures dans le cycle menstruel, y compris l’avancement des règles.

Si vous avez utilisé cette alternative récemment, il est très probable que le changement de votre cycle corresponde à cela, cependant il est nécessaire de surveiller la date à laquelle vos prochaines règles arrivent et, si l’altération persiste, de consulter votre gynécologue.

Troubles de la reproduction et infections sexuellement transmissibles qui font progresser les menstruations

La présence de troubles de la reproduction ou de certaines infections sexuellement transmissibles est une autre cause fréquente d’avancement des règles.

Si en plus de la période initiale montrent d’autres symptômes tels que la douleur dans la région du ventre ou l’inconfort tout en ayant des rapports sexuels, vous pouvez souffrir de :

  • Endométriose : trouble de la reproduction caractérisé par le développement du tissu endométrial à l’extérieur de l’utérus, entraînant de fausses règles, des saignements abondants, des règles irrégulières et parfois absentes. Dans de nombreux cas, cette maladie est asymptomatique, mais de nombreuses femmes souffrent de douleurs intenses dans le ventre ou de difficultés à tomber enceinte qui peuvent indiquer la présence de cette condition.
  • Infections sexuellement transmissibles comme la gonorrhée ou la chlamydia : ces affections, en plus de provoquer des altérations du cycle menstruel, s’accompagnent d’autres symptômes tels que douleurs pelviennes, sensation de brûlure et inconfort lors des mictions ou des relations sexuelles et altérations des pertes vaginales. Face à cette situation, il est essentiel de consulter un gynécologue.

Changements hormonaux qui affectent vos saignements mensuels

Tout au long de notre vie, nous pouvons connaître divers changements hormonaux qui peuvent faire en sorte que les règles cessent d’être régulières. Les premières années de la menstruation, notre corps commence à se réguler, de sorte qu’à ce stade, les modifications menstruelles sont plus fréquentes.

De même, les changements subis après l’accouchement font que pendant les premiers mois les règles peuvent être irrégulières. Le stade pré-ménopausique est également caractérisé par des périodes d’avance et d’absence. Dans tous ces cas, une consultation gynécologique peut indiquer s’il s’agit d’un trouble hormonal ou de toute autre condition.

Stress et changements brusques d’horaire ou de temps

Des niveaux élevés de stress peuvent affecter notre système nerveux central et donc divers processus que notre corps exécute, y compris bien sûr notre cycle menstruel. Des altérations de cet aspect peuvent entraîner une dilatation des vaisseaux sanguins avant l’écoulement du temps et un détachement de l’endomètre avant le moment prévu, ce qui entraîne une avancée dans la période.

Les mêmes autres changements majeurs liés au temps ou au fuseau horaire peuvent causer des irrégularités dans le système nerveux, affectant notre cycle menstruel.

Allez chez le gynécologue.

En raison de la variété des causes des menstruations précoces, il est essentiel de passer un examen médical pour déterminer la raison de l’altération de notre cycle menstruel et la façon la plus appropriée de le réguler à nouveau.

N’oubliez pas que cette recommandation est essentielle lorsque vos règles sont avancées de deux ou plusieurs périodes consécutives ou très fréquemment.

Bibliographie

  • Cycle menstruel ( utérin ) et régulation hormonale chez la (voir)
  • Fiche 3.2.2 Les irrégularités du cycle en préménopause (voir)
  • Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale (voir)
  • Reproduction chez l homme Education à la sexualité (voir)
  • INFORMATION POUR LES PATIENTS LE PROTOCOLE FEC (voir)
  • Glandes endocrines et chakras – active-succes (voir)
  • MASSE MAMMAIRE PALPABLE – Focus on Medical Imaging (voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.