La douleur testiculaire est un symptôme que tous les hommes peuvent éprouver à un moment de leur vie, et c’est que la grande sensibilité de ces organes rend tout petit coup ou pression douloureux et inconfortable. Il s’agit d’une maladie qui peut survenir à différents degrés d’intensité et qui est causée par de multiples causes, allant d’un traumatisme léger à des pathologies plus graves ou à des maladies qui nécessitent un traitement spécifique pour leur guérison. Chez Detective-Sante.com nous énumérons toutes les causes possibles de douleurs testiculaires et nous vous montrons les particularités de chacune d’entre elles, faites attention !

Quand consulter votre médecin pour des douleurs testiculaires

Comme nous le montrerons ci-dessous, la douleur testiculaire peut être causée par de nombreux facteurs et conditions, allant de simples blessures à des pathologies plus graves qui nécessitent des soins médicaux immédiats. C’est pourquoi il est très important de savoir dans quelles circonstances spécifiques la douleur testiculaire devrait devenir un motif de consultation médicale urgente, et ce dans les cas suivants :

  • La douleur que vous ressentez est très intense ou soudaine.
  • Si la douleur persiste après une heure de blessure ou de traumatisme à la zone.
  • La douleur s’accompagne d’autres symptômes tels que nausées, vomissements, fièvre ou sang dans l’urine.
  • On sent une bosse dans les testicules.
  • Les testicules sont tendres au toucher ou rouges.

Traumatisme testiculaire

Les testicules sont des organes extrêmement sensibles en raison de leur anatomie et toute blessure mineure ou coup peut causer de l’inconfort et de l’inconfort. En fait, les blessures sont la principale cause de douleurs testiculaires, qu’elles soient causées par un petit coup, une blessure sportive, des coups de pied ou des accidents plus graves.

Dans la plupart des cas, la douleur ressentie après un traumatisme est assez sévère mais temporaire et disparaît progressivement en quelques minutes. Toutefois, dans les cas de traumatismes graves et graves, d’autres lésions et ecchymoses peuvent survenir dans la région, y compris la rupture du testicule, qui nécessitera une intervention chirurgicale immédiate.

Torsion testiculaire

La torsion testiculaire fait référence à un défaut dans la fixation du testicule dans le scrotum sacré ; c’est que le cordon spermatique (celui qui contient les testicules dans le scrotum) est tordu, empêchant le flux de spermatozoïdes et le flux sanguin vers le testicule lui-même.

Cette pathologie peut survenir spontanément ou à la suite d’un coup, bien qu’il s’agisse également d’un problème plus courant chez les nouveau-nés ou les enfants âgés de 12 à 17 ans. Elle provoque de fortes douleurs dans le testicule ainsi que d’autres symptômes tels que l’enflure du scrotum, des nausées ou des vomissements et des étourdissements. Dans la plupart des cas, la chirurgie est nécessaire pour détordre le testicule et le fixer dans la bonne position.

L’épididymite

L’épididymite est une inflammation du tube qui relie le testicule au canal déférent, appelé épididyme. Il s’agit d’un problème courant chez les hommes sexuellement actifs et souvent causé par la propagation d’une infection bactérienne qui commence ailleurs, comme dans la prostate, la vessie ou l’urètre. Habituellement, la cause principale de votre pathologie est les maladies sexuellement transmissibles telles que la chlamydia ou la gonorrhée.

Les hommes atteints d’épididymite peuvent avoir des douleurs testiculaires aiguës et une sensation de lourdeur dans le testicule, ainsi que des symptômes tels que des douleurs pendant la miction ou l’éjaculation, du sang dans le sperme, un inconfort pelvien et de la fièvre. Un traitement antibiotique prescrit par le médecin sera nécessaire pour mettre fin à l’infection à l’origine de l’inflammation.

Orchitis

Une autre cause majeure de douleur testiculaire est l’orchite, qui est l’enflure ou l’inflammation des testicules. Elle est généralement causée par une infection virale, les oreillons étant les plus courants, mais elle peut aussi être une complication de l’épididymite et être causée par des maladies sexuellement transmissibles comme la chlamydia ou la gonorrhée.

Cette pathologie se manifeste par des douleurs dans le testicule, des sécrétions du pénis, du sang dans le sperme, des douleurs pendant les rapports sexuels ou l’éjaculation, un gonflement du scrotum, de la fièvre, entre autres. Des antibiotiques peuvent être nécessaires pour le traiter en cas d’infections bactériennes, anti-inflammatoires ou analgésiques.

Varicocèle

La varicocèle est la dilatation des veines du cordon spermatique, qui se produit lorsque les valves à l’intérieur du cordon empêchent le flux sanguin de circuler correctement. Cela entraîne une augmentation du volume et de la pression des veines dans la région, ce qui entraîne des douleurs testiculaires, un gonflement testiculaire, une sensation de lourdeur et d’atrophie si la taille du testicule est réduite et qu’il ne peut pas remplir sa fonction normalement.

Dans de nombreux cas, il s’agit d’une affection qui ne cause pas de symptômes et qui est bénigne et inoffensive, mais dans les cas les plus graves, une chirurgie ou un autre traitement appelé embolisation varicocèle peut être nécessaire.

Hydrocèle

La douleur testiculaire peut également être due à l’accumulation de liquide dans le sac scrotal, qui est médicalement appelé hydrocèle. Elle peut également être causée par une hernie inguinale, une accumulation de liquide autour du testicule ou un gonflement du testicule ou de l’épididyme.

Leur principal symptôme est l’enflure testiculaire et ne nécessite un traitement que lorsqu’ils causent de la douleur, une infection ou sont le résultat d’une hernie inguinale, car dans ce dernier cas, une intervention chirurgicale sera nécessaire immédiatement.

Autres causes possibles de douleurs testiculaires

En plus de ce qui précède, d’autres causes possibles de douleurs testiculaires, bien que moins fréquentes, sont les suivantes :

  • La hernie inguinale se produit lorsqu’une partie des viscères abdominaux dépasse vers l’extérieur en raison d’une perforation de la paroi abdominale. Cette pathologie peut causer des douleurs lancinantes et intermittentes chez les hommes.
  • Calculs rénaux : lorsque la douleur causée par la présence de « calculs » dans le rein s’étend à d’autres zones telles que la zone scrotale.
  • Cancer du testicule : Ce type de cancer ne cause généralement pas de douleur testiculaire, mais il est conseillé d’être conscient de la présence de grumeaux ou de l’épaississement et de l’élargissement du testicule.
  • Vasectomie – Certains patients peuvent éprouver des douleurs testiculaires après l’opération, mais elles devraient s’améliorer et disparaître ; sinon, il sera essentiel de consulter votre médecin.

Bibliographie

  • DOULEURS ABDOMINALES DE L’ENFANT D’ORIGINE CHIRURGICALE (voir)
  • les Douleurs Pelviennes , Pièges En Urgence. (voir)
  • Critères diagnostiques d’une névralgie pudendale (Critères (voir)
  • URGENCES EN CHIRURGIE VISCERALE PEDIATRIQUE (voir)
  • LA CHIRURGIE DE LA HERNIE INGUINALE – chc (voir)
  • CHIRURGIE POUR HYDROCELE – urofrance (voir)
  • 1 – Hydrocèle (voir)
  • Infections urinaires hautes et basses + parasitologie (voir)

A propos de l'auteur

Je termine bientôt mon externat, et essai sobrement de ralentir la cadence des soirées étudiantes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.