Une femme subit des changements fréquents dans son corps en raison de l’action des hormones tout au long de sa vie. Cela peut être clairement vu, par exemple, chaque mois quand elles ont leurs règles ; cependant, chacune connaît des changements différents pendant leur cycle menstruel, mais il ya certaines caractéristiques qui sont similaires à toutes les personnes du sexe féminin. L’une d’entre elles est la douleur dans les seins avant l’arrivée des règles, comme c’est le cas d’environ 70% des femmes à ce stade.

En de nombreuses occasions, les seins deviennent si sensibles et douloureux que même le soutien-gorge cause un grand inconfort, ce qui le rend incontrôlable pour de nombreuses femmes qui en souffrent. Si vous voulez savoir pourquoi vos seins vous font mal avant vos règles, nous vous invitons à continuer à lire l’article suivant.

Les hormones causent des douleurs aux seins avant les menstruations

L’une des principales causes de douleurs mammaires avant les règles est le changement hormonal qui se produit dans le corps pendant cette période. Ceci est dû au fait que chaque mois les hormones provoquent une variété d’altérations telles que des seins douloureux et très sensibles, un gonflement général, un inconfort musculaire, de la fatigue, etc. Bien que la plupart des symptômes puissent être très inconfortables, ils sont tout à fait normaux et ne sont habituellement pas préoccupants ; cependant, il est important de consulter un spécialiste pour une évaluation adéquate.

La progestérone et l’œstrogène sont les hormones qui subissent des changements majeurs dans leur concentration dans le corps, de sorte que ce processus interne est la cause principale de tous les symptômes de la menstruation et la symptomatologie prémenstruelle que la plupart des femmes présentent. La concentration des deux hormones augmente considérablement pendant l’ovulation car elles sont toutes deux indispensables pour qu’une femme ait un enfant et peuvent provoquer une rétention hydrique importante préparant la femme à une éventuelle grossesse.

Après environ 10 ou 14 jours de menstruation, le corps commence à éprouver divers symptômes qui peuvent être gênants, mais naturels. C’est pourquoi la rétention d’eau peut être si perceptible dans cette période et cela peut augmenter et s’aggraver si une femme consomme beaucoup de sodium, de sorte que l’ensemble du corps gonfle plus facilement, y compris les seins et causer de la douleur dans eux.

L’alimentation, un facteur clé dans les symptômes prémenstruels

Le régime alimentaire d’une personne est extrêmement important pour garder son corps en bonne santé et se sentir bien. Cela se reflète également chez les femmes qui souffrent de symptômes forts et gênants au cours de leur cycle menstruel, car il existe certaines composantes qui peuvent aider à soulager les douleurs menstruelles et à les aggraver.

L’un des cas les plus connus est celui de la méthylxanthine, une substance chimique présente dans des produits comme le thé, le café et le chocolat, qui, lorsqu’elle est consommée, peut aggraver et intensifier considérablement l’inconfort, principalement la douleur mammaire avant les règles. C’est parce que la substance provoque la dilatation des vaisseaux sanguins, ce qui entraîne l’accumulation de plus de liquide que la normale et, par conséquent, l’enflure, la douleur et la sensibilité des seins.

Des études montrent également qu’une consommation élevée de graisses animales et de produits laitiers peut causer une sensibilité excessive et de fortes douleurs aux seins avant l’apparition des saignements mensuels. Selon l’hypothèse de certains scientifiques, les hormones utilisées dans l’élevage et la production laitière peuvent être ingérées par le consommateur et provoquer un excès d’hormones qui pourraient générer ce symptôme et d’autres symptômes chez les femmes pendant leur cycle.

Le stress cause un déséquilibre hormonal

Le stress et le déséquilibre émotionnel avec lequel vous vivez constamment chaque jour peuvent causer diverses altérations dans le corps. Ceci est totalement préjudiciable à l’organisme de toute personne, en particulier pour les femmes qui subissent des changements internes importants chaque mois avant et pendant leurs règles.

Certaines études affirment que le stress peut être un autre facteur causant des douleurs prémenstruelles aux seins chez les femmes. C’est parce qu’il génère une libération et une transformation d’hormones qui affectent la sécrétion et l’absorption des autres, provoquant une grande altération des processus physico-chimiques du corps et pouvant conduire à la souffrance de ce symptôme et d’autres.

Méthodes contraceptives et douleurs mammaires avant les règles

Un grand nombre de méthodes contraceptives, telles que les pilules, les injections, les DIU, les bagues et les timbres, contiennent des hormones qui peuvent aider à limiter considérablement les symptômes tels que la douleur mammaire, aidant ainsi les femmes à réduire ces malaises et à les rendre plus supportables. En général, le fait d’avoir un régime contraceptif peut aider à diminuer ou à éliminer ce type de symptomatologie ; ce n’est toutefois pas toujours le cas.

Il y a de nombreuses occasions où les femmes décident de prendre n’importe quelle pilule ou d’utiliser n’importe quelle méthode, ce qui peut être contre-productif pour le corps et causer plus de malaises au lieu de les soulager. Il est donc essentiel de consulter un spécialiste et de lui recommander la meilleure méthode contraceptive, en fonction de chaque femme et de son corps.

Traitement des douleurs mammaires avant les règles

Il n’existe aucun traitement qui peut aider à se débarrasser des douleurs prémenstruelles des seins, bien qu’il existe certaines recommandations qui peuvent aider à les soulager, parmi lesquelles la limitation de la consommation de caféine, de graisse animale, de produits laitiers et de sel, surtout quelques jours avant le début des règles.

Cependant, si la douleur thoracique est soudaine, trop intense ou localisée d’un seul côté, il est important de consulter un médecin le plus tôt possible pour des examens et de s’assurer qu’il n’y a aucun autre problème de santé.

Bibliographie

  • La femme ménopausée – Our Bodies Ourselves (voir)
  • Les hormones du stress – vitagate.ch (voir)
  • Qu’est-ce que l’acromégalie – orpha (voir)
  • La dysplasie fibreuse des os – orpha (voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.