La prostate est la glande responsable de la production du liquide qui transporte les spermatozoïdes pendant l’éjaculation. L’inflammation de la prostate est associée à un gonflement du tissu qui tapisse la glande, ce qu’on appelle la prostatite, une pathologie qui peut ou non être causée par des bactéries. La prostatite est un état très inconfortable pour les hommes, causant des brûlures et des douleurs lors de la miction, des malaises lors de la miction et des douleurs abdominales lors de l’éjaculation et de la défécation.

Traiter la prostatite rapidement et correctement est très important pour éviter que cette pathologie ne devienne une maladie chronique qui peut déclencher une prostatite abactérienne beaucoup plus difficile à guérir. Les deux pathologies sont généralement traitées avec des médicaments, en particulier des antibiotiques et des analgésiques, mais en raison de l’inconfort des symptômes, il est important de connaître des alternatives naturelles qui favorisent le rétablissement précoce de la glande masculine. Pour cette raison, dans cet article, nous vous invitons à connaître les meilleures perfusions pour réduire l’inflammation de la prostate.

Infusion épilobique

L’épilobium est une plante riche en pecticine et mucilage, des composés qui permettent à l’organisme de mieux absorber les propriétés de cette plante, comment l’épilobium aide la prostate ? Exercer dans le corps une action antibactérienne qui permet d’éliminer les bactéries qui auraient pu causer une prostatite bactérienne et d’obtenir ainsi que la glande commence à se dégonfler.

En outre, l’épilobium a un pouvoir astringent qui aide à dégonfler naturellement la prostate, de sorte qu’il est non seulement recommandé pour traiter la prostatite mais aussi pour améliorer l’hyperplasie bénigne de la prostate, qui est l’élargissement de la glande qui se produit habituellement au fil des ans et peut causer un inconfort de pression dans la vessie et l’urètre masculin.

  • 500 ml d’eau.
  • 2 cuillères à soupe de plantes épilobées séchées.
  • Chérie.

Préparation : chauffer l’eau à feu vif et quand elle commence à bouillir, ajouter les deux cuillères à soupe d’épilobium. Cuire pendant 10 minutes à feu moyen et retirer du feu et laisser reposer pendant 5 minutes. Servir et sucrer avec du miel. La dose maximale recommandée est de deux tasses par jour, la première à jeun et la seconde une heure avant le dîner.

Infusion Prêle

Infusion de prêle pour la prostate
  • 2 cuillères à café d’extrait de prêle.
  • 1 tasse d’eau.
  • Miel

Préparation : chauffer l’eau jusqu’à ébullition, puis ajouter la queue de cheval. Cuire pendant 10 minutes à feu moyen, puis retirer du feu et laisser reposer pendant 3 minutes. Filtrer la préparation, servir dans une tasse et sucrer avec du miel. Buvez jusqu’à deux tasses d’infusion de prêle par jour, la première de préférence à jeun pour que votre corps puisse absorber toutes ses propriétés. En raison de son effet diurétique, il évite de prendre cette perfusion pour réduire l’inflammation de la prostate la nuit, car il peut stimuler l’envie d’uriner pendant que vous dormez.

Infusion de feuilles de noyer

Le noyer est un arbre qui pousse dans le sud de l’Europe et ses feuilles peuvent être consommées fraîches ou séchées au moyen d’une infusion pour réduire l’inflammation de la prostate. Comme la prêle, les feuilles de noyer aident à combattre la rétention d’eau grâce à leurs propriétés diurétiques, qui gardent la vessie vide pour réduire les symptômes de l’inflammation de la prostate. De plus, cette plante exerce une action antibactérienne qui aide à traiter les infections de la prostate beaucoup plus rapidement.

  • 1 cuillère à soupe de feuilles de noyer.
  • 1 tasse d’eau.
  • Miel au goût.

Préparation : chauffer l’eau jusqu’à ébullition et ajouter les feuilles de noyer. Cuire pendant 10 minutes à feu moyen, puis retirer du feu et laisser reposer pendant 5 minutes. Filtrer l’infusion, servir le liquide dans une tasse et sucrer avec du miel au goût. Deux tasses par jour sont suffisantes et doivent être évitées la nuit en raison de son puissant effet diurétique.

Infusion de bourrache

L’inflammation de la prostate est un état très douloureux qui provoque de fortes douleurs dues à l’enflure des tissus. La bourrache est l’une des meilleures plantes pour traiter cette affection grâce à sa fonction diurétique, qui est due à sa teneur en complexe B, et à son action anti-inflammatoire grâce à sa composition en acides gras essentiels. Par conséquent, cette infusion aide à réduire l’inflammation de la prostate tout en stimulant la miction pour qu’elle soit moins douloureuse.

  • Une poignée de feuilles de bourrache.
  • 1 litre d’eau.

Préparation : cuire les feuilles de bourrache à feu moyen pendant 10 minutes dans de l’eau bouillante. Laisser reposer 5 minutes, égoutter et servir dans une bouteille. Conserver au réfrigérateur lorsqu’il est refroidi à raison de deux tasses par jour.

Conseils pour l’inflammation de la prostate

En plus de prendre des perfusions pour réduire l’inflammation de la prostate, il est très important de considérer certaines actions qui peuvent aider à rendre la guérison plus rapide et moins douloureuse. Voici quelques conseils pour traiter l’inflammation de la prostate :

  • L’hydratation est essentielle pour combattre la rétention d’eau et réduire la douleur lors de la miction. L’Organisation mondiale de la santé recommande de boire au moins deux litres d’eau par jour.
  • Il est important d’uriner chaque fois que vous en avez envie, même si vous venez de vider votre vessie.
  • L’ingestion de liquide doit être répartie tout au long de la journée, car la consommation simultanée de tout ce liquide peut aggraver les symptômes de l’inflammation de la prostate.
  • Dans les cas d’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP), il est important de ne pas prendre des analgésiques en vente libre, car ils peuvent aggraver l’inconfort.
  • L’activité physique est utile pour soulager les symptômes.
  • Le froid et un mode de vie sédentaire peuvent aggraver la maladie.
  • Les exercices de Kegel pour renforcer le plancher pelvien sont idéaux pour améliorer et prévenir les maladies de la prostate.

Bibliographie

  • BCCA Protocol Summary for Palliative Therapy for (voir)
  • HIGHLIGHTS OF PRESCRIBING INFORMATION (voir)
  • DRUG NAME: Trastuzumab – BC Cancer (voir)
  • Surgical Prophylaxis Antibiotic Recommendations for Adult (voir)
  • Cisplatin plus Gemcitabine versus Gemcitabine for Biliary (voir)
  • ADRIAMYCIN® and ADRIAMYCIN® RTU – Medsafe (voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.