L‘odeur vaginale est l’un des problèmes qui causent plus de honte et d’inconfort chez les femmes, et peut les affecter non seulement d’un point de vue physique, mais aussi d’un point de vue psychologique. les conséquences de ce type de pathologie peuvent conduire les femmes à s’abstenir d’avoir des rapports sexuels et leurs relations intimes et leurs relations sont négativement affectées.

Compte tenu de son importance, il est très important de connaître les causes qui peuvent entraîner une mauvaise odeur dans le vagin après les rapports sexuels, afin que le traitement puisse commencer rapidement et que les symptômes désagréables puissent être éliminés le plus rapidement possible.

Avez-vous une mauvaise odeur vaginale après les rapports sexuels ? Dans l’article suivant, nous vous parlerons de cette affection et de toutes ses causes possibles, et nous vous expliquerons certains des traitements que vous pouvez effectuer.

Odeur vaginale normale

Le vagin a une odeur particulière, l’odeur de chaque femme peut être différente, cependant, si elle est en bonne santé, on ne peut jamais parler d’une mauvaise odeur. S’il est vrai qu’il y a des périodes où l’odeur peut devenir plus forte, par exemple, pendant les menstruations, une odeur nauséabonde est toujours un signe que quelque chose ne fonctionne pas bien dans le corps.

Ce n’est pas du tout étrange, en fait, à un moment donné de leur vie, la plupart des femmes ont été infectées. Les organes génitaux féminins sont une zone très délicate, avec une grande sensibilité au moindre changement. Une mauvaise hygiène intime et l’utilisation de produits trop puissants pour leur flore peuvent être des raisons plus que suffisantes pour modifier leur odeur.

L’odeur du vagin provient de ce que les glandes apocrines sécrètent. Et quand nous disons qu’il ne doit pas causer une mauvaise odeur, nous voulons dire que sa fonction est exactement le contraire, pour attirer sexuellement le partenaire.

Le problème est que beaucoup de gens ne sont pas à l’aise avec cette odeur naturelle, alors ils cherchent à la camoufler à travers des parfums, des savons ou des déodorants, des produits qui peuvent altérer la flore bactérienne du vagin en rompant l’équilibre microbien qui devrait exister. D’autre part, les rapports sexuels peuvent aussi être une autre raison qui cause une mauvaise odeur, est-ce que cela vous arrive aussi ? Voici les causes de l’odeur vaginale après les rapports sexuels.

Ça sent mauvais quand je fais l’amour, c’est normal ?

Une fois la relation terminée, il est normal que des liquides et des liquides crémeux, aqueux et blanchâtres s’écoulent du vagin. Pendant l’activité sexuelle, il y a beaucoup de pertes, tant masculines que féminines, qui se retrouvent dans le vagin, il est donc tout à fait logique qu’au fil des minutes, il en ressortira. Cependant, cela ne signifie pas qu’il doit sentir mauvais, ces liquides ne doivent pas avoir d’odeur et s’il y a une odeur, cela signifie qu’il y a un problème.

Ci-dessous nous expliquons une série de symptômes qui peuvent être associés à une mauvaise odeur et qui se manifestent lorsqu’il y a des infections ou des changements dans le vagin :

  • Débit élevé en continu
  • Douleurs et démangeaisons lors de la miction
  • Démangeaisons vaginales
  • Douleur
  • L’écoulement devient grumeleux.
  • Le flux devient jaune, verdâtre ou gris.
  • Éruptions cutanées

Odeur nauséabonde dans le vagin : trichomoniasis

Les causes possibles des odeurs post-maritales incluent les maladies sexuellement transmissibles, et la trichomonase est l’une des causes les plus courantes. Cette maladie parasitaire est curieuse, car même si de nombreuses personnes sont infectées – et ont la capacité d’infecter d’autres personnes – seulement 30% ont des symptômes. Cela fait qu’une personne infecte plus de gens pendant des années avant qu’ils ne s’en rendent compte. Parmi les symptômes qu’il provoque chez les femmes, en plus d’une odeur désagréable et d’un écoulement anormal, transparent, verdâtre, jaune ou blanchâtre, nous trouvons :

  • Inflammation et irritation vaginale
  • Brûler
  • Démangeaisons
  • Rougeur
  • Douleur lors de la miction

Odeur de poisson après les rapports sexuels : vaginose

La vaginose est l’infection vaginale la plus courante chez les femmes, surtout entre 15 et 50 ans. Cette infection est bactérienne et se produit lorsque, pour une raison quelconque, les bactéries qui maintiennent l’équilibre de la flore vaginale commencent à proliférer de façon excessive.

Parmi les causes qui peuvent causer la vaginose sont les suivantes :

  • Utilisation à long terme des antibiotiques
  • Mauvaise hygiène
  • Hygiène excessive
  • Douchage
  • Utiliser des savons, lotions ou parfums trop forts.

Cependant, une autre des causes les plus courantes de vaginose est les rapports sexuels, surtout si vous changez fréquemment de partenaire. Lorsque nous parlons de vaginose, nous faisons référence à l’inflammation de la muqueuse du vagin, qui s’accompagne d’autres symptômes tels que :

  • Augmentation des pertes vaginales et des pertes vaginales
  • Leucorrhée
  • Démangeaisons vaginales
  • Douleur pendant les rapports sexuels
  • Démangeaisons avec miction
Enfin, la vaginose se caractérise par une odeur intense de poisson, surtout après les rapports sexuels. C’est pourquoi, si vous remarquez ces symptômes, il est nécessaire d’aller chez le gynécologue pour un traitement approprié à votre condition.

Odeur vaginale provenant d’un champignon génital.

Comme vous pouvez l’imaginer, une mauvaise hygiène est une autre cause possible d’inconfort génital en raison de la prolifération de bactéries et d’autres microorganismes. Les pertes vaginales sont le moyen naturel pour le vagin de se débarrasser de la saleté et d’éventuels agents infectieux. En soi, les pertes n’ont pas à sentir mauvais, mais si nous nous nettoyons mal ou avec des produits trop puissants, nous pouvons finir par déséquilibrer le pH de notre vagin, qui doit naturellement être assez acide.

Lorsque l’acidité vaginale est altérée, il est très probable que des micro-organismes pathogènes tels que les champignons vaginaux, les levures ou les bactéries prolifèrent, pathologies qui se manifestent par une forte odeur, quelque chose qui s’intensifie après des relations intimes.

Une autre chose à garder à l’esprit est que dans certains cas, c’est le sperme qui altère le pH vaginal. C’est pourquoi il est très important de maintenir une bonne hygiène avant et après les rapports sexuels, surtout lorsqu’une femme a ses règles.

Odeur vaginale due à de mauvaises habitudes.

En fait, c’est la même cause que la précédente, c’est-à-dire des altérations du pH, mais nous vous les expliquons séparément pour que vous preniez conscience de l’importance de votre alimentation dans votre corps, y compris dans l’odeur vaginale. Lorsque nous mangeons des aliments qui ont été traités aux hormones ou si notre alimentation est riche en produits à haute teneur en sucre, le pH du vagin peut être affecté, causant des infections fongiques et, par conséquent, une odeur nauséabonde dans le vagin.

D’autres causes possibles sont liées au tissu ou au type de vêtements que vous portez :

  • Le port de sous-vêtements synthétiques ne permet pas à la transpiration de pénétrer dans le vagin, ce qui cause une odeur nauséabonde.
  • Portez des vêtements faits de matériaux trop agressifs.
  • Le port de sous-vêtements mouillés favorise les infections fongiques génitales.

Odeur vaginale : traitement

L’hygiène intime est toujours essentielle, que vous ayez ou non des rapports sexuels, mais si le contact sexuel est également imminent, il est important que vous et votre partenaire nettoyez correctement pour éviter de développer une infection. De même, si l’un d’entre vous a ou peut avoir une maladie sexuellement transmissible, ou si vous n’êtes pas un partenaire stable, vous devriez utiliser un préservatif.

Si vous sentez encore mauvais après les rapports sexuels, nous vous recommandons l’un de ces traitements :

Vinag

Bibliographie

  • Pertes vaginales (Vaginose bactérienne, Candidose vulvo (voir)
  • Infections uro-gnitales (non MST) (voir)
  • Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale (voir)
  • Infections aigües génitales basses « aux urgences » (chez (voir)
  • LA MENOPAUSE – Site du Dr Luc BODIN (voir)

A propos de l'auteur

Elsa

J'entame ma deuxième année d'internat avec enthousiasme. La médecine, ma vocation depuis toujours.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.