La douleur dans le nombril peut se présenter sous de nombreuses formes différentes, telles que des perforations, comme une blessure, plus à l’intérieur ou dans la partie la plus superficielle, etc. Savoir décrire exactement de quel type de douleur nous souffrons, ainsi que la partie exacte dans laquelle la douleur se situe, est vital pour que le médecin puisse vous donner un diagnostic précis et précis.

Souvent, la douleur vient de la région abdominale et de là, elle s’étend jusqu’à la partie ombilicale et normalement l’origine est dans un certain type de problème digestif. Si vous avez mal au nombril, vous devriez consulter un médecin immédiatement, parce qu’il y a de nombreuses causes qui peuvent en être la cause et bien que certaines ne soient pas inquiétantes, cela peut être un problème qui nécessite une attention médicale immédiate.

Si vous vous demandez pourquoi mon nombril me fait mal, à Detective-Sante.com nous vous présentons les causes les plus fréquentes de douleurs ombilicales.

Appendicite

L’appendicite est une inflammation de l’appendice, habituellement causée par un blocage dans les selles, un corps étranger ou une infection bactérienne. Le symptôme principal de cette maladie est une douleur abdominale sévère, habituellement du côté droit, mais parfois cette douleur peut aussi survenir dans le nombril et ses environs, devenant plus forte si vous marchez, toussez ou faites tout type de mouvement soudain.

Les autres symptômes de cette maladie, qui nécessite un traitement médical immédiat pour enlever l’appendice, sont la fièvre, les nausées, les vomissements et la diarrhée.

Obstruction intestinale

L’obstruction intestinale est un problème médical grave qui est causé lorsque les selles sont coincées dans l’intestin, habituellement par un problème mécanique, bien qu’elle fasse aussi partie des effets secondaires de certains médicaments.

La douleur abdominale est l’un des symptômes les plus caractéristiques de l’obstruction, une douleur qui peut être ressentie avec une intensité particulière dans la région du nombril et qui, généralement, est accompagnée de gaz forts, gonflement du ventre, halitose, vomissements et constipation.

L’obstruction peut être totale ou partielle et dans le cas où elle est complète, elle nécessite un traitement chirurgical pour se rétablir.

Allergies et intolérances alimentaires

Les allergies alimentaires sont la réaction de l’organisme au contact, à l’ingestion ou à l’inhalation d’une protéine d’origine végétale ou animale. Il existe de nombreux types d’allergies et les symptômes peuvent être très variés, mais les douleurs au nombril et à l’abdomen peuvent en faire partie. Tout type d’aliment peut provoquer une réaction allergique, mais deux des types d’intolérances alimentaires les plus répandus le sont :

L’intolérance au lactose est l’incapacité de certaines personnes à digérer le lactose, le sucre naturel du lait. Cette intolérance se produit lorsque la personne en question ne produit pas de lactase, l’enzyme nécessaire pour digérer le lactose, de sorte que la réaction du corps se traduit par des gaz, des vomissements, des nausées et un gonflement du ventre quelque temps après avoir bu du lait ou mangé un produit laitier.

La maladie coeliaque est l’une des intolérances les plus dangereuses qui existent et est causée par l’incapacité de digérer les protéines présentes dans le gluten, provoquant l’atrophie de la muqueuse de l’intestin grêle, entraînant des douleurs abdominales comme symptôme fréquent.

Cholécystite

Une autre pathologie qui peut se manifester par une douleur intense dans la région ombilicale et du côté droit de l’abdomen est la cholécystite. Cette douleur est causée par une inflammation de la vésicule biliaire, la plupart du temps à la suite d’un calcul et les symptômes dans le nombril durent habituellement environ 30 minutes.

Si la cholécystite est causée par la présence de calculs, la bile doit la plupart du temps être opérée pour qu’elle puisse entrer et sortir de la vésicule biliaire et remplir ses fonctions. Un autre symptôme de cholécystite, outre les douleurs abdominales, est le vomissement et des selles de couleur argile.

Constipation chronique

La constipation chronique se produit lorsqu’une personne va aux toilettes, pendant un certain temps d’affilée, moins de trois fois par semaine. Lorsque cette pathologie se prolonge dans le temps, elle peut provoquer des crampes abdominales et des ballonnements, ainsi que de graves douleurs abdominales et ombilicales. Lorsque vous souffrez de constipation chronique, en plus d’aller aux toilettes avec très peu de régularité, lorsque c’est fait, les fèces sortent petites et sans leur forme cylindrique caractéristique.

Dans les articles suivants, nous vous expliquons quels aliments manger pour prévenir la constipation et quels aliments causent la constipation, afin que vous puissiez adapter votre alimentation et aller aux toilettes régulièrement et sainement.

Diverticulite

Colique néphritique

Les personnes qui en ont souffert disent que c’est la douleur la plus forte que l’on puisse ressentir, la plaçant au-dessus de la naissance ou des blessures causées par les armes à feu, à tel point qu’il est assez fréquent de s’évanouir pendant un épisode de ce type.

Cette douleur intense et soudaine que nous appelons colique néphritique est due à la présence d’une pierre dans le rein, une pierre formée par l’accumulation de substances dans l’urine qui peut être installée dans le tube qui va des reins à la vessie.

La douleur peut survenir dans la région ombilicale, bien qu’elle se situe habituellement sur le côté et dans les reins ou le bas du dos.

Intestin irritable

Il est également connu sous le nom de côlon irritable et est un trouble chronique dont les causes ne sont pas très bien connues car il n’est généralement pas associé à un type quelconque de maladie ou d’infection. C’est pourquoi lorsqu’apparaissent des symptômes qui affectent l’ensemble du tube digestif et qu’aucune maladie n’est détectée, les médecins parlent du syndrome du côlon irritable, que l’on soupçonne d’être causé par le stress.

Le côlon irritable se manifeste par des coliques et de fortes douleurs dans l’ensemble de la région abdominale, se sentant également dans l’ombilic et ses environs. Une autre façon de le reconnaître est par les changements qu’il provoque dans les selles, qui deviennent molles et, dans certains cas, se manifestent sous forme de diarrhée.

Bibliographie

  • SERVICE DE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE MATERNITE (voir)
  • SYMPTOMES ANO-RECTAUX ET MALADIES NEUROLOGIQUES Gérard (voir)
  • LES TRANSMISSIONS CIBLEES – ch-carcassonne (voir)
  • 14 (voir)
  • Régime général tableau 87 – INRS (voir)
  • Les médicaments destroubles de l’humeur (voir)
  • Les agents modificateurs de la réponse biologique dans le (voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.