Un test très commun que toutes les femmes doivent subir est le fameux frottis Pap pour qu’un spécialiste puisse voir à quel point le système reproductif féminin est en bonne santé. Dans de nombreux cas, les femmes peuvent avoir peur, car il est courant pour le spécialiste de commenter l’existence d’une plaie ou d’un ulcère dans le col de l’utérus, il est donc nécessaire d’effectuer une biopsie ou une cautérisation pour savoir si elle a une origine maligne ou non.

Le col de l’utérus est situé dans la partie supérieure du vagin et est considéré comme l’extrémité de l’utérus. En d’autres termes, il est situé à l’endroit où le vagin et l’utérus se rencontrent, donc il est composé de fibres musculaires et sa taille ou sa forme peut varier d’une femme à l’autre. Comme les lésions dans ce secteur sont très fréquentes, vous pouvez vous demander pourquoi des ulcères apparaissent dans le col de l’utérus et pour répondre à cette question, nous vous conseillons de lire l’article suivant et de consulter un professionnel.

Ulcère du col de l’utérus : symptômes

Les symptômes des ulcères cervicaux peuvent être similaires à d’autres affections liées au partenaire intime d’une femme, il est donc important de se rendre immédiatement au centre médical pour des tests et un diagnostic. Certains des symptômes qui peuvent indiquer la présence de lésions sur le col de l’utérus sont :

  • Augmente les pertes vaginales.
  • Les pertes vaginales ont une odeur beaucoup plus forte que les odeurs courantes.
  • Vous avez des douleurs abdominales.
  • Il y a un sentiment d’irritation dans la zone.
  • Il y a des pertes de sang entre chaque cycle menstruel.
  • Il y a de l’inconfort et parfois des saignements lors des rapports sexuels.

Une hygiène vaginale excessive, cause d’ulcères cervicaux.

L’hygiène personnelle est très importante pour la plupart des femmes et, à plusieurs reprises, les bains vaginaux sont effectués plus souvent qu’ils ne le devraient et souvent de manière incorrecte, de sorte que des ulcères peuvent se former sur le col de l’utérus. En raison de ces événements, il est important que les femmes recherchent des informations et contactent un spécialiste pour trouver la manière la plus appropriée d’effectuer l’hygiène sur leurs parties intimes.

Si une femme se lave les parties génitales à fond avec de l’eau et du savon, les effets opposés peuvent se produire et la zone peut être blessée. La même chose peut se produire lorsque le lavage est fait brusquement, ce qui provoque l’élimination du mucus vaginal et, en même temps, tous les éléments que le corps génère pour se défendre contre les menaces externes, comme les germes qui génèrent des infections.

Lésions sur le col de l’utérus à la suite d’un placement externe.

Beaucoup de femmes insèrent de façon inappropriée certains éléments externes dans leur vagin, comme les tampons. La plupart du temps pendant l’adolescence, lorsqu’ils apprennent à connaître leur corps, ils sont gênés de demander et de trouver la bonne façon d’utiliser un tampon, de sorte que leur placement n’est pas correct.

L’insertion inappropriée d’éléments externes dans le vagin peut provoquer un frottement constant du col de l’utérus, provoquant une irritation de la région et la détection des fameux ulcères. Cependant, une personne peut remarquer qu’un tampon n’est pas inséré correctement, car elle doit ressentir une douleur ou un inconfort constant.

Ulcères sur le col de l’utérus à la suite d’une infection vaginale.

Les infections vaginales sont un trouble croissant chez les femmes de tous âges. Cela peut être dû au fait qu’il s’agit d’une zone sensible exposée à une variété de virus et de bactéries, en particulier lorsqu’on va aux bains publics ou lorsque l’hygiène est médiocre dans les endroits où le vagin peut entrer en contact avec des agents infectieux.

L’une des infections les plus courantes est la candidose vaginale, mais il peut aussi y avoir des troubles dans la région pendant de longues périodes de temps qui irritent la région affectée, la dessèchent et la contaminent, provoquant l’apparition d’ulcères.

L’utilisation de produits chimiques affecte la santé du col de l’utérus.

Les femmes utilisent souvent une grande quantité de produits chimiques tels que des crèmes, des lubrifiants ou des spermicides sans savoir que cela peut causer une lésion des organes génitaux, il est donc essentiel de consulter un spécialiste de la meilleure option pour chaque femme lorsqu’il est nécessaire d’utiliser des crèmes ou des lubrifiants dans cette zone du corps.

Les produits chimiques peuvent être nocifs ou simplement endommager les éléments qui protègent le corps, provoquant un vagin complètement sec, irritant les parois des zones intimes ou infectant les muqueuses de la zone.

Trichomonas vaginalis peut causer des blessures sur le col de l’utérus.

Ce sont des parasites qui s’acquièrent lors des rapports sexuels et qui peuvent affecter aussi bien les hommes que les femmes. Ces organismes infectieux peuvent être éliminés naturellement ou nécessiter un traitement traditionnel par un professionnel, il est donc important de consulter un médecin lorsqu’on les soupçonne.

Si ces parasites restent dans le corps et que le patient n’est pas suivi correctement par un professionnel de confiance, non seulement des ulcères apparaîtront sur le col de l’utérus, mais aussi des affections plus graves comme le papillome, ce qui peut augmenter les risques de développer un cancer de l’utérus.

Nous montrons plus d’informations sur cette MST dans l’article Trichomoniasis : symptômes et traitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.