Les thrombocytes ou plaquettes sont le deuxième composant le plus abondant du sang ; leur production a lieu dans la moelle osseuse lorsque les cellules appelées mégacaryocytes sont fragmentées, de sorte qu’elles ne possèdent pas de noyau, mais sont constituées de protéines et de lipides. Ce sont de très petits éléments et leur cycle est court, ils sont fonctionnels pendant 7 à 10 jours dans votre circulation sanguine et sont ensuite éliminés, donc leur production doit être constante pour maintenir des niveaux normaux.

Pour connaître la concentration de thrombocytes dans le sang, il suffit de faire un test très simple dans lequel ils prennent un échantillon de sang et dans un court laps de temps vous obtenez les résultats, mais si vous avez des doutes sur les valeurs normales des plaquettes, dans cet article nous voulons vous informer sur ce sujet et d’autres questions connexes.

Valeurs normales de thrombocytes sanguins

Le maintien d’un taux normal de plaquettes dans le sang est nécessaire à la santé de votre corps, car les thrombocytes jouent un rôle important, notamment en intervenant dans la réparation des plaies et des blessures que vous pouvez présenter, en amorçant le processus inflammatoire, en aidant à l’élimination des substances nocives qui parviennent à pénétrer votre corps et en stimulant la présence des autres composants du système immunitaire. Vous trouverez plus d’informations dans l’article Quelles sont les fonctions des plaquettes ?

Pour cette raison, il est également important que vous connaissiez la quantité de plaquettes que votre corps devrait produire, qui est en moyenne de 150 000 à 450 000 plaquettes/µL, bien que cela puisse être un peu plus bas pendant la grossesse et ne soit pas nécessairement un signe précurseur, mais il est recommandé de consulter votre médecin.

Par exemple, la valeur normale des plaquettes chez les nourrissons varie de 200 000 à 475 000 plaquettes/µL, tandis que chez les nouveau-nés, elle varie de 150 000 à 300 000 plaquettes/µL.

Comme nous l’avons mentionné, ces valeurs plaquettaires sont en termes généraux et vous devriez demander au spécialiste quelles sont les valeurs plaquettaires normales dans chaque cas particulier, car elles peuvent varier légèrement selon le type de test et le laboratoire dans lequel vous êtes analysé.

Causes qui modifient la quantité de plaquettes dans le sang

Plusieurs facteurs peuvent faire en sorte que votre taux de plaquettes ne se situe pas dans la plage normale, soit en l’abaissant, ce qu’on appelle la thrombocytopénie, soit en élevant les plaquettes qui vous causent une thrombocytose. Ces deux altérations sont nocives pour votre santé, donc lorsqu’il est essentiel de détecter d’éventuelles valeurs anormales de plaquettes, il est essentiel de consulter un médecin pour déterminer ce qui les cause et vous donner le meilleur traitement.

Les causes les plus fréquentes qui modifient les valeurs plaquettaires normales sont :

  • Stress excessif.
  • Infections, bactériennes ou virales.
  • Réactions allergiques.
  • Anémie, certaines plus efficaces que d’autres, comme l’anémie hémolytique.
  • Certains médicaments, comme ceux utilisés en chimiothérapie.
  • Après l’opération.
  • consommation de drogue
  • Cancer, principalement la leucémie due à son origine dans la moelle osseuse.
  • Les troubles auto-immuns, c’est-à-dire que votre propre corps attaque par erreur les plaquettes en les percevant comme un agent étranger.
  • les maladies de la moelle osseuse, telles que le syndrome myélodysplasique ou les troubles myéloprolifératifs

Symptômes de valeurs thrombocytaires anormales

Lorsque votre corps n’a pas un niveau adéquat de plaquettes dans le sang, vous pouvez voir un certain nombre de signes, à moins qu’il ne s’agisse d’un léger trouble qui tend à être asymptomatique. Selon le type d’anomalie, de valeurs faibles ou élevées, ce sera la symptomatologie que vous pourrez développer, parmi les maux qui peuvent l’intégrer qui se distinguera :

  • Les saignements peuvent être nasaux, gingivaux ou internes, par exemple digestifs, et vous pouvez voir du sang dans les selles.
  • Hématomes, dans plusieurs parties de votre corps ou faciles à apparaître.
  • Pétéchies, petits points rouges pour les dommages capillaires.
  • Hémorragies, il est plus facile pour eux de se produire avant une blessure, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur.
  • maux de tête
  • Problèmes cardiovasculaires, tels que l’angine de poitrine causée par des caillots sanguins.

Bibliographie

  • Hémogramme (voir)
  • LE GUIDE DU DONNEUR – Donneurdesang (voir)
  • Avis Technique 2.2/12-1528 V1 – cstb (voir)
  • Calcul de la puissance de chauffe Informations générales (voir)
  • PROPRIÉTÉS PHYSIQUES, MÉCANIQUES, ET ÉLECTRONIQUES DES (voir)
  • Les anémies – pharmaetudes (voir)
  • Économique! – etraxa (voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.