Pendant la période embryonnaire du développement d’un bébé, beaucoup d’organes, aux premiers stades de leur formation, se trouvent tous dans la même zone de l’anatomie, d’où ils occupent ensuite la place qui leur revient de droit et d’où ils remplissent toutes leurs fonctions. Les testicules, qui se forment dans la cavité abdominale et redescendent peu de temps avant ou après l’accouchement.

Cependant, comme tout autre organe, les testicules risquent également de subir une altération qui pourrait compromettre leur mouvement en modifiant la direction du mouvement, en arrêtant la descente ou en produisant une pathologie qui fait entrer et sortir les testicules de la cavité où ils ont été développés. Pour les parents, cela peut être une source d’inquiétude, c’est pourquoi nous parlerons dans cet article des testicules dans l’ascenseur : causes, traitement et conséquences.

Testicles dans l’ascenseur chez les enfants

Le testicule dans l’ascenseur est une variante d’un ensemble de pathologies qui sont regroupées sous le nom de cryptorchidisme, un mot qui peut être traduit par « testicule caché ». Dans ce cas, le testicule de l’ascenseur est la pathologie présente chez les nourrissons et atteint rarement l’adolescence, dans laquelle un ou les deux testicules montent à la région de l’aine à la suite de divers stimuli, puis redescendent à leur position.

Testicles dans l’ascenseur : causes

Pendant le développement embryonnaire d’un nourrisson, les testicules se développent à l’intérieur de la cavité abdominale où ils restent jusqu’à 8 mois de gestation dans la plupart des cas. À ce stade, les testicules descendent dans le scrotum où, dans des pathologies normales, ils restent pour le reste de la vie.

Le cryptorchidisme est le nom donné à un groupe d’anomalies de la descente des testicules, dont les suivantes
  • Le testicule non descendu.
  • Le testicule ectopique, qui descend dans le mauvais sens jusqu’à un endroit où il ne devrait pas être.
  • Testicule dystopique : qui a une descente incomplète.
  • Le testicule dans l’ascenseur : qui descend et monte de et vers la cavité.
L’explication de ce dernier cas est que les testicules n’ont pas une fixation correcte dans le scrotum, peut-être en plus d’un réflexe crémasteric accru qui fait que le muscle qui soutient le testicule se rétracte lorsque la partie interne de la cuisse est stimulée.

Conséquences des testicules dans l’ascenseur

Bien que l’idée d’un testicule descendant et montant de la cavité abdominale puisse sembler quelque peu troublante pour les parents d’un enfant atteint, le testicule dans l’ascenseur est maintenant considéré comme une pathologie normale pour les enfants parce qu’il ne produit habituellement pas de troubles du développement.

Toutefois, cela ne signifie pas qu’il s’agit d’une affection bénigne de toute façon. Dans les cas les plus graves de cryptorchidie testiculaire non descendue, il peut se produire :

  • Infertilité
  • Diminution de la taille des testicules
  • Sensibilité accrue au développement d’un cancer des testicules

Les testicules dans les ascenseurs chez les enfants : chirurgie et traitement

La plupart des cas de testicules dans l’ascenseur ne nécessitent aucun type de procédure ou de traitement pour les corriger parce que le trouble se corrige lui-même au cours des premières années de la vie et, dans de rares cas, dure jusqu’à l’adolescence. Même après cette étape, les testicules dans l’ascenseur peuvent être corrigés spontanément.

Il est important, cependant, de faire un bon diagnostic de cette pathologie parce que dans le passé, les testicules de l’ascenseur étaient confondus avec les testicules non descendus, ces derniers étant une pathologie plus grave que les premiers. Un bon diagnostic est important, c’est pourquoi il est recommandé de consulter un spécialiste de la région.

Lorsque le traitement du testicule dans l’ascenseur est justifié, il y a plusieurs procédures à considérer avant d’opter pour la chirurgie. L’hormonothérapie avec gonadotrophine chorionique humaine est d’abord recommandée pour stimuler la fermeture du canal par lequel passe le testicule.

Lorsque la descente et la fixation définitive du testicule au scrotum ne se produit pas même après un traitement hormonal, une intervention chirurgicale devrait être envisagée, idéalement vers l’âge de 2 ans, car si elle est effectuée plus tôt, il y a un risque accru d’endommager certains des testicules, qui sont encore en développement.

Bibliographie

  • ANOMALIES DE LA POSITION TESTICULAIRE CHEZ L’ENFANT (voir)
  • ECTOPIE TESTICULAIRE OU CRYPTORCHIDIE – Urofrance (voir)
  • SECTION FRANCAISE D’UROLOGIE PEDIATIQUE (voir)
  • IMAGERIE DU TESTICULE – pe.sfrnet (voir)
  • Item 48 (Item 272) – Pathologies génito-scrotales chez l (voir)
  • Le cancer du testicule – assets.krebsliga.ch (voir)
  • ATLAS D’ECHOGRAPHIE DU CANAL INGUINAL (voir)

A propos de l'auteur

Chloé

Plus qu'une poignée d'année avant de pouvoir enfin exercer. J'ai choisi la médecine généraliste pour pouvoir aider le plus grand nombre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.