La paraphimosis est une urgence médicale affectant les hommes dans laquelle la peau recouvrant le gland du pénis (appelé le prépuce) est située derrière le pénis et ne peut pas revenir à sa position normale, provoquant un rétrécissement juste en dessous du gland. Cette constriction peut causer de la douleur, de l’enflure, et si elle est laissée et progresse pendant une longue période, elle peut même causer une nécrose, il est donc nécessaire que la personne affectée se rende à un service médical pour résoudre la situation.

Dans cet article, nous allons expliquer ce qu’est la paraphimosis : les causes, les symptômes et le traitement, afin que vous puissiez identifier cette situation d’urgence au cas où elle se produirait et que vous puissiez la résoudre de manière appropriée.

Causes de paraphimosis chez l’adulte

La paraphimosis ne se produit que chez les hommes qui n’ont pas été circoncis ou qui ont une circoncision partielle, car elle est due à une position rétractée du prépuce qui n’est pas ensuite ramenée à sa position correcte. Il y a plusieurs causes possibles de cette situation, qui sont généralement toutes liées à un oubli de la part du patient ou d’un médecin traitant :

  • Dans la plupart des cas, elle est due à une mauvaise manipulation du pénis pendant un examen ou une procédure clinique, comme le placement d’une sonde de Foley ou une endoscopie.
  • La personne atteinte peut également provoquer une paraphimosis lors du nettoyage du pénis ou des actes sexuels lorsque le prépuce n’a pas été remis dans sa position normale.
  • D’autres pathologies du pénis peuvent prédisposer à la paraphimosis, comme la balanite ou l’infection.
  • La personne peut avoir de la difficulté ou être incapable d’uriner à cause de la fermeture du canal ou de la douleur qu’il cause.

Symptômes de paraphimosis

La caractéristique principale de la paraphimosis est l’inflammation du pénis, en particulier le gland et le prépuce du pénis, qui est causée par la constriction du prépuce à la base du gland. L’inflammation du prépuce entraîne à son tour une nouvelle constriction, créant un cercle vicieux où l’inflammation entraîne une nouvelle inflammation.

En raison de la pression et de l’inflammation, la personne atteinte présente souvent des symptômes de douleur qui peuvent être sévères et le gland commence à perdre sa couleur en raison d’un manque de sang.

Lorsque l’urgence ne se résout pas à temps, le tissu du gland peut commencer à se nécroser en raison de l’absence de sang, et la nécrose à son tour prédispose à l’infection.

Paraphimosis : traitement

Le traitement d’une paraphimosis implique sa relocalisation à sa position normale, qui est habituellement réalisée par la manipulation des tissus par un spécialiste, qui fera des mouvements progressifs du prépuce et du gland pour atteindre le but. Pour faciliter cela, l’inflammation du gland est généralement traitée en premier lieu par la compression, le massage par gaze humide et même le drainage du liquide dans le tissu enflammé.

En raison de la douleur causée par cette situation, le médecin peut appliquer une anesthésie locale dans la région afin de rendre l’intervention plus tolérable. L’application de lubrifiant sur le prépuce et le gland peut également faciliter la procédure.

Dans les situations où le prépuce ne peut pas être repositionné manuellement, une intervention chirurgicale pour soulager l’anneau de constriction formé par le gland devrait être envisagée.

En dernier recours, la circoncision peut être pratiquée, mais elle est souvent laissée en dernier recours en raison de la complexité de l’intervention sur un prépuce enflammé. Il est généralement préférable de soulager la paraphimosis manuellement et de suggérer une circoncision pour l’avenir lorsque le tissu est dans un état normal.

Comment prévenir la paraphimosis

Comme la paraphimosis est généralement causée par l’insouciance de la personne concernée ou qui a pratiqué une intervention clinique sur le pénis, la principale méthode de prévention consiste à vérifier que le prépuce revient à sa position normale chaque fois qu’il est rétracté après un nettoyage, un rapport sexuel, un examen par un spécialiste ou toute autre situation.

La circoncision est peut-être la meilleure façon de prévenir cette condition, mais lorsqu’elle est faite correctement, la paraphimosis est impossible parce que la procédure enlève le prépuce, c’est-à-dire la peau qui recouvre le pénis.

Bibliographie

  • POSTHECTOMIE DE L’ENFANT – Urofrance (voir)
  • POSTHECTOMIE DE L’ADULTE – Urofrance (voir)
  • VETERINARY PET INSURANCE MAJOR MEDICAL PLAN BENEFIT SCHEDULE (voir)

A propos de l'auteur

Loic

Pour faire simple, la santé c'est mon métier ! L'orthographe (surtout sur un clavier d'ordinateur) un peu moins, n'hésitez pas à me tirer les oreilles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.