La xérose est un terme utilisé pour désigner une affection cutanée caractérisée par une sécheresse anormale, qui se traduit par une peau rugueuse, squameuse et généralement irritée, c’est-à-dire qui démange. Cette affection est très répandue dans la population générale. Le xerosis cutis n’est pas nécessairement une maladie, il peut simplement être dû à certaines pathologies environnementales. En effet, dans des pathologies extrêmes, la peau peut être tellement affaiblie que des fissures peuvent commencer à apparaître.

Il s’agit de l’eczéma craquelé, une affection cutanée qui, outre la desquamation, se caractérise par des démangeaisons intenses. Dans l’article suivant, nous vous en dirons plus sur cette affection ; xerosis cutis : traitement, causes et facteurs conditionnants. Nous vous montrerons également quelques photos de xerosis cutis pour vous donner une idée de la façon dont cette affection affecte la peau.

Définition de la xerosis cutis

La peau est principalement constituée de deux couches : l’épiderme et le derme. L’épiderme comporte à son tour plusieurs couches de cellules qui confèrent à la peau la protection nécessaire – le nombre de couches cellulaires donne l’épaisseur de la peau sur chaque partie du corps – ces cellules sont constamment remplacées pour assurer un meilleur effet protecteur.

En outre, une couche supplémentaire de protéines, de lipides et d’eau se trouve dans la couche la plus externe de la peau, ce qui rend la peau plus ferme. Cette couche est appelée stratum corneum, et la diminution de la teneur en eau dans cette zone est la cause de la xérose cutanée. La déshydratation survient lorsqu’il y a un déséquilibre entre la perte normale d’eau et l’apport en eau.

La capacité de la peau à réguler la quantité d’eau est assurée par les mécanismes suivants :

De multiples molécules telles que l’urée, le lactate, le PCA (acide pyrrolidone carboxylique), les sels ou certains acides aminés ont pour fonction d’attirer et de retenir l’eau.

  • Les lipides cutanés efficaces, tels que la céramide, ont pour fonction de réduire la perte d’eau par évaporation.

 

Vous trouverez ci-dessous une photo de xerosis cutanea, dans laquelle vous pouvez voir l’eczéma craquelé typique qui caractérise cette affection.

Facteurs de conditionnement

Un certain nombre de facteurs peuvent influencer l’apparition de la xérose cutis, notamment les suivants :

Hérédité, les enfants de parents qui souffrent de xérose cutanée ont un risque plus élevé de souffrir de cette affection.

Âge

Certaines pathologies environnementales peuvent influencer la structure et la fonction de la peau, par exemple l’hiver peut diminuer certains lipides présents dans cette couche, une faible humidité ou le rayonnement solaire.

  • Certains agents chimiques tels que les détergents, les lotions, les parfums ou les produits pharmaceutiques peuvent augmenter le risque de xérose cutanée.

 

Certaines maladies peuvent augmenter le risque de xérose cutanée, notamment :

  • Dermatite atopique
  • La rhinite allergique
  • Asthme
  • Urticaire
  • Psoriasis
  • Hypothyroïdie
  • Déficits d’absorption intestinale

 

Causes de la xérose

La cause de la xérose est le manque de certains éléments chargés de nourrir et de protéger notre peau. Nous vous les expliquons ici :

  • Déficit en lipides de la barrière dermique : les lipides épidermiques sont responsables de la liaison des cellules des couches superficielles de la peau, de la création d’une barrière protectrice et de la rétention des éléments hydratants. Un déficit est associé à une peau sèche, raide et rugueuse.
  • Carence en facteurs naturels d’hydratation (NMF) : avec l’urée, les facteurs naturels d’hydratation – tels que l’acide pyrrolidine carboxylique, les sels et les sucres – sont chargés d’attirer l’humidité et de la retenir dans la couche la plus superficielle de la peau, la couche cornée, ce qui prévient la déshydratation, la desquamation et la détérioration.

 

Xérose : traitement naturel

La base du traitement consiste à restaurer la barrière, en la réhydratant et en plaçant à l’extérieur certains des composants qui s’y trouvent normalement, comme les lipides. De petits changements dans notre mode de vie peuvent être très bénéfiques pour cette affection :

    • Buvez suffisamment d’eau.
    • Suivre une alimentation équilibrée et variée en veillant à la consommation de fruits et légumes.
    • Ajouter du sel à l’eau du bain est une mesure efficace pour réduire la xérose et les démangeaisons.

Évitez la consommation d’alcool, le tabagisme et la photoexposition.

  • Évitez le contact direct avec les substances irritantes.

 

Faites régulièrement de l’exercice modéré.

Utilisez des savons pour l’hygiène quotidienne avec des produits hydratants et un pH acide.

Après un bain à l’eau tiède, appliquer immédiatement des produits qui empêchent l’évaporation de l’eau contenue dans la peau.

  • Évitez de frotter la peau avec des éponges ou des gants de bain.

 

Utilisez des savons spécifiques non irritants.

  • N’utilisez pas de lotions, d’eaux de Cologne, de parfums ou autres produits similaires contenant de l’alcool.

 

Utilisez des vêtements souples en contact avec la peau, de préférence en coton.

Évitez de porter des vêtements très serrés, car la combinaison de l’agression physique (frottement) et de la compression peut limiter la circulation sanguine et, par conséquent, l’apport correct d’oxygène et de nutriments.

Si vous souffrez de cette affection pendant une période prolongée, nous vous recommandons de consulter votre médecin afin d’obtenir une ordonnance pour une solution topique et de découvrir les meilleures crèmes pour la xérose cutanée afin de restaurer les lipides et l’hydratation normaux de la peau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.