Pendant la grossesse, vous devriez essayer de mener une vie aussi saine que possible afin d’assurer le bon développement du bébé. À cette fin, il ne s’agit pas seulement d’opter pour une alimentation adéquate, de pratiquer une activité physique modérée et d’effectuer des contrôles périodiques pendant la grossesse, mais aussi de renforcer les soins pour éviter la propagation de virus qui pourraient être dangereux pour le fœtus.

Certaines maladies infectieuses dont il faut tenir compte sont la rubéole, la varicelle, l’hépatite B, l’infection streptococcique ou la toxoplasmose, dont nous parlons dans cet article, car ces dernières peuvent provoquer des troubles néonatals préoccupants. Dans Detective-Sante.com nous expliquons les dangers de la toxoplasmose pendant la grossesse.

Qu’est-ce que la toxoplasmose et quels sont ses symptômes ?

La toxoplasmose est une infection assez courante, causée par le parasite Toxoplasma gondii, qui est souvent asymptomatique ou produit des symptômes légers de type grippal. Cependant, chez les femmes enceintes, l’infection peut être transmise au placenta ou au fœtus, causant des lésions au fœtus et mettant en danger la vie du fœtus. Le pourcentage de risque de transmission augmente au même rythme que la gestation elle-même, atteignant 60% au dernier trimestre.

Le parasite cause des lésions dans les tissus du bébé, qui sont en formation, de sorte que les conséquences seront d’autant plus graves que l’infection survient tôt. Pour cette raison, un diagnostic précoce sera décisif pour appliquer le traitement approprié et ainsi réduire les risques de transmission au fœtus. Il existe également des médicaments qui peuvent réduire les risques pour le bébé si le fœtus est déjà atteint par la maladie chez la mère.

Comment la toxoplasmose se transmet-elle ?

Les experts considèrent qu’environ la moitié des infections à toxoplasmose sont produites par la consommation de viande crue infectée ou insuffisamment cuite, c’est la raison pour laquelle la viande insuffisamment cuite fait partie des aliments qui ne devraient pas être consommés pendant la grossesse.

Cependant, l’un des principaux transmetteurs de la toxoplasmose est le chat, mais d’autres aliments comme les fruits et légumes parasités peuvent aussi être la source de l’infection, tout comme l’eau contaminée. qui contractent souvent la maladie en mangeant de la viande crue de proies infectées. Le parasite a la capacité de se reproduire dans les intestins du chat, de sorte qu’ils sont toujours présents dans ses excréments et dans le sable ou la boîte où l’animal les dépose. Dans de nombreux cas, la transmission du chat à la personne se produit en nettoyant les selles du chat.

La période d’incubation de la maladie chez l’homme est généralement de 10 à 20 jours, mais il est important de préciser qu’elle ne peut se transmettre d’une personne à l’autre, sauf en cas de grossesse, par une transfusion sanguine ou par la transplantation d’un organe contenant le parasite.

Conséquences possibles de la toxoplasmose sur le bébé

Les séquelles de l’infection chez le fœtus dépendront du moment de la gestation où l’infection se produit, plus tard les complications seront moins graves.

La toxoplasmose pendant la grossesse cause habituellement un retard de croissance intra-utérin, ce qui entraîne un faible poids à la naissance du bébé. Il peut causer des problèmes au cerveau, au cœur, aux muscles, aux poumons, au foie ou au tractus gastro-intestinal. Exemples : lésions oculaires, hydrocéphalie, perte auditive, éruptions cutanées, jaunisse, anémie, convulsions ou lésions du système nerveux central, entre autres.

Si l’infection survient au cours du premier trimestre de la grossesse, il y a un risque de fausse couche ou de décès du fœtus.

Prévention de la toxoplasmose

Si vous êtes enceinte, il est important de faire un test sanguin pour vous assurer que vous n’êtes pas infectée. Normalement, ce type d’analyse est commandé par le gynécologue lorsque nous planifions une grossesse, bien qu’elles puissent également être effectuées pendant les premières semaines de la grossesse.

Il est également important de tenir compte de certains conseils pour prévenir la propagation de la toxoplasmose pendant la grossesse :

  • Évitez de manger de la viande crue ou insuffisamment cuite, des saucisses, des œufs crus et du lait non pasteurisé, car ils peuvent être contaminés.
  • Lavez soigneusement les fruits et les légumes avant de les manger.
  • N’oubliez pas de vous laver les mains à l’eau et au savon après avoir manipulé les aliments ci-dessus, en évitant de vous toucher les yeux, la bouche ou le nez si vous ne les avez pas encore lavés.
  • Par mesure de précaution, évitez de commander des salades ou des légumes crus dans les bars et les restaurants.
  • Ne travaillez pas dans le jardin sans gants, car le parasite se trouve aussi dans le sol.
  • Si vous avez des chats, essayez de ne pas les laisser chasser les oiseaux ou les souris dans la rue, car ils pourraient attraper l’infection. Dans tous les cas, assurez-vous que quelqu’un d’autre ramasse et nettoie les excréments de l’animal pour éviter tout risque.

Bibliographie

  • TOXOPLASMOSE LISTERIOSE LA GROSSESSE – ch-aulnay (voir)
  • Syndromes mononucléosiques (SMN) (voir)
  • Orientation diagnostique devant un syndrome mononucléosique 1 (voir)
  • IV-7 Infections et grossesse(P) – pharmaetudes (voir)

A propos de l'auteur

Bertrand

Interne, passionné par les urgences et la traumatologie. Jeune papa comblé j'espère que mes publications sur detective-sante.com pourront vous servir.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.