Le ronflement est extrêmement fréquent, en fait, je suis sûr que nous avons tous eu une mauvaise nuit de sommeil à cause du ronflement d’une personne qui dort à proximité. La grande majorité des gens qui ronflent n’en sont pas conscients jusqu’à ce qu’ils reçoivent des critiques de quelqu’un d’autre, puisqu’elles surviennent habituellement lorsque nous dormons et que nous ne le réalisons pas.

Étant quelque chose de si communément associé au sommeil, beaucoup de gens se demandent s’ils peuvent ronfler éveillé. Si vous souhaitez connaître la réponse à cette question, si vous avez déjà eu l’impression d’être réveillé par le ronflement ou d’avoir été accusé de l’avoir fait, nous vous invitons à poursuivre la lecture de cet article, où nous vous donnerons également quelques conseils pour réduire le ronflement.

Qu’est-ce que le ronflement ?

Le ronflement est un bruit produit par la vibration de structures liées aux voies respiratoires supérieures, comme la cloche ou le voile du palais, en raison d’une altération du flux d’air, qui peut avoir différentes origines que nous expliquerons plus loin.

Il s’agit d’un phénomène dont l’incidence est élevée dans toutes les populations, qui peut être plus ou moins élevée à tout âge et qui est environ deux fois plus fréquente chez les hommes que chez les femmes. Il faut aussi mentionner qu’il y a différents facteurs qui peuvent influencer et augmenter le ronflement chez une personne, comme l’obésité, l’alcoolisme ou les problèmes respiratoires.

Causes du ronflement

Dans certaines circonstances, les voies respiratoires supérieures peuvent se rétrécir, ce qui signifie que l’air déplace certaines structures qui composent les voies respiratoires afin d’atteindre les poumons, ce qui provoque des vibrations et des ronflements.

Dans la plupart des cas, le voile du palais est responsable, car lorsque nous dormons, les muscles se relâchent et le voile recule en fermant les voies respiratoires. Il en va de même pour la langue ou la mâchoire, qui, comme le voile du palais, se déplacent vers l’arrière lorsque nous dormons.

L’obstruction nasale due à l’inflammation ou à l’élargissement de la muqueuse ou d’autres tissus nasaux peut également causer une altération du débit d’air qui provoque des ronflements. La rhinite allergique, la sinusite maxillaire et l’hypertrophie turbinante sont quelques-unes des pathologies nasales qui peuvent causer le ronflement.

D’autres pathologies peuvent également contribuer à l’apparition du ronflement, certaines d’entre elles le sont :

  • Obésité ou surpoids
  • Fumer
  • Alcoolisme
  • Mauvaises postures

Est-il normal de ronfler éveillé ?

Répondant à la question que nous avons posée dans le titre, il faut dire que oui, on peut ronfler éveillé. Bien que dans la grande majorité des cas le ronflement se produise pendant le sommeil en raison du relâchement des différentes structures, dans certaines conditions, il est possible que le ronflement apparaisse de temps en temps pendant que nous sommes éveillés dans certaines circonstances.

Habituellement, pour que cela se produise, plusieurs éléments de la cause du ronflement doivent être additionnés. Comprenant que les muscles sont détendus lorsque nous sommes détendus, il est facile de supposer qu’il peut arriver d’être distrait par certaines activités, comme regarder un film, par exemple. Les pathologies nasales y contribuent également, produisant même un sifflement au lieu d’un ronflement dû à l’étroitesse des voies respiratoires. L’excès de graisse dans la région du cou est un autre facteur à considérer.

Bien que le ronflement soit une situation plutôt inconfortable pour les personnes affectées et celles qui les entourent, il peut aussi devenir une pathologie risquée, par exemple, l’obstruction des voies respiratoires peut produire des problèmes qui incluent :

  • Troubles du sommeil
  • Fatigue
  • Hypertension artérielle
  • Problèmes cardiaques
  • Stress

Commencer à avoir l’impression que vous ronflez éveillé peut être une indication que des situations prédisposantes, comme un problème de rhinite allergique, évoluent vers un état plus grave.

Conseils pour arrêter le ronflement

Le ronflement n’a pas de traitement médicamenteux parce que c’est un phénomène qui se produit en raison de caractéristiques anatomiques. Ce qu’il faut vraiment traiter, ce sont les pathologies qui prédisposent à l’apparition du ronflement.

Pour ceux qui ont eu des épisodes de ronflement pendant qu’ils étaient éveillés, il est conseillé de consulter un otolaryngologiste pour évaluer l’état des voies respiratoires et traiter les maladies nasales qui pourraient s’aggraver. Dans certains cas graves, des interventions chirurgicales peuvent être indiquées pour retirer les tissus qui obstruent les voies respiratoires. Cesser de fumer et de boire de l’alcool, et suivre un régime pour contrôler le surpoids sont quelques conseils pour diminuer la fréquence des ronflements.

Pour ceux qui ronflent dans leur sommeil, dormir sur le côté peut réduire le ronflement en dégageant les voies respiratoires. La façon la plus efficace d’éliminer le bruit est d’utiliser un dispositif connu sous l’acronyme CPAP dont la fonction est de maintenir une pression d’air constante qui empêche l’effondrement des structures et donc le ronflement. Il existe d’autres appareils plus simples dont la fonction est de faire avancer la mâchoire pendant le sommeil.

Bibliographie

  • Oniris-Solutions professionnelles contre le ronflement (voir)
  • Les solutions et traitements contre l’apnée du sommeil (voir)
  • Vous rêvez de nuits sans ronflement – ronflement-equinox (voir)
  • Ronflement et syndrome de haute résistance – SFRMS (voir)
  • SYNDROME DE RESISTANCE DES VOIES RESPIRATOIRES SUPERIEURES (voir)
  • Diagnostic et traitement du syndrome obstructif des voies (voir)
  • Les apnées du sommeil – reseau-morphee (voir)
  • Indication et limites de la Polygraphie – chu-toulouse (voir)
  • Polygraphie et Polysomnographie dans le cadre du (voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.