Description du système digestif

Le tube digestif s’étend de la bouche à l’ouverture du rectum.

Le tube digestif se compose de la bouche, de l’œsophage, de l’estomac, du foie, de la vésicule biliaire, du pancréas, de l’intestin grèle, du colon et du rectum.

Lors de leur passage dans le tube digestif, les aliments sont transformés en nutriments nécessaires au fonctionnement de l’organisme.

Le corps a besoin d’un apport régulier de nutriments pour se développer, pour remplacer les cellules mortes, pour former des protéines, pour fournir de l’énergie pour les milliers de réactions chimiques qui ont lieu en permanence dans le corps.

Ces nutriments proviennent des aliments que nous mangeons lorsqu’ils passent dans le tube digestif.

Le système digestif est comme un long canal qui s’étend de la bouche à l’ouverture du rectum. D’autres organes tels que le foie, la vésicule biliaire et le pancréas font partie du système digestif.

Le tube digestif et les glandes fonctionnent ensemble comme un système, décomposant les aliments pour que les nutriments puissent être absorbés et passer dans le sang. Pour en savoir plus sur la nutrition, voir sur ce site.

La bouche

La première partie du tube digestif est la bouche. Les dents brisent les aliments et les mâchent en petits morceaux, qui sont mélangés à la salive. La salive agit comme un lubrifiant et contient une enzyme qui décompose l’amidon.

La langue déplace les aliments dans la bouche au fur et à mesure qu’ils sont mâchés, les transformant en une boule appelée bolus, qui a une forme appropriée lorsqu’elle est avalée.

Œsophage, estomac et duodénum

La partie suivante du tube digestif est l’œsophage. Lorsque vous avalez, les aliments glissent dans ce tube musculaire de 30 à 40 cm de long et traversent un anneau musculaire à la jonction avec l’estomac (bouche gastrique).

Lorsque vous avalez, l’anneau musculaire se détend et le bolus pénètre dans l’estomac. Ici, les muscles de la paroi stomacale veillent à ce que le bolus se mélange bien avec les sucs sécrétés par l’estomac. La nourriture est alors décomposée en morceaux encore plus petits.

Les aliments semi-digérés passent par un nouvel anneau de muscles, la porte de l’estomac, et continuent dans un conduit relativement court, le duodénum. Il s’agit en fait de la première partie de l’intestin grêle. La décomposition des aliments se poursuit dans l’intestin grêle avec l’aide d’autres organes digestifs.

Foie, voies biliaires, pancréas

Sous le foie se trouve la vésicule biliaire, un sac en forme de poire d’environ 9 cm de long. La vésicule biliaire stocke et concentre la bile produite par le foie, qui est recueillie dans la vésicule biliaire par un réseau de fins canaux biliaires. La vésicule biliaire peut se contracter et évacuer la bile dans l’intestin grêle par le canal cholédoque.

La bile aide à décomposer les graisses. Le pancréas libère des enzymes digestives par un canal qui se jette dans le canal biliaire, permettant à la bile et aux enzymes du pancréas d’entrer ensemble dans le duodénum. Les enzymes digestives sont fabriquées et sécrétées dans l’intestin et par les cellules de la paroi intestinale.

Intestin grêle

Les aliments sont poussés vers le bas de l’intestin par les contractions des muscles de la paroi intestinale. Dans le même temps, des enzymes et des produits chimiques décomposent les aliments en unités de plus en plus petites qui peuvent traverser la paroi intestinale et être absorbées dans le sang.

Les nutriments passent par le sang jusqu’au foie, où certains sont stockés et d’autres sont transformés en composés plus complexes et transportés avec d’autres nutriments vers d’autres parties du corps. Ces nutriments finissent par se retrouver dans le liquide qui entoure les cellules de l’organisme.

Les cellules utilisent les nutriments lorsqu’elles en ont besoin et les font ensuite entrer dans la cellule. Les nutriments y sont triés et décomposés. Certains de ces nutriments sont utilisés comme source d’énergie. D’autres sont utilisés pour produire de nouveaux tissus ou d’autres substances biologiques telles que des enzymes.

Colon et rectum

La dernière partie du tube digestif est le gros intestin. C’est là que l’eau est absorbée dans le corps à partir de l’intestin. Les résidus indigestes se transforment progressivement en une masse semi-solide. Elle est excrétée sous forme de fèces par l’ouverture du rectum.

Maladies du système digestif

La plupart des maladies du système digestif ne touchent qu’une partie du système. Par exemple, les maladies de l’œsophage, de l’estomac, du duodénum, de l’intestin grêle, du côlon, du foie, des voies biliaires et du pancréas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.