L‘inconfort dans la région abdominale peut être très fréquent chez de nombreuses personnes, cependant, il y a certaines parties qui sont plus communes pour souffrir de diverses altérations qui peuvent causer de la douleur ou de l’enflure, par exemple, la région pelvienne. Par conséquent, les gens parlent de plus en plus de maladies inflammatoires pelviennes, qui sont causées par la présence d’une infection causée par des bactéries qui affectent les organes sexuels et les tissus environnants. Bien qu’il soit important de consulter un médecin, le traitement peut être basé sur des antibiotiques pour tuer les agents infectieux.

Ceux qui souffrent de cette pathologie peuvent avoir des symptômes tels que l’enflure, la fièvre, des douleurs à la hanche, des douleurs à la miction, des règles irrégulières, et se sentent souvent très mal à l’aise lorsqu’ils ont des relations intimes. Pour améliorer cette pathologie ou simplement pour ceux qui se sentent seulement gonflés dans cette zone, il est important de suivre les instructions du professionnel, cependant, dans l’article suivant nous détaillons quelques remèdes à la maison pour l’inflammation pelvienne qui peuvent accompagner le traitement médical.

Remèdes à la maison pour la douleur pelvienne : L’ail

L’ail est un produit naturel de plus en plus utilisé dans divers remèdes maison parce qu’il possède d’excellentes propriétés antibactériennes et antibiotiques. En même temps, l’ail peut réguler les bonnes bactéries dans le corps, comme celles présentes dans le vagin, en prévenant l’infection et en réduisant l’inflammation.

Si vous souffrez d’une maladie inflammatoire, il est recommandé de mélanger 2 ou 3 gousses d’ail haché avec 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et de les chauffer jusqu’à ce que l’ail devienne brun. L’huile doit ensuite être filtrée et refroidie à l’aide d’un morceau de coton propre, imbibé de ce liquide et passé uniformément dans le vagin. Enfin, laissez agir quelques heures et rincez.

Si vous n’avez besoin que de réduire l’inflammation du bassin, on vous conseille de manger de l’ail à jeun le matin et d’augmenter l’utilisation de ce produit dans vos repas quotidiens. Cela permettra de réduire considérablement le gonflement et en même temps de profiter de nombreux avantages dus aux propriétés de l’ail, y compris l’amélioration cardiovasculaire.

Inflammation Pelvienne Chronique Cure Naturelle : Curcuma

Le curcuma est une plante qui contient un ingrédient actif connu sous le nom de curcumine, qui agit comme un antibactérien très efficace. En même temps, cette herbe offre des avantages anti-inflammatoires qui aident grandement à se débarrasser de l’inconfort causé par ce trouble pelvien.

Pour réduire l’inflammation du bassin, il est recommandé de faire bouillir 1 cuillère à café de cette plante appelée curcuma dans un verre de lait, vous pouvez trouver ce produit sous forme de poudre dans différents magasins naturels. Enfin, buvez froid ou chaud une fois par jour jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux.

Si l’option ci-dessus n’est pas agréable pour certaines personnes, vous pouvez choisir de prendre des suppléments de cette herbe. Il est conseillé de prendre 500 mg 3 fois par jour, bien qu’il soit essentiel de consulter un professionnel avant de prendre ce type de supplément.

Traitement naturel de l’inflammation pelvienne : bicarbonate de sodium.

Le bicarbonate de sodium est un autre produit ménager de plus en plus utilisé pour le traitement naturel de diverses affections comme l’inflammation pelvienne. Il s’agit d’un composé alcalin qui peut diminuer la quantité d’acide dans le sang et traverser divers organes, de sorte qu’il peut être efficace pour tuer les bactéries, équilibrer le pH du corps et réduire les symptômes tels que l’enflure abdominale.

Dans ce remède maison, il s’agit de mélanger ½ cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre avec de l’eau à boire à jeun. Vous pouvez choisir d’ajouter 1 cuillère à thé de fibre de psyllium, bien qu’il soit important d’arrêter de le prendre si vous commencez à ressentir des effets secondaires comme la diarrhée ou la nausée.

Remède naturel contre les inflammations pelviennes : échinacée.

L’échinacée peut être un autre des remèdes maison les plus recommandés pour l’inflammation pelvienne. C’est parce que c’est une plante qui offre de forts effets antimicrobiens, anti-inflammatoires ou immunostimulants qui non seulement soulagent les symptômes, mais aussi combattent les infections dont une personne peut souffrir.

Pour profiter de tous ses bienfaits, il est recommandé de prendre 1 ou 2 tasses d’infusion d’échinacée par jour pendant 7 jours consécutifs. Ensuite, vous devriez arrêter de le prendre pendant une semaine et finalement recommencer pour une autre période de 7 jours.

Vous pouvez choisir de prendre des suppléments d’échinacée, mais il est très important de consulter un médecin avant de prendre à la fois ce supplément et tout remède à domicile. Ceux qui souffrent d’une maladie auto-immune ne devraient consommer aucun produit de cette herbe.

Yaourt probiotique

L’un des produits naturels les plus recommandés pour l’inflammation du bassin est le yogourt probiotique parce qu’il contient des cultures vivantes, de bonnes bactéries qui peuvent aider de façon significative à tuer les bactéries qui causent une infection. En plus de ce qui précède, l’utilisation de ce type de yogourt peut équilibrer le pH de diverses zones du corps.

Pour bénéficier de ses propriétés, 2 à 3 tasses de yogourt par jour sont recommandées ; cependant, les patientes atteintes de maladies inflammatoires pelviennes peuvent appliquer ce produit sur le vagin et la vulve pour lui permettre d’agir pendant quelques heures et rincer la zone correctement.

Autres remèdes maison pour l’inflammation pelvienne

En plus de tout ce que nous avons expliqué jusqu’à présent, il existe d’autres traitements à domicile que vous pouvez faire pour réduire la douleur et l’inconfort de l’inflammation pelvienne :

  • Massez le bassin.
  • Appliquer des compresses d’huile de ricin sur la région pelvienne.
  • Prenez un bain chaud de 3 minutes et un bain froid de 1 minute, en alternance pendant 10 minutes.
  • Avoir des rinçages vaginaux avec de l’huile d’arbre à thé.
  • Changez votre alimentation pour manger des aliments riches en bêta-carotène, comme les carottes, les patates douces, les épinards, les citrouilles et la mangue.
  • Buvez du jus de canneberge.
  • Évitez de prendre des suppléments de fer.
  • Ne mangez pas d’aliments sucrés et de boissons gazeuses.

A propos de l'auteur

Bertrand

Interne, passionné par les urgences et la traumatologie. Jeune papa comblé j'espère que mes publications sur detective-sante.com pourront vous servir.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.