La proportion de la population mondiale souffrant de problèmes respiratoires est assez importante, ce qui fait même que certains de ces problèmes sont parmi les plus fréquents. Les polypes nasaux sont des excroissances des muqueuses des voies nasales qui causent de la difficulté à respirer, de la douleur et même des infections. La fréquence de l’apparition de cette pathologie signifie que beaucoup de gens recherchent au moins une solution temporaire aux problèmes que cette pathologie produit, tandis que quelque chose de plus définitif est prévu. Cet article a pour but de vous aider à gérer vos symptômes lors de la planification d’un rendez-vous avec votre médecin, de sorte que nous vous montrerons les remèdes à domicile les plus efficaces pour les polypes nasaux.

Lavages nasaux

Des lavages nasaux réguliers peuvent aider à soulager les symptômes des polypes nasaux et d’autres maladies du nez. Pour ce faire, mélangez 1/2 cuillère à café de sel avec une tasse d’eau bouillante et laissez refroidir, certains suggèrent du sel marin ou si possible de l’eau de mer. Ce mélange doit être introduit par le nez avec la tête inclinée du côté opposé et peut être administré par un vaporisateur nasal ou une ampoule en caoutchouc.

Ail, antibactérien et anti-inflammatoire.

L’ail est une plante qui procure une foule d’avantages à notre corps, y compris l’amélioration de la pathologie causée par les polypes nasaux. Il a des propriétés antibactériennes, antioxydantes et anti-inflammatoires, et plus particulièrement dans la muqueuse respiratoire, il peut dissoudre le mucus.

Manger une cuillère à café de gousse d’ail deux fois par jour est suffisant pour réaliser vos actions et obtenir une amélioration des polypes nasaux.

Curcuma, antibiotique naturel

Le curcuma est une herbe qui, comme l’ail, possède de bonnes propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et antibiotiques, réduisant également l’accumulation de liquide dans le nez et améliorant ainsi les symptômes des polypes nasaux.
Prendre une cuillère à soupe de curcuma mélangé avec du lait chaud le matin et le soir est la meilleure façon de le consommer.

Dandelion, renforce le système immunitaire.

Les feuilles de pissenlit sont pleines de vitamine C, ce qui est essentiel pour un système immunitaire compétent. Leur consommation permet d’améliorer les symptômes en réduisant leur taille et en dégageant ainsi les voies respiratoires.

Huile d’arbre à thé pour polypes nasaux

Grâce à ses propriétés antimicrobiennes qui combattent les champignons et les bactéries et ses propriétés anti-inflammatoires, l’huile d’arbre à thé est l’un des meilleurs remèdes à domicile pour les polypes nasaux que nous pouvons utiliser. La meilleure façon de l’utiliser est de l’appliquer directement sur les polypes à l’aide d’un coton-tige, mais lorsque le polype n’est pas accessible ou que la sensation est insupportable, une ou deux gouttes peuvent être appliquées dans les narines de la même manière que les décongestionnants.

Oranges pour augmenter les défenses

L’apport de vitamine C et d’autres nutriments, comme les flavonoïdes, dans les oranges signifie que manger suffisamment d’aliments par jour renforce notre système immunitaire et le rend capable de combattre les maladies, ainsi que de réduire la quantité de radicaux libres qui peuvent causer des dommages à nos tissus, y compris la muqueuse respiratoire. Par conséquent, manger régulièrement des oranges peut améliorer les symptômes des polypes nasaux.

Autres remèdes naturels pour les polypes nasaux

  • Eyebright : sa teneur en acides, tanins et autres composants ont une action antibactérienne et anti-inflammatoire et la capacité de produire une contraction tissulaire, y compris celle qui constitue les polypes, réduisant ainsi leur taille.
  • Poivre de Cayenne : cet assaisonnement peut améliorer les symptômes des polypes nasaux, car il a la capacité de produire une contraction des tissus muqueux, réduisant ainsi la taille des polypes. Diluer une cuillère à soupe de poudre de poivre de Cayenne dans un verre d’eau bouillante et boire quand elle est refroidie.

A propos de l'auteur

Pour faire simple, la santé c'est mon métier ! L'orthographe (surtout sur un clavier d'ordinateur) un peu moins, n'hésitez pas à me tirer les oreilles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.