La prostatite est une inflammation et une irritation de la prostate qui cause de la douleur et divers inconforts chez le patient. Elle est habituellement causée par une infection bactérienne de la prostate, mais il y a d’autres causes qui peuvent également causer le problème. Il est important de consulter un urologue pour vérifier l’état de la prostate et donner les médicaments nécessaires au traitement. Cependant, il y a plusieurs habitudes qui peuvent aider à améliorer l’inflammation et à accélérer la guérison. Chez Detective-Sante.com, nous vous offrons des remèdes maison contre la prostatite.

Symptômes de la prostatite

Avant de commencer, il est important de connaître les effets de cette pathologie afin de pouvoir la détecter et consulter un spécialiste. Les symptômes de la prostatite comprennent ce qui suit :

  • Troubles urinaires : difficulté à uriner, miction douloureuse parfois même avec du sang dans les urines, augmentation de la fréquence et de l’urgence des mictions de jour et de nuit, et douleurs périnéales irradiant vers le bas du dos, la région pubienne, le scrotum, le pénis et l’intérieur des cuisses.
  • Modifications de la sexualité : diminution du désir sexuel, difficultés à obtenir une érection, éjaculation douloureuse et parfois prématurée, présence de sang dans le sperme et infertilité.

En plus de tous ces symptômes, des frissons, de la fièvre, des bouffées de chaleur ou une rougeur de la peau peuvent également survenir. Cette image nécessite l’évaluation d’un urologue afin de diagnostiquer rapidement et en temps opportun la pathologie et d’appliquer le traitement nécessaire. En attendant, quelques remèdes à la maison pour la prostatite peuvent vous apporter un grand soulagement.

Bains d’eau chaude

L’un des remèdes maison les plus populaires contre la prostatite est les bains chauds, car la chaleur aide à soulager l’inflammation et la douleur lors de la miction, ce qui facilite la miction.

C’est aussi simple que de remplir le bain d’eau chaude sans le brûler et le couvrir jusqu’au ventre. Ensuite, il suffit de s’asseoir et de se reposer dans l’eau pendant environ 15 minutes. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter des plantes médicinales qui renforcent l’effet comme la prêle ou le pissenlit. Nous vous recommandons de le répéter environ trois fois par jour.

Changements dans l’alimentation

En présence de prostatite, il est important d’apporter quelques modifications à la routine alimentaire, afin de faciliter la récupération de la prostate. Les aliments raffinés, frits, transformés et épicés sont moins recommandés, tout comme les produits laitiers, l’alcool et la caféine.

Cependant, des aliments plus sains comme les fruits et légumes, les grains entiers, les aliments gras sains comme l’huile d’olive et les poissons gras, les légumineuses ou les graines de citrouille, qui sont très riches en zinc, contribueront à améliorer votre bien-être et, par conséquent, à réduire l’enflure de la prostate.

Aliments diurétiques

Pour éviter la difficulté que cause la prostatite lorsqu’on va aux toilettes, il faut choisir des aliments qui diluent légèrement l’urine et favorisent sa sortie. Certains fruits comme l’ananas, le melon et la pastèque, ou des légumes comme l’asperge, la tomate et le céleri apporteront de l’eau à votre corps, tout en aidant à éliminer les toxines et à soulager la rétention d’eau.

De plus, n’oubliez pas de bien vous hydrater, ce qui favorisera également une bonne miction.

Plantes médicinales

Dans la nature, il y a des alliés qui peuvent aussi aider à réduire l’inflammation de la prostate. Parmi eux se trouve la prêle, une plante aux pouvoirs purificateurs et détoxifiants qui aide à réduire l’inflammation et à calmer les symptômes. Il en va de même pour le pissenlit, une autre plante médicinale aux propriétés diurétiques qui prévient l’accumulation de toxines et soulage l’inflammation.

Pour les deux options, nous recommandons des perfusions et de les prendre environ trois fois par jour pendant le traitement. Il n’est pas conseillé de prolonger l’apport de plus d’un mois.

N’oubliez pas non plus qu’une visite chez le médecin est un must et qu’aucun remède maison ne peut remplacer les médicaments. Notre conseil est de profiter de ces recommandations comme complément au traitement médical, afin que le remède soit plus efficace.

A propos de l'auteur

Vanessa

Je termine bientôt mon externat, et essai sobrement de ralentir la cadence des soirées étudiantes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.