La grossesse est l’une des étapes les plus importantes de la vie d’une femme, non seulement parce qu’une nouvelle vie est créée, mais aussi parce que le corps féminin subit de nombreux changements hormonaux, biochimiques et morphologiques, dont l’intensité peut varier en fonction de la femme. En général, les complications pendant la grossesse sont rares et s’accompagnent habituellement de symptômes qu’il vaut mieux comprendre pour éviter les complications non désirées. De plus, certaines complications préexistantes peuvent augmenter le risque de complications pendant la grossesse. Chez Detective-Sante.com, nous vous en disons plus sur les signes de danger pendant la grossesse que vous ne devriez pas ignorer et les pathologies chroniques dont vous devriez être au courant.

Signes avant-coureurs d’une grossesse que vous ne devez pas ignorer

Il ne devrait y avoir aucun (peu ou pas de) saignement pendant la grossesse à n’importe quel stade de la grossesse. Vous devez vous rendre au centre d’urgence le plus proche au cas où cela se produirait.

Il convient de noter que l’un des premiers symptômes de la grossesse peut être une perte de sang ou une légère tache vaginale appelée saignement d’implantation, qui se produit à la suite de l’implantation de l’ovule dans l’utérus et dure habituellement environ 3 à 4 jours.

C’est normal après la 38e semaine et signifie le début du travail, vous devez aller à l’hôpital pour accoucher. La sortie du liquide amniotique avant 38 semaines est anormale et doit être évaluée par le service des urgences, qu’elle soit abondante ou rare.

A partir du quatrième ou cinquième mois, les mères commenceront à sentir les mouvements du bébé dans leur ventre, ce qui commencera à augmenter en fréquence à mesure que le bébé grandit, bien que dans les semaines autour de la naissance les mouvements puissent diminuer en raison de l’espace limité disponible, ils ne devraient jamais s’arrêter. L’absence de mouvement ou la diminution de la fréquence de ces derniers devrait être consulté avec le service médical dans les plus brefs délais.

Les maux de tête et autres symptômes connexes, tels que des acouphènes, des étourdissements, une vision floue, des bourdonnements d’oreilles ou un gonflement des mains et des pieds, peuvent résulter d’une augmentation de la tension artérielle, ce qui peut entraîner une pré-aclampsie. L’hypertension artérielle pendant la grossesse peut être grave tant pour la femme enceinte que pour le bébé.

Une augmentation de la fréquence et de l’intensité de la douleur dans la région abdominale, ou si elle survient soudainement et régulièrement, doit être évaluée par le service des urgences.

Toute crise doit être traitée comme une urgence médicale. Les crises peuvent résulter d’une augmentation de la tension artérielle, ce qui peut avoir de nombreuses conséquences pathogènes pour le bébé et la mère.

Affections préexistantes qui peuvent compliquer la grossesse.

il existe un certain nombre de pathologies pré-grossesse qui peuvent augmenter le danger de grossesse. Ci-dessous, nous vous expliquons les plus courants, afin que vous puissiez prêter plus d’attention aux signes de danger que nous vous avons expliqués précédemment :

  • Les adolescentes et les grossesses tardives peuvent présenter un risque élevé de complications. Les complications peuvent être à la fois sociales et biologiques, résultant de l’immaturité ou de la sénescence du système reproducteur. Par exemple, plus le bébé est âgé, plus le risque de syndrome de Down est élevé.
  • Le nombre de grossesses antérieures joue également un rôle important. Les femmes ayant plus de 4 accouchements courent un risque accru de complications.
  • La malnutrition, ainsi que la malnutrition et l’obésité, peuvent affecter le développement normal d’un bébé parce qu’il n’a pas les nutriments nécessaires à sa croissance.
  • Certaines maladies ne sont pas guérissables, mais peuvent être gérées par des médicaments. Certains de ces médicaments peuvent être contre-indiqués pendant la grossesse.
  • Maladies cardiovasculaires. Pendant la gestation, le corps d’une femme doit subir de nombreux changements, dont l’un est l’augmentation de la quantité de sang circulant pour nourrir à la fois le corps de la femme enceinte et celui du bébé. Les femmes souffrant d’affections cardiaques préexistantes, comme l’hypertension artérielle, la cardiomyopathie, les crises cardiaques, les arythmies, les malformations du septum auriculaire, entre autres, devraient recevoir des soins prénatals fréquents et intenses afin de réduire le risque de complications.
  • Maladies maternelles transmissibles. Certaines maladies infectieuses peuvent traverser la barrière placentaire et affecter le développement du bébé. Certaines peuvent être évitées, comme la toxoplasmose. D’autres, comme le VIH, sont incurables mais contrôlables. Il est nécessaire d’avoir un accompagnement médical constant qui réduit le risque de contagion verticale des maladies infectieuses.

Conseils à prendre en considération si vous êtes enceinte

  • Si vous avez des symptômes, il est préférable de consulter votre médecin le plus tôt possible. Ce n’est pas seulement votre vie qui est en danger, c’est aussi celle de votre bébé.
  • Bien que toute femme qui n’a pas de ménopause puisse avoir des enfants, le risque de complications pendant la grossesse commence à augmenter de façon significative.

Quand se rendre à la salle d’urgence lorsque vous êtes enceinte.

La grossesse est une période où nous accordons plus d’attention à notre corps que d’habitude, ce qui nous fait ressentir des sensations et des malaises que nous avions l’habitude de négliger. Mais compte tenu de l’importance de la santé de votre bébé, il est très important de tenir compte des symptômes qui ne vous disent pas que quelque chose ne va pas. Pour commencer, il est toujours conseillé d’aller chez le médecin trop souvent que jamais, là ils vous donneront les directives nécessaires pour savoir ce qui peut être important. Quoi qu’il en soit, voici les signes de danger par trimestre et quand aller à l’urgence quand vous êtes enceinte…. :

  • Si vous avez des saignements vaginaux de type menstruel pendant la grossesse, il ne faut pas les confondre avec des saignements d’implantation.
  • une douleur très intense dans la région inférieure du ventre.
  • Vomissements et nausées qui vous empêchent de manger ou de boire pendant plus de 12 heures.
  • Si vous ressentez de temps en temps des douleurs abdominales qui ne sont pas soulagées, même au repos.
  • Changements très marqués dans la façon dont le bébé bouge ou cesse de remarquer le mouvement pendant longtemps.
  • Saignant comme celui de la période.
  • J’ai l’impression que tu perds des fluides.
  • Douleur dans tout le ventre qui est sévère.

Au cours du troisième trimestre, les raisons pour lesquelles vous devriez venir à la salle d’urgence sont très semblables à celles du deuxième trimestre. Cependant, vous devriez additionner tous les symptômes du début du travail, comme les contractions ou la rupture de l’eau :

  • Gain de poids soudain, avec gonflement des chevilles et des jambes.
  • Maux de tête très intenses
  • Démangeaisons très intenses de la peau, essentiellement sur les pieds et les mains, qui deviennent encore plus intenses la nuit.
Évidemment, des pathologies telles que la fièvre ou toute autre pathologie qui vous ferait aller chez le médecin même si vous n’étiez pas enceinte devraient également être ajoutées.

Bibliographie

  • toxoplasmose Listeriose La Grossesse – Ch-aulnay (voir)
  • Activité physique et grossesse – kino-quebec.qc.ca (voir)
  • PTME et prise en charge de l’infection à VIH chez l’enfant (voir)
  • Service de la Relation Client GENOTYPE RHD FŒTAL (voir)
  • Je prépare l’arrivée de mon enfant – ameli (voir)

A propos de l'auteur

Chloé

Plus qu'une poignée d'année avant de pouvoir enfin exercer. J'ai choisi la médecine généraliste pour pouvoir aider le plus grand nombre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.