Les femmes enceintes peuvent vivre une variété de situations qui, dans certains cas, peuvent être normales ou non. Il est donc toujours important que le processus soit contrôlé par un professionnel pendant les 9 mois et qu’il soit consulté au sujet de tout désordre qui pourrait survenir, ainsi que les préoccupations qui pourraient survenir pour avoir les futurs parents.

Les épisodes de douleur abdominale ou pelvienne, d’intensité faible ou modérée, peuvent être fréquents en raison des changements anatomiques et physiologiques subis pendant la douleur, mais dans d’autres cas, il peut s’agir d’une situation plus grave qui devrait être examinée par un médecin dès que possible. C’est pourquoi, si vous avez des doutes, dans l’article suivant, nous détaillons tout ce qui concerne les douleurs abdominales pendant la grossesse : causes et traitement.

Grossesse extra-utérine

Bien qu’une grossesse extra-utérine n’est pas aussi courante, comme seulement 1 femme sur 50 l’éprouve, elle peut être l’une des causes de douleurs abdominales pendant la grossesse. Il s’agit d’une grossesse au cours de laquelle l’ovule fécondé s’implante ailleurs que dans l’utérus et se produit habituellement dans les trompes de Fallope.

Dans ce type de cas, il est essentiel qu’un traitement médical spécifique soit effectué sous un contrôle strict. En effet, cette altération peut constituer une menace majeure pour la vie des femmes enceintes car, à mesure que le fœtus se développe, la zone dans laquelle il a été logé peut se rompre.

Dans ces quelques cas, les femmes qui passent par une grossesse extra-utérine peuvent éprouver de fortes douleurs au ventre et des saignements entre la 6e et la 10e semaine de gestation. Bien que n’importe quelle femme puisse souffrir de cette altération, ceux qui ont plus de risque d’avoir une grossesse extra-utérine sont ceux qui ont eu une des mêmes caractéristiques avant ou qui ont souffert de ligature des trompes, d’endométriose ou de lésions dans les trompes de Fallope.

Décollement placentaire prématuré

Le décollement placentaire peut être une autre cause de douleurs abdominales pendant la grossesse. Cette pathologie peut être dangereuse parce que le placenta se sépare de l’utérus avant qu’une femme donne naissance à son enfant. Bien que le symptôme le plus caractéristique de cette altération soit une douleur intense à l’estomac, il y a aussi d’autres signes comme les saignements vaginaux et les contractions.

Bien que la cause exacte ne soit pas connue, il y a plusieurs facteurs qui peuvent augmenter le risque de décollement placentaire, comme l’hypertension artérielle chronique, le diabète, les maladies cardiaques, une blessure à la future mère comme un coup à l’abdomen, l’alcool, le tabac, la cocaïne ou le fait d’avoir plus de 40 ans.

Si vous voulez essayer de prévenir ce trouble, qui peut causer des douleurs à l’estomac pendant la grossesse, il est important que si vous souffrez de l’une des pathologies mentionnées ci-dessus, vous la maintenez sous contrôle avec des contrôles médicaux stricts et en effectuant le traitement qu’elle indique.

Braxton Hicks contractions de Braxton Hicks

Alors que dans certains cas, les douleurs abdominales pendant la grossesse peuvent indiquer un état grave qui doit être contrôlé de toute urgence, dans d’autres cas, il peut être plus courant pour toutes les femmes d’avoir des douleurs abdominales pendant la grossesse.

Les contractions de Braxton Hicks sont considérées comme une nuisance plutôt qu’une pathologie grave pour la mère ou l’enfant. Elles se produisent habituellement pendant la deuxième moitié de la grossesse et sont des contractions sporadiques de l’utérus, ce qui peut causer de l’inconfort ou de la douleur.

Ces contractions sont différentes des véritables contractions du travail, car les contractions de Braxton Hicks durent peu de temps et n’ont généralement pas beaucoup de contractions consécutives. De plus, vous serez capable d’effectuer vos activités normalement, alors que dans le cas de contractions réelles, la respiration sera difficile et vous pourrez bouger normalement, bien que si vous avez des doutes, aussi minimes soient-ils, il est important que vous consultiez votre médecin.

Avortement spontané

Les fausses couches surviennent dans 15 à 20 % des grossesses et peuvent être l’une des causes de douleurs abdominales basses pendant la grossesse. C’est la façon la plus courante de manquer une grossesse aujourd’hui et on l’appelle souvent une fausse couche, ce qui se produit habituellement au cours des 13 premières semaines de grossesse.

Les signes les plus courants d’avortement spontané comprennent des douleurs au ventre, des douleurs au dos, des saignements brun vif ou rouge, des crampes et de véritables contractions qui se produisent toutes les 5 à 20 minutes.

La cause des fausses couches peut varier d’une femme à l’autre, comme les anomalies de l’utérus, le diabète sévère, une infection ou une blessure majeure ou un nombre anormal de chromosomes dans l’ovule fécondé.

Pré-éclampsie

La pré-éclampsie est un état de la femme enceinte dans lequel l’hypertension artérielle et la présence de protéines dans l’urine se produisent après 20 semaines de gestation. De plus, les douleurs abdominales sont souvent très fréquentes et peuvent s’accompagner d’autres symptômes comme des vomissements, des nausées et une pression accrue dans l’abdomen.

Les causes les plus courantes de la pré-éclampsie sont les troubles auto-immunes, les problèmes vasculaires, une mauvaise alimentation ou simplement des gènes. Il ne s’agit pas d’une maladie évitable, mais il faut accorder une plus grande attention aux divers facteurs de risque, comme le fait que la femme a plus de 35 ans, est obèse, a des antécédents d’obésité, a souffert d’une maladie rénale, de diabète ou d’hypertension artérielle et est une première grossesse ou une grossesse multiple.

Autres causes possibles de douleurs abdominales pendant la grossesse

  • Une infection des voies urinaires.
  • Vous avez des douleurs dans votre ligament rond.
  • Vous souffrez de constipation et de gaz.
  • Il peut s’agir d’inconforts courants pendant la grossesse.

Traitement des douleurs abdominales pendant la grossesse

Comme détaillé dans l’article, il existe de nombreuses causes de douleurs abdominales pendant la grossesse, qui peuvent être graves et peuvent mettre le bébé ou la mère en danger, ou devenir complètement inoffensifs sans avoir à passer par des soucis et des traitements majeurs.

Le traitement dépendra exclusivement de la cause de l’inconfort abdominal, il est donc essentiel de faire une consultation médicale pour toute douleur et inquiétude qui peut apparaître pendant la grossesse de l’enfant.

Il est important de se rappeler que si le bon traitement est fait à temps, les complications majeures sont réduites et la grossesse peut se poursuivre normalement même si la cause de la douleur au ventre est une pathologie grave.

Bibliographie

  • Accompagnement du traitement de la grossesse non évolutive (voir)
  • RTU MISOPROSTOL – Interruption medicale de grossesse et (voir)
  • IMAGERIE DU PELVIS DE LA FEMME ADULTE – pe.sfrnet (voir)
  • INFORMATION POUR LES PATIENTS LE PROTOCOLE FEC (voir)
  • Hirudoid® forte Gel (voir)
  • 2 – Incontinence urinaire femme (voir)

A propos de l'auteur

Loic

Pour faire simple, la santé c'est mon métier ! L'orthographe (surtout sur un clavier d'ordinateur) un peu moins, n'hésitez pas à me tirer les oreilles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.