La plupart du temps, l’apparition de boutons sur le pénis n’est pas un symptôme grave, est assez fréquente chez les hommes et n’est pas nuisible. Cependant, il est toujours conseillé d’être conscient de tout changement dans les organes génitaux et de vérifier soigneusement tout type de formation ou de croissance qui peut apparaître sur la peau du pénis, en tenant compte également des symptômes qui lui sont associés. Et bien qu’ils correspondent souvent à des causes triviales, dans d’autres cas, les boutons ou les bosses dans les organes génitaux peuvent indiquer l’état d’un type de maladie plus grave, comme une infection sexuellement transmissible. Lisez la suite pour découvrir ce qui peut causer des boutons sur le pénis.

Sommaire

Follicules pileux infectés

Les follicules pileux sont situés sous la peau et sont responsables de la naissance des cheveux, ainsi que de leur bonne santé. Ceux-ci sont présents à la fois sur la peau du scrotum et à la base du pénis et peuvent être vus comme de très petites bosses semblables les unes aux autres et, selon la personne, peuvent être plus ou moins visibles. Cependant, il est important d’être clair que ce ne sont pas des boutons sur le pénis, mais des follicules.

Cependant, ce qui peut causer l’apparition d’inflammation, de rougeâtre ou même de pus dans les boutons est la pathologie qui implique l’inflammation et l’infection de ces follicules pileux, ce qui est appelé folliculite. Dans ce cas, des boutons ou des pustules seront visibles près du follicule pileux affecté, ainsi que des démangeaisons. Dans la plupart des cas, la folliculite est due à des causes banales, comme l’obstruction du follicule par une épilation intime inadéquate ou le frottement contre certains vêtements, mais dans d’autres cas, elle peut être liée à des infections bactériennes ou fongiques.

Il sera important d’appeler votre fournisseur de soins de santé si l’éruption ne disparaît pas d’elle-même, si l’infection est grave ou si vos symptômes durent plus de 3 jours pour un traitement approprié.

Papules nacrées sur le pénis

Les papules nacrées sont de très petites bosses en forme de dôme que beaucoup d’hommes ont sur leurs parties génitales. Ceux-ci sont généralement de couleur rose ou blanchâtre et sont situés autour de la tête du pénis, formant des anneaux d’une ou plusieurs rangées. Il est important de noter qu’ils ne constituent pas une maladie, qu’ils ne sont pas contagieux et qu’ils sont des formations totalement bénignes, puisqu’ils ne sont qu’une autre variante anatomique que certains hommes présentent dans leurs organes génitaux.

Bien que les hommes qui en ont peuvent se sentir mal à l’aise esthétiquement ou avoir des relations sexuelles complexes et dangereuses, la vérité est que ces taches ne nécessitent pas de traitement et ne peuvent être enlevées que par la chirurgie esthétique en utilisant des techniques telles que le laser CO2, qui est le plus conseillé par les spécialistes.

Grains ou taches de Fordyce

Tout comme les papules nacrées, d’autres formations bénignes que les hommes peuvent avoir sur leurs parties génitales sont appelées boutons ou taches de Fordyce. Ceux-ci sont caractérisés par des boutons blanchâtres, jaunâtres ou de couleur peau qui peuvent être présents sur le pénis et le scrotum dès la naissance et deviennent plus visibles à mesure que vous vieillissez, surtout après la puberté.

Les grains de Fordyce sont des bosses bénignes qui correspondent à des glandes sébacées situées au mauvais endroit, mais contrairement à beaucoup de gens, ils sont inoffensifs et ne constituent pas une maladie ou une infection sexuellement transmissible. Ils peuvent être un problème cosmétique pour le patient et le seul moyen de les rendre moins visibles est un traitement au laser ou une intervention chirurgicale mineure.

Candidiase balanitis

Une autre cause de boutons sur le pénis peut être l’état de la balanite candidose. La balanite fait référence à l’inflammation du gland, mais lorsqu’elle est causée par la candidose, qui est une infection causée par des souches du champignon Candida albicans, elle est appelée candidose balanite. Lorsque les hommes ont cette infection, des symptômes tels que la rougeur du prépuce et l’apparition de bosses rouges et blanches autour du prépuce, ainsi que des démangeaisons, des brûlures et des douleurs pendant les rapports sexuels, peuvent être observés.

La candidose est une infection plus fréquente chez les femmes, mais les hommes peuvent aussi l’attraper après avoir été en contact avec un vagin infecté (cause la plus fréquente), avoir un système immunitaire affaibli, une mauvaise hygiène génitale et le diabète. Dans ce cas, vous devrez consulter votre médecin et commencer un traitement à base de médicaments antifongiques pour tuer le champignon responsable de l’infection et soulager vos symptômes. Pendant le traitement et jusqu’à ce que la candidose soit complètement guérie, il est recommandé de ne pas avoir de rapports sexuels, car il y a un risque de propagation de l’infection à d’autres personnes et les lésions pourraient s’aggraver.

MST : verrues génitales, herpès génital, mollusques avec

Certaines maladies sexuellement transmissibles (MST) peuvent provoquer l’apparition de boutons sur le pénis, y compris les suivantes :

Les bosses causées par le virus du papillome humain (VPH) sont habituellement indolores et leur forme peut varier d’un patient à l’autre. Elles sont une sorte de masse douce au toucher, de la même couleur que la peau et peuvent être surélevées ou plates, grandes ou petites, et apparaissent isolées ou en groupes formant une sorte de grappe. Dans le cas des hommes, ils apparaissent généralement sur le pénis, le scrotum, autour de l’anus, l’aine ou les cuisses. Il s’agit d’une maladie sexuellement transmissible et il est donc conseillé de consulter un médecin ou un urologue dès que possible pour des examens et un traitement appropriés.

Pour en savoir plus sur cette maladie, consultez l’article Verrues génitales : transmission, symptômes et traitement.

C’est une autre maladie qui peut se propager en ayant des rapports sexuels avec une personne infectée. Elle est causée par le virus de l’herpès simplex de type 1 et de type 2 ; chez l’homme, elle provoque de petites ampoules remplies de liquide sur des zones telles que le pénis, le scrotum, l’anus, les fesses ou les cuisses, ainsi que d’autres symptômes tels que malaise, fièvre, douleurs musculaires et gonflement des ganglions lymphatiques de l’aine.

L’herpès génital est une maladie incurable pour laquelle des médicaments antiviraux sont souvent prescrits pour soulager les symptômes et contrôler la fréquence des éclosions. Dans l’article Herpès génital : symptômes et traitement, nous vous montrons beaucoup plus de détails à ce sujet.

Le molluscum contagiosum est une infection causée par un virus de la famille des Poxvirus qui provoque l’apparition d’une espèce de papules ou de croissances semblables aux papules nacrées mentionnées ci-dessus. Ce virus peut se propager sexuellement et, dans ce cas, les lésions cutanées apparaissent sur les parties génitales, généralement de couleur rose ou semblable à la peau et avec une substance blanche épaisse (semblable au fromage) dans le noyau central. Il ne cause habituellement pas de douleur, d’enflure ou de rougeur, mais peut devenir assez gros et donner lieu à un nodule de couleur chair.

Autres causes possibles de boutons sur le pénis

En plus de ce qui précède, il ya d’autres pathologies qui peuvent être derrière l’apparition de boutons sur le pénis :

  • Lichen planus : Maladie qui provoque l’apparition d’une éruption cutanée démangeante sur la peau des organes génitaux. Les grains ou bosses qui apparaissent sont habituellement symétriques, ont des bords fins, sont recouverts de fines lignes blanches, ont un aspect brillant et sont de couleur rougeâtre ou violet foncé. La cause exacte de la maladie est inconnue, mais des facteurs comme l’hépatite C ou l’exposition à des médicaments et à des produits chimiques augmentent le risque de développer la maladie.
  • Psoriasis : Une maladie chronique de la peau des organes génitaux qui peut causer des taches rouges, des bosses et des fissures dans la peau du pénis, des démangeaisons et des problèmes d’érection. Il est nécessaire de contrôler les foyers selon les instructions médicales et de prendre soin de la peau des parties génitales avec les produits indiqués.
  • Cancer du pénis : Il s’agit d’un cancer très rare, mais les symptômes courants comprennent des bosses, des éruptions rouges, des bosses en croûte, des zones enflées et des changements significatifs dans la couleur de la peau du pénis et des douleurs à l’extrémité du pénis.

Bibliographie

  • « La verge dans tous ses états » EPU BATS (voir)
  • Maladies Et Infections Sexuellement Transmissibles (voir)
  • Maladie de La Peyronie – cua (voir)
  • Chapitre 15 Les Maladies de la peau – dokotoro (voir)
  • 1 – Maladie de Lapeyronie incision greffe (voir)
  • Les dermatoses génitales: Au-delà des infections – mediaa.ca (voir)
  • THROMBOSE DE LA VEINE DORSALE SUPERFICIELLE DU PENIS (voir)
  • Pathologie traumatique pénienne Apport de l’imagerie (voir)

A propos de l'auteur

Bertrand

Interne, passionné par les urgences et la traumatologie. Jeune papa comblé j'espère que mes publications sur detective-sante.com pourront vous servir.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.