La sarcoïdose est une maladie inflammatoire qui affecte surtout les poumons et les ganglions lymphatiques, bien qu’elle puisse se produire dans presque tous les organes du corps. Sa principale caractéristique est qu’il existe de petits nodules, connus sous le nom de granulomes et, bien qu’il puisse toucher des personnes de tout âge, sexe ou ethnie, il ne s’agit pas d’une pathologie très fréquente ; cependant, les plus touchés sont les jeunes adultes de 20 à 40 ans et son incidence est plus élevée chez les femmes que chez les hommes.

Il y a différentes pathologies qui peuvent être confondues avec la sarcoïdose parce qu’elle présente des caractéristiques cliniques très similaires à d’autres troubles, il est donc essentiel de faire une consultation médicale pour toute anomalie afin de connaître le bon diagnostic. Si vous voulez en savoir plus sur cette maladie, vous trouverez dans l’article suivant une mine d’informations sur la sarcoïdose pulmonaire : symptômes, traitement et pronostic.

Causes de la sarcoïdose pulmonaire

Actuellement, on ne connaît pas la cause exacte de la sarcoïdose pulmonaire, bien qu’il existe plusieurs facteurs qui peuvent influencer de façon significative l’apparition de cette condition.

De nombreux spécialistes croient que les personnes infectées par des virus ou des bactéries et celles qui entrent en contact avec de la poussière ou diverses substances peuvent être plus susceptibles de développer cette maladie inflammatoire dans les poumons. En d’autres termes, les personnes qui sont exposées à des polluants qui peuvent être absorbés par la respiration, ou à des agents nocifs inhalés, sont celles qui peuvent être atteintes de sarcoïdose pulmonaire.

Bien que le système immunitaire de la personne puisse être en bonne forme, les patients atteints de cette pathologie souffrent d’une réponse anormale du système immunitaire à ces agents nocifs, mais on ne sait pas exactement pourquoi le corps déclenche cette réponse à ces altérations.

Malgré cela, de nombreux professionnels pensent que le facteur génétique influence également les patients atteints de sarcoïdose. Ceci est dû au fait que 5% des cas surviennent dans la même famille, donc si un proche parent a la maladie, il est 5 fois plus susceptible de la développer.

Principaux symptômes de la sarcoïdose pulmonaire

Il arrive parfois que les personnes atteintes de sarcoïdose pulmonaire ne présentent aucun symptôme, mais certains symptômes peuvent toucher n’importe quelle partie du système ou du corps ; il est donc important de porter une attention particulière à tout type de modification.

Les patients ont habituellement des changements dans les poumons ou la poitrine, y compris les poumons :

  • Douleur thoracique, souvent à l’arrière du sternum.
  • Difficultés respiratoires
  • Toux sèche
  • Dans de rares cas, la présence de sang lors de la toux, ce qui peut indiquer une aggravation de la pathologie.

Vous pouvez également remarquer des symptômes généraux tels que

  • Fièvre
  • Fatigue
  • Perte de poids sans raison apparente
  • Douleurs articulaires connues sous le nom d’arthralgies

Ceci peut être confondu avec une grande variété de pathologies, c’est pourquoi il est essentiel de se rendre à une consultation médicale et de se soumettre aux examens recommandés par le spécialiste.

Bien que la sarcoïdose puisse être localisée uniquement dans les poumons, elle peut provoquer le développement de symptômes dans d’autres parties du corps et la provoquer :

  • Perte de cheveux
  • Ulcères et éruptions cutanées
  • Migraine
  • Faiblesse
  • Paralysie de certaines parties du visage
  • Brûlant dans les yeux
  • Décharge
  • Démangeaisons
  • Douleur et sécheresse au niveau du contour des yeux
  • Bouche sèche
  • Saignement de nez
  • Enflure dans l’abdomen
  • Épisodes qui provoquent des évanouissements, semblables à ceux dont souffrent les patients atteints de certaines maladies cardiaques.

Traitement de la sarcoïdose pulmonaire

Les patients atteints de sarcoïdose pulmonaire n’ont pas toujours besoin d’un traitement pour s’améliorer. C’est parce que dans certains cas bénins, ils guérissent d’eux-mêmes, sans qu’il soit nécessaire de suivre un traitement ou de prendre un médicament particulier.

D’autre part, les patients atteints de sarcoïdose pulmonaire aiguë devraient être traités avec des médicaments jugés plus appropriés par le médecin, bien qu’ils soient habituellement anti-inflammatoires, antiseptiques et analgésiques pour éliminer un ou plusieurs des symptômes que cette maladie peut causer.

Si le cas est grave, le patient peut avoir besoin d’une intervention thérapeutique s’il présente un écoulement important avec la combinaison de lésions lymphatiques. Le spécialiste peut également choisir de traiter avec des préparations à base de cortisone, mais cela dépendra de la situation de chaque patient et des considérations du professionnel.

Pronostic de sarcoïdose pulmonaire

Dans un grand nombre de cas, cette maladie est complètement bénigne et aucun traitement n’est utilisé, car elle peut ne pas causer d’inconfort au patient. Dans 35 % des cas, les personnes atteintes de sarcoïdose deviennent des patients chroniques et doivent être sous surveillance médicale constante.

Une personne atteinte de sarcoïdose pulmonaire peut développer une insuffisance respiratoire, qui peut être facilement traitée si l’affection est identifiée à un stade précoce, d’où l’importance d’un suivi régulier par un médecin.

Il est possible que le pronostic d’une personne souffrant de cette pathologie dans un état avancé de la même est plus favorable et qu’elle mènera un meilleur style de vie si elle suit les recommandations indiquées par le professionnel, comme ne pas fumer et maintenir un style de vie plus sain. L’utilisation de produits chimiques devrait être restreinte et une grande prudence devrait être prise si le patient a un système immunitaire affaibli, alors suivez attentivement les instructions du professionnel.

Bien que le pronostic soit souvent favorable pour la grande majorité des patients atteints de sarcoïdose pulmonaire, il y a certains cas qui ne sont pas découverts ou traités précocement et qui peuvent poser de nombreux risques pour la santé, y compris ceux qui mettent la vie en danger. Cela se produit lorsque la pathologie est très avancée et endommage irréversiblement des organes indispensables à la vie, comme le cœur ou les poumons.

Lorsque les poumons sont affectés de façon aiguë et ne sont pas traités correctement, il peut arriver qu’ils endommagent les tissus pulmonaires, provoquant un essoufflement et déclenchant une hypertension pulmonaire, qui peut être mortelle dans certains cas.

L’arrêt cardiaque est également une possibilité chez les personnes souffrant de sarcoïdose avancée non traitée, bien que le pronostic pour chaque pathologie dépend du patient, de la gravité de la pathologie et de l’emplacement des granulomes dans le corps.

Bibliographie

  • Situations de troponine élevée sans syndrome coronaire (voir)
  • Le SCA sans sus décalage de ST (SCA ST-) : l’essentiel des (voir)
  • LA TRANSPLANTATION CARDIAQUE JN Trochu, JL Michaud, JF Godin (voir)
  • Le Syndrome de Gougerot et Sjogren – CHRU – Accueil (voir)
  • CARDIOMYOPATHIES DILATÉES (J . P BOURDARIAS) (voir)
  • Aspect radiologique des pathologies de la trachée.ppt (voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.