La myocardite est l’état dans lequel se produit l’inflammation du muscle cardiaque, connu sous le nom de myocarde. Il s’agit d’un état clinique grave et il est donc essentiel que tout le monde se soumette à des examens médicaux réguliers. De nombreuses causes peuvent causer une myocardite, mais elle est généralement due à une bactérie ou à une infection virale.

La principale conséquence de cette pathologie est une défaillance de ce que l’on appelle une pompe cardiaque, c’est-à-dire une diminution considérable de la capacité du cœur à pomper le sang vers le reste du corps. De plus, cette maladie cardiaque peut aussi causer des arythmies. Si vous voulez en savoir plus sur ce trouble, à Detective-Sante.com, nous vous invitons à lire l’article suivant sur la myocardite aiguë : symptômes et traitement.

Myocardite aiguë : causes

Bien que la myocardite soit une maladie rare, la plupart des cas se produisent lorsqu’une infection atteint le cœur et l’affecte. Le système immunitaire de l’organisme produit un certain nombre de cellules spéciales pour combattre la maladie, mais à cause des substances chimiques présentes dans les cellules et des agents pathogènes détruits, le cœur commence à s’enflammer, à s’épaissir et, en même temps, à s’affaiblir.

Un grand nombre de cas de myocardite aiguë sont causés par un virus qui atteint le cœur. Il peut s’agir de n’importe quel type de virus, comme ceux qui causent la grippe, le parvovirus ou le cytomégalovirus, entre autres.

D’autres maladies et virus qui peuvent également causer une myocardite sont :

  • Maladie de Lyme (maladie de Lyme)
  • Chlamydia
  • Streptocoques comme la scarlatine
  • Mycoplasmes

De même, les patients présentant diverses pathologies qui doivent prendre fréquemment des médicaments, ceux qui souffrent d’une réaction allergique à n’importe quel type de médicament, ceux qui sont exposés aux radiations, ceux qui souffrent d’infections parasitaires ou fongiques et ceux qui souffrent du système immunitaire sont également à risque, bien que dans certains cas une cause exacte puisse ne pas être trouvée.

Myocardite aiguë -symptômes

Certains patients peuvent ne présenter aucun symptôme ; il est donc important d’avoir des examens réguliers pour détecter les troubles et les traiter sans laisser l’état s’aggraver, surtout s’il y a déjà des antécédents de problèmes cardiaques ou d’infections graves.

Cependant, lorsque des symptômes apparaissent, ils peuvent être très semblables à ceux de la grippe. Parmi eux, il se distingue :

  • La fièvre
  • Malaise thoracique qui peut ressembler à une crise cardiaque.
  • Inflammation
  • Douleurs articulaires
  • Fatigue
  • Enflure des pieds et des jambes
  • Accélération de la fréquence cardiaque
  • Respiration rapide
  • Pâleur
  • Extrémités froides, indiquant une mauvaise circulation sanguine.

Et différents signes d’infection myocardique comme :

  • Migraine
  • Malaise au niveau de la gorge ou des muscles
  • Éruptions cutanées
  • Diarrhée
La myocardite aiguë peut également causer un faible débit urinaire et des évanouissements, qui sont étroitement liés à des rythmes cardiaques irréguliers. Si vous présentez un ou plusieurs de ces symptômes, il est essentiel de consulter un médecin le plus tôt possible.

Myocardite aiguë : traitement

Il peut être difficile de diagnostiquer une myocardite simplement en suivant les symptômes qui se manifestent, car certains symptômes coïncident avec des troubles respiratoires ou cardiaques. En plus de l’examen physique, une radiographie pulmonaire peut être utilisée pour écarter la possibilité d’autres pathologies. Si oui, et pour déterminer avec précision la myocardite, un électrocardiogramme est nécessaire. D’autres tests que le spécialiste peut commander sont :

  • Un test sanguin complet
  • Cultures microbiologiques
  • Technique PCR pour déterminer l’agent pathogène

Le traitement de la myocardite aiguë dépend exclusivement de la cause de la maladie. Les procédures courantes comprennent des antibiotiques prescrits par le spécialiste pour éliminer les infections causées par des bactéries, des médicaments anti-inflammatoires pour réduire l’enflure et un régime à faible teneur en sel pour prendre soin du cœur.

Le traitement par immunoglobuline intraveineuse, qui se compose de divers anticorps, peut également être utilisé pour contrôler le processus pathologique et combattre l’infection. Votre médecin peut vous recommander des diurétiques si vous devez vous débarrasser de l’excès d’eau et réduire votre activité physique.

Cependant, d’autres médicaments peuvent être nécessaires lorsque le muscle cardiaque est gravement affaibli et que l’insuffisance cardiaque est très importante. Si le rythme cardiaque est irrégulier, la personne inscrite peut choisir de placer un stimulateur cardiaque ou un défibrillateur cardioverteur et prescrire des anticoagulants si le patient a des caillots sanguins. La transplantation cardiaque peut également être nécessaire, mais elle est très rare et est utilisée dans les cas extrêmes.

Bibliographie

  • PERICARDITE AIGUË POINTS ESSENTIELS – pifo.uvsq (voir)
  • Situations de troponine élevée sans syndrome coronaire (voir)
  • Atteintes péricardiques et myocardiques dans les (voir)
  • l’insuffisance Cardiaque Et Les Soins Infirmiers – Ifpm45 (voir)
  • LA TRANSPLANTATION CARDIAQUE JN Trochu, JL Michaud, JF Godin (voir)
  • Mise à jour péricardite à partit des recommandations ESC (voir)
  • Syndrome coronarien aigu (SCA) [I20.0] (voir)
  • Les bonnes indications de l effort – ammppu (voir)
  • Test rapide Streptocoque hémolytique du groupe A (voir)
  • Conduite des traitements MPR en pathologie respiratoire (voir)

A propos de l'auteur

Vanessa

Je termine bientôt mon externat, et essai sobrement de ralentir la cadence des soirées étudiantes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.