La coqueluche est une maladie infectieuse causée par la bactérie Bordetella pertussis, qui affecte les voies respiratoires et provoque des quintes de toux qui affectent la respiration normale, produisant une sensation d’étouffement. L’une des caractéristiques de cette pathologie est le son convulsif profond que l’on entend lorsque le patient essaie d’inspirer.

N’importe qui peut avoir la coqueluche, mais elle est plus fréquente chez les nouveau-nés, où les quintes de toux peuvent être si graves qu’il peut être difficile pour eux de manger, de boire ou de respirer. Cette pathologie peut également entraîner des otites, des bronchites, des pneumonies, des convulsions, des lésions cérébrales et même la mort.

Sur Detective-Sante.com, nous expliquons en détail les modes de transmission de la coqueluche, ses symptômes et son traitement, afin que vous puissiez identifier les signes de la maladie et vous rendre rapidement dans un établissement de soins de santé.

Comment cette maladie se propage

La coqueluche est une maladie très contagieuse qui n’est présente que chez l’homme. Il est transmis d’une personne à l’autre, de sorte que lorsqu’une personne tousse ou éternue à proximité, elle peut inhaler les sécrétions qui contiennent les bactéries. De nombreux bébés atteints de cette maladie sont infectés par des soignants familiaux qui ne savent pas qu’ils sont infectés.

C’est pourquoi il est essentiel de prendre en compte les mesures d’hygiène de base telles que :

  • Couvrez-vous la bouche chaque fois que vous toussez.
  • Lavez-vous les mains après avoir toussé ou éternué.
  • Lavez-vous les mains fréquemment pour éliminer la présence de bactéries, surtout avant de porter ou d’interagir avec un nouveau-né ou un tout-petit.

 

Symptômes de la coqueluche

La coqueluche commence habituellement par des symptômes semblables à ceux du rhume, parfois accompagnés d’une légère toux ou d’une fièvre. Chez les nourrissons, la toux peut être minime, voire inexistante. Les nouveau-nés et les jeunes enfants ont parfois un symptôme appelé apnée, qui est une pause dans leur rythme respiratoire.

Les symptômes les plus courants et les plus clairs de la coqueluche sont :

  • Nez qui coule, nez qui coule ou nez qui coule.
  • Faible fièvre.
  • Toux légère occasionnelle.
  • L’apnée, une pause dans la respiration, qui se produit normalement chez les nouveau-nés.

Comme il s’agit de symptômes très généraux et qu’il peut s’agir de rhumes courants, il est important que votre médecin prélève un échantillon de mucus de vos sécrétions nasales et l’envoie à un laboratoire pour analyse. Cela permettra de confirmer le diagnostic de coqueluche et de traiter le patient efficacement.

Prévention de la coqueluche et vaccination

Comme nous l’avons déjà mentionné, la coqueluche est une maladie très contagieuse et particulièrement grave chez les bébés, ce qui peut les rendre essoufflés.

Le vaccin contre la coqueluche est l’option la plus efficace pour contrôler correctement la transmission de cette maladie. Il est donc recommandé d’appliquer le vaccin Tdap, qui protège contre le tétanos, la diphtérie et la coqueluche. En prenant cette mesure préventive, nous nous éloignons des bactéries qui causent cette maladie respiratoire.

Traitement de cette pathologie

La coqueluche est traitée avec des antibiotiques, car c’est ainsi que nous attaquons la bactérie qui cause la maladie infectieuse.

Le traitement peut rendre l’infection moins grave s’il est commencé tôt, avant que la toux ne commence. De plus, un traitement en temps opportun aide à prévenir la propagation de la maladie et à établir des contacts étroits. Les médicaments antibactériens doivent toujours être pris sous prescription médicale et selon la posologie indiquée. Les antibiotiques utilisés pour combattre la bactérie Bordetella Pertussis appartiennent à la classe des macrolides et sont : l’érythromycine, l’azithromycine et la clarithromycine.

Si vous soupçonnez cette condition, il est important de consulter votre médecin le plus tôt possible et de l’informer de vos doutes.

Bibliographie

  • item 78 coqueluchecours – medecine.ups-tlse (voir)
  • Trachéomalacie, bronchomalacie, dyskinésie trachéo-bronchique (voir)
  • ECN.PILLY 2018 – infectiologie (voir)
  • TRANSMISSION DES INFECTIONS DANS LES SERVICES DE GARDE ET (voir)
  • SEMEIOLOGIE PEDIATRIQUE Etienne SOKAL (voir)
  • Le dextrométhorphane et la toux sèche – professionsante.ca (voir)

A propos de l'auteur

Chloé

Plus qu'une poignée d'année avant de pouvoir enfin exercer. J'ai choisi la médecine généraliste pour pouvoir aider le plus grand nombre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.