Le mucus sanguin peut être causé par de nombreux facteurs, mais selon la fréquence à laquelle il apparaît, il peut être plus ou moins alarmant pour la personne qui en souffre. Le mucus sanguin est médicalement connu sous le nom d’hémoptysie et peut se produire lorsque vous toussez ou crachez du mucus sanguin ou que vous vous mouchez.

Quoi qu’il en soit, ils sont généralement le produit d’une pathologie sous-jacente. Il est donc nécessaire de consulter un médecin afin de clarifier la cause et d’être en mesure de prendre des mesures en temps opportun. Dans l’article suivant, nous vous montrerons quelques-unes des causes du mucus sanguin afin que vous sachiez ce qui pourrait en être la cause.

Boogers avec du sang provenant d’une sinusite

L’air sec enflamme les sinus, des cavités à l’intérieur de notre nez, une pathologie connue sous le nom de sinusite. Lorsque cela se produit, les seins peuvent s’agrandir et parfois se briser, produisant du mucus sanguin. Ceci est particulièrement fréquent en hiver, et la sécheresse aggrave les problèmes respiratoires chez les personnes qui souffrent déjà d’asthme, de sinusite ou qui sont plus sensibles à ce facteur.

C’est pourquoi si vous êtes une de ces personnes qui disent régulièrement, « Quand je souffle mes crottes de nez, j’ai du sang », vous devez garder l’humidité à l’intérieur de la maison adéquate et vous pouvez le faire à travers des humidificateurs ou en essayant de ventiler les espaces, au moins pendant deux heures le matin. Cela empêchera votre nez de perdre de l’humidité et rendra vos seins plus difficiles à gonfler.

mucus sanglant dans la gorge

Le mucus sanguin est un signe avant-coureur que quelque chose se passe dans notre corps, et lorsque les causes sont liées à des infections respiratoires, elles nécessitent plus d’attention car elles peuvent être fatales dans certains cas. Parmi les maladies qui peuvent causer des infections respiratoires, il y en a :

  • La bronchite est une inflammation des bronches, généralement causée par un rhume, qui touche principalement les enfants et est une cause d’hospitalisation.
  • La grippe, qui se manifeste sous la forme d’une épidémie facilement propagée, est courante pendant les mois d’hiver. Le risque de gravité de la grippe augmente lorsqu’elle survient chez les personnes atteintes d’une maladie cardiaque, d’une maladie pulmonaire, du diabète et de l’asthme.
  • La pneumonie est une infection qui enflamme le tissu pulmonaire et ses symptômes durent habituellement de 3 à 4 semaines. Sa complication peut être fatale.

Maladies pulmonaires

Une autre cause de mucus sanguin est la maladie pulmonaire, qui a à voir avec tous les problèmes dans les poumons qui diminuent sa fonction. Il existe trois types de maladies pulmonaires :

  • Les maladies des voies respiratoires, dans ce cas, les canaux sont affectés par le transport de l’oxygène et les maladies de ce type sont la bronchite chronique, l’asthme ou l’emphysème pulmonaire.
  • Les maladies des tissus pulmonaires affectent les tissus pulmonaires, ce qui rend difficile l’accès à l’oxygène parce qu’il ne permet pas aux poumons de se dilater complètement. La sarcoïdose et la fibrose pulmonaire font partie de ce type de maladie.
  • Les maladies de la circulation pulmonaire sont causées par l’inflammation des vaisseaux sanguins dans les poumons, ce qui peut affecter la capacité du cœur. L’hypertension pulmonaire est une maladie de ce type.

Symptômes de l’hémoptysie

En plus du mucus sanguin, d’autres symptômes accompagnent l’hémoptysie, dont les suivants
  • Respiration à intervalles courts.
  • Nausées et vomissements.
  • Toux constante.
  • Douleur thoracique.
  • Fièvre.

Traitement de l’hémoptysie

Pour traiter cette condition, la cause devra être diagnostiquée par un médecin et ensuite traitée spécifiquement. Certains de ces traitements peuvent l’être :

  • L’embolisation est une procédure pour arrêter les saignements au cours de laquelle un médicament est injecté dans le vaisseau sanguin endommagé.
  • Le drainage postural est une forme de traitement lorsqu’il y a un excès de mucus pour qu’il puisse être expulsé.
  • Bronchodilatateurs, ceux-ci ouvriront les voies respiratoires permettant à l’air de mieux circuler.
  • Les antitussifs, si la toux est très intense, empêcheront les vaisseaux sanguins de se briser.
  • Les transfusions sanguines, ce sera fait si le saignement est excessif.
  • L’apport d’oxygène, par le biais d’un masque facial, sera fourni pour aider le patient à respirer par le nez.

Bibliographie

  • 6 LES MALADIES INFECTIEUSES – momesensante (voir)
  • COURTE REVUE Les manifestations respiratoires des maladies (voir)
  • DU GENOTYPE AU PHENOTYPE – Lyceedadultes (voir)

A propos de l'auteur

Elsa

J'entame ma deuxième année d'internat avec enthousiasme. La médecine, ma vocation depuis toujours.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.