Le mal de tête est une affection assez courante, surtout si vous êtes stressé. Les maux de tête ou les maux de tête de tension ne se produisent pas seulement dans ces zones, ils peuvent aussi s’étendre au cuir chevelu, au cou et à la mâchoire. Mais nous devons garder à l’esprit que le stress n’est pas le seul facteur qui peut causer cette condition, nous devons prêter attention à notre alimentation, puisqu’il y a certains facteurs qui influencent l’apparence des maux de tête. Sur Detective-Sante.com, nous vous montrons quels aliments causent des maux de tête.

Pourquoi l’alimentation est-elle importante ?

Il n’y a pas d’estimation des cas où l’alimentation est la cause des migraines, mais elle est liée à la consommation de certains aliments. Certains composés qui produisent naturellement des aliments sont plus difficiles à métaboliser pour une personne souffrant de maux de tête ou de migraines, ils restent plus longtemps dans le corps et produisent cet effet piquant sur la tête.

Certains de ces composés le sont :

  • Tyramine : composé que l’on trouve dans les aliments comme l’avocat, le vin rouge, les fromages affinés et d’autres aliments qui ont subi un processus de maturation ou de fermentation.
  • Phényléthylamine : agit comme stimulant et donc augmente la circulation sanguine, produisant des maux de tête. On le trouve dans des aliments comme le chocolat, le soja, les viandes, les fruits de mer et les produits laitiers.
  • Histamine : en plus des maux de tête, on lui attribue une intolérance alimentaire. Les aliments riches en cette substance sont les saucisses, les légumineuses comme les pois chiches, les agrumes comme les fraises, les prunes et les framboises.
  • Le glutamate se trouve dans les vinaigrettes, les sauces, les condiments et certains produits emballés ou marinés.

Bien que cela ne guérit pas les migraines, cela peut vous aider à adopter un mode de vie plus sain, à prévenir les migraines et à réduire l’intensité de la douleur.

Types de maux de tête

Nous devons garder à l’esprit que les maux de tête ne sont pas le symptôme d’un grave problème de santé ou de tumeurs cérébrales. Il existe plusieurs types de maux de tête et leur intensité et leurs manifestations peuvent varier.

En cas de céphalées de tension, les symptômes sont les suivants :

  • Ils sont causés par le stress, la dépression, l’anxiété ou un traumatisme crânien.
  • Elles se produisent habituellement des deux côtés de la tête, peuvent commencer à l’arrière et s’étendre vers l’avant.
  • Peut causer une tension dans les épaules, le cou et la mâchoire.

Les céphalées migraineuses sont un autre type de céphalées et présentent les caractéristiques suivantes :

  • La douleur peut être lancinante ou lancinante.
  • Il commence d’un seul côté de la tête.
  • Elles peuvent être causées par l’aura, c’est-à-dire qu’une série de symptômes se manifestent avant que le mal de tête ne se manifeste.
maux de tête en grappes
  • Ils ont tendance à apparaître de façon continue et généralement en même temps.
  • Elles sont très douloureuses, peuvent apparaître pendant longtemps et disparaître ensuite.

Maux de tête aux sinus :

  • La douleur se trouve à l’avant de la tête et du visage.
  • Elle est causée par une inflammation des sinus.
  • Ils peuvent provenir de processus pseudo-grippaux ou du syndrome prémenstruel.

Aliments à éviter

Certains des aliments qui causent des maux de tête sont les suivants :

  • Fromages affinés : leur haute teneur en tyramine, un acide aminé qui stimule les vaisseaux sanguins du cerveau est responsable des maux de tête. Mangez éventuellement de petites portions.
  • Chocolat : sa teneur en matières grasses est responsable de maux de tête, en plus d’avoir un effet stimulant.
  • Boissons alcoolisées : la déshydratation qu’elles produisent causera des maux de tête en inhibant une hormone appelée vasopressine, qui augmente la tension artérielle. De plus, la tyramine est de nouveau présente, ce qui diminue la sérotonine dans le cerveau et favorise la dilatation des vaisseaux sanguins. Ces substances sont principalement présentes dans le vin rouge.
  • Caféine : parce qu’il s’agit d’un neurostimulateur, ses effets sont négatifs sur les maux de tête.
  • Soupes et bouillons emballés : en plus de ne pas favoriser notre corps, leur haute teneur en glutamate provoque des effets sur notre cerveau. Choisissez des crèmes végétales naturelles.
  • Édulcorants : comme la saccharine ou l’aspartame agissent également comme additif ou stimulant. Évitez-les dans votre alimentation pour réduire les maux de tête.
D’autre part, il faut se rappeler que le jeûne prolongé provoque aussi des maux de tête, ce qui modifie le fonctionnement normal de l’organisme. Mangez de petits repas 5 fois par jour.

Aliments pour réduire les maux de tête

D’autre part, nous vous donnons quelques options pour réduire les maux de tête et contrôler leur intensité :

  • Aliments riches en magnésium : Ceux-ci auront un effet relaxant sur les muscles de la tête. Les légumes à feuilles vertes comme la bette à carde ou les épinards contiennent un type de vitamine B qui est associé à la prévention des migraines, du riz brun, des légumineuses comme les lentilles, le son de blé et les noix, à l’exception des noix.
  • Poisson bleu : sa teneur en oméga-3 et en phosphore aide à prévenir les maux de tête. Parmi les poissons bleus, on trouve le saumon, les sardines et le thon.
  • Les aliments riches en vitamine B2 et B6 : ils augmentent la production de sérotonine, un neurotransmetteur qui réduit la douleur. Vous trouverez ces vitamines dans l’ail, les pommes de terre, les asperges, les épinards, le yogourt, le bar et la lotte.
  • Fruits : la pastèque est le meilleur allié en raison de sa haute teneur en eau, car elle vous permettra de vous hydrater, si c’est la cause de vos maux de tête.

Bibliographie

  • TABLEAU DES ADDITIFS ALIMENTAIRES (voir)
  • LA CAFÉINE ET SES EFFETS NÉFASTES SUR LA SANTÉ (voir)
  • NOTICE : INFORMATION DE L’UTILISATEUR SPIDIFEN 400 mg (voir)
  • STIVARGA fiche patient mars2016 – omedit-hautenormandie (voir)
  • FICHE DE DONNEES DE SECURITE Page : 1 Edition révisée n (voir)
  • LA#LISTEDESADDITIFSALIMENTAIRESDANGEREUXPOURVOTRE#SANTE (voir)
  • alimentation Et Intolérance Au Lactose Contenu – Sge (voir)

A propos de l'auteur

Vanessa

Je termine bientôt mon externat, et essai sobrement de ralentir la cadence des soirées étudiantes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.